mercredi 29 février 2012

Robin des Bois is back

François Hollande
Lundi 27 février, vers 22h, François Hollande lâche une bombe : dénonçant les "rémunérations indécentes" des très riches, il annonce qu'il veut créer une nouvelle tranche d'imposition à 75 % pour les revenus excédant 1 million d'euros par an.
"Au voleur!", "Arrêtez cet homme!", "Pilleur", peut-on lire ou entendre dans certains échanges privés ou sur les réseaux sociaux. L'UMP parle même de spoliation... Prendre aux riches pour donner aux pauvres, voilà comment l'UMP résume la proposition de François Hollande que Roger Karoutchi qualifie de Robin des Bois...
L'UMP, fidèle à ses habitudes, stigmatise, amalgame et abuse des clichés en confondant taux d'imposition global et tranche d'impôts. Car il s'agit bien de 75% sur une tranche et non sur l'ensemble des revenus.
Voilà ce que propose François Hollande :
75%
Jusqu'alors, François Hollande proposait de créer une nouvelle tranche d'imposition à 45% pour des revenus annuels supérieurs à 150 000 €. Mais la bombe dénoncée à tour de bras par l'UMP est en fait la création d'une tranche supplémentaire à 75% pour des revenus annuels supérieurs à 1 million d'€. Il n'est donc pas question de chaparder les 3/4 des revenus des millionnaires comme les Sarkozystes l'affirment depuis 48 heures. Mais de prélever 75% des revenus déclarés dépassant le seuil fatidique qui fait le millionnaire : le million justement !
La démonstration de Samuel Laurent est à ce titre très intéressante puisqu'il démontre qu'un célibataire gagnant 1,2 millions d'€ / an serait imposé selon un taux moyen de 48%... On est bien loin de la spoliation des 3/4 de ses revenus...
La méconnaissance de l'histoire de France de certains ténors de l'UMP n'est plus à démontrer... Et ils-elles ont souvent la mémoire courte. Ainsi, dans les années 1920, période de gloire du Bloc National, alliance du centre et de la droite, le taux marginal maximum de l'impôt sur le revenu a atteint jusqu'à 90 % et au début des années 1980, il était de 60 %. 
Inégalités économiques
Source : Inégalités économiques, Rapports de Tony Atkinson, Michel Glaude, Lucile Olier et Thomas Piketty, Paris, La Documentation Française, 2011, p. 156.
Thomas Piketty l'affirme : "il faut taxer fortement les très hauts revenus". Même le Syndicat national unifié des impôts (Snuip) est plutôt favorable à cette mesure.
Mais pas de quoi s'affoler ami-e-s riches, car seulement 15 à 20 000 foyers seraient concernés. Pas vous en somme puisqu'il s'agit des rémunérations indécentes des TRÈS riches..
Alors ami-e-s riches, tous-tes à vos niches fiscales puisque quand on est riche, on peut réduire ses impôts... Emplois à domicile, investissements immobiliers ou dans des entreprises de hautes technologies...
Par contre quand on est modeste, précaire ou pauvre, on paie ce qu'on doit et on n'a pas les moyens de s'offrir une niche, sauf pour le chien évidemment.
A lire également : l'argumentaire de François Hollande, Fiscalité et Justice sociale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise