mardi 6 mars 2012

Nicolas Sarkozy ? 1ère à droite, puis au fond à droite. Mais ne vous trompez pas : la suivante c’est le FN.

halal
Viande halal : Nicolas Sarkozy
candidat du peuple (Manu Cartoons)
Merci Grégoire Biseau pour cet article de Libération dont le titre était particulièrement bien senti : "Sarkozy, au fond à droite".
À l’occasion de son meeting à Bordeaux, Nicolas Sarkozy à braqué à droite. Direction assistée oblige, le virage a été plus large que prévu, embarquant sur son passage les ordures du FN qui traînaient sur le trottoir.
"Exigence, rigueur, autorité, identité nationale, autorité de la loi, immigration"… Si ça c’est pas le champ lexical du FN, il faut que je revois mes cours de 1ère sur les figures de style.
"S'ils s'imaginent qu'ils vont gagner par la violence et par l'intimidation. Ils se trompent", déclarait-il après les huées de Bayonne.
Violence ? Intimidation ? Qu’ouïs-je ? Qu’entends-je ?
Nicolas Sarkozy himself :
  • celui-là même qui a fait du kärsher son jouet favori
  • celui-là même qui voulait "nettoyer" les cités et maudissait les racailles
  • celui-là même qui craint que le droit de vote des étrangers n’encourage le communautarisme, la création de piscines non mixtes et le développement des cantines halal ?
  • celui-là même qui accuse François Hollande de vouloir mettre en place une "épuration"
  • celui-là même qui depuis quelques jours a fait de la viande halal son nouveau dada de campagne
"Épuration, identité nationale, communautarisme, immigration, halal"… 
Attention Monsieur Sarkozy, si vous allez plus à droite, vous risquez d'arracher la clôture de votre voisine Madame Le Pen.

"Épuration, identité nationale, communautarisme, immigration, halal"… 
Qui intimide ? Qui est violent ? Qui se trompe ?

Si ce n’est Nicolas Sarkozy qui n’a d’autre argument en ce moment que de déclarer à qui veut l’entendre que "le 1er sujet de préoccupation des Français, c’est la question de la viande halal"…
Alors que tout le monde s’acharne en ce moment à taper sur Claude Guéant dont les embardées rhétoriques laissent penser que la courroie de distribution a lâché, il conviendrait de regarder un peu dans le rétro avant de croire qu’il a trouvé ça tout seul. 
Car quand il déclarait le 2 mars dernier que le vote des étrangers rendrait obligatoire la nourriture halal, et bien il ne faisait que répéter la voix de son maître.
Claude Guéant
En effet, Nicolas Sarkozy himself ne déclarait-il pas exactement la même chose dans le Figaro Magazine du 11 février sans que cela ne semble choquer personne ?
Que Monsieur Guéant ne soit jamais Président de la République… Ça personne n’en doute. Mais que celui qui lui souffle de telles ignominies puisse à nouveau signer un CDD de 5 ans… Ça c’est plus inquiétant.
Enfin, heureusement que les Français-es ne sont pas dupes et que les derniers sondages confortent Nicolas Sarkozy dans sa position poulidorienne.
Heureusement aussi que dans son propre camp, on commence à balayer un peu le trottoir.
N’en déplaise à Messieurs Sarkozy et Guéant : en ce qui me concerne, je me contrefous de manger halal, casher ou bio à "à l’insu de mon plein gré"…
En revanche, ce dont je ne me contrefous pas, c’est qu’on puisse encore parler d’"épuration", de "communautarisme" et d’"identité nationale" alors que la France ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui si elle n’avait pas été une "terre d’accueil" : pluriculturelle, polythéiste, métissée.
Sur ce, je vous souhaite bon appétit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise