samedi 28 avril 2012

Valérie Rosso-Debord ou les bas-fonds de l'UMP - Episode 2: la récidive

Valérie Rosso-Debord, qui s'était déjà illustrée pendant les drames de Toulouse et Montauban, vient de récidiver.
Elle a déclaré hier (accusé même) que Najat Vallaud-Belkacem appartenait au Conseil de la communauté marocaine de l’étranger, une instance ayant selon elle "pour but de renforcer l'identité marocaine des Marocains de l'étranger, d'émettre des avis sur leur éducation religieuse (en l'occurrence musulmane)": 

"Même si le Maroc est un pays ami, cela est un peu ennuyeux qu'une élue républicaine appartienne à ce Conseil (...) En effet, Mme Vallaud-Belkacem est prompte à s'indigner quand l'UMP parle d'identité nationale mais elle est prête à défendre l'identité marocaine" (source).
Premièrement, en ce qui me concerne, je m'en fous.
Deuxièmement, il faudrait quand même rappeler à Valérie Rosso-Debord qu'elle dit (encore) n'importe quoi.
En effet, Najat Vallaud-Belkacem ne fait plus partie de ce conseil depuis 2011.
Et quand bien même ce serait encore le cas, je répète: on s'en fout.

Quand l'UMP n'a plus d'arguments de campagne - depuis un moment déjà - et que le 2nd tour se rapproche, elle se laisse emporter par une vague de merde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise