samedi 12 mai 2012

Remember ma campagne


Alors mois aussi, je vais y aller de ma petite diatribe sur mes souvenirs de campagne.
Pour moi cette campagne rime avec:


  1. Chômage
  2. Figaro
  3. Twitter
  4. Blog
  5. Riposte Party
  6. LeftBlogs
  7. Victoire
  8. Législatives
1. Chômage
Ça peut paraître étrange dit comme ça mais je suis au chômage depuis que je suis docteure en histoire.
Diplômée en novembre dernier, je suis venue gonfler les rangs des 4 millions de chômeurs que compte la France de Nicolas Sarkozy.
Après 24 mois de travail intensif pour boucler une thèse débutée en 2005, je sors la tête de l'eau et je prends en plein face la campagne des primaires socialistes. Je mesure enfin - il était temps mais la thèse est travail d'ermite et de longue haleine - l'enjeu de cette campagne qui va précéder celle des Présidentielles.
Je vous rassure, je n'ai pas attendu d'être diplômée pour me révolter contre la république sarkozyste. Mais cette nouvelle période qui commence pour moi s'accompagne d'un réveil politique.
Et comme je suis au chômage, je n'ai que ça à foutre, selon les plus mauvaises langues.
Donc je participe aux primaires.
Et je vote aux deux tours.
Mais comme mon cœur balance entre Martine Aubry et François Hollande.
Je vote au 1er tour pour elle et au 2nd pour lui.

2. Figaro
En février 2012, je publie une bafouille sur internet pour démonter l'argumentaire de Nicolas Sarkozy publié dans le Figaro: "Pourquoi je ne voterai pas Sarkozy en 2012". Ses "valeurs pour la France" me débectent. Elles me débectent depuis longtemps, mais là la coupe est pleine.
Mon billet est repris par TousHollande. Il est vu ou lu plus de 1000 fois. Et je me dis que je ne peux pas en rester là. Puisque je n'ai que ça à foutre paraît-il, alors qu'à cela ne tienne, je vais faire tout ce que je peux, à la hauteur de mes modestes moyens, pour faire gagner François Hollande et mettre un terme à la carrière présidentielle de Nicolas Sarkozy que je ne peux plus voir en peinture.

3. Twitter
Je découvre Twitter. Enfin non, je ne découvre pas. J'avais ouvert un compte il y a quelques années mais je ne m'en servais pas alors je l'avais fermé. Sauf que là, j'ai vraiment des trucs à dire. Alors je commence à suivre tous les membres de la webcampagne de François Hollande. Je me retrouve à avoir plus de 500 followers en quelques semaines. Je suis complètement larguée. Je les confonds tous-tes. Je ne sais plus qui est qui, ni qui pense quoi.
Là ça va mieux! J'ai en fin mis des visages sur la plupart de mes ami-e-s Twitter.

4. Blog
Influencée par @MehdiYanis, j'ouvre un blog.
La galère.
Je passe des heures à essayer de configurer trois pauvres boutons. Je les vire. Je les remets. Je les efface. Je les désactive. Je les réactive. Bref, on dirait que ça marche.
Je choisis une écriture noire sur fond blanc. Je trouve ça rock'n roll.
Et j'écris.
J'écris plusieurs billets qui rencontrent leur petit succès.
Je suis contente. Toute seule dans mon coin.

5. Riposte Party
Je m'inscris au groupe des activistes 2012 pour François Hollande.
@Romain_Pigenel, @MehdiYanis et @PowerfulPanda nous mitraillent d'infos, d'argumentaires et d'actions à mener pour faire gagner notre candidat.
Élève appliquée, je m'exécute.
Et je m'inscris aux Riposte Party. Je participe à 4 ou 5 d'entre elles.
Je suis au taquet.

6. LeftBlogs
@MehdiYanis et @MAJiCWoofy me parlent des LeftBlogs. Je les connais puisque je lis déjà tous leurs billets et que je les suis sur Twitter. Ils m'expliquent ce que je dois faire pour rejoindre ce club select: leur envoyer ma demande et les linker dans tous mes billets.
OK. Pas de problème.
"Salut les LeftBlogs! Paraît que j'ai droit à un ticket d'entrée pour chez vous. C'est Mehdi et MAJiCWoofy qui m'ont montré le chemin. Et comme y'a de la lumière, j'aimerais bien entrer. Mon blog, c'est http://libreaffichage.blogspot.fr/. Il existe depuis la mi-février. Comme j'étais à la rue question blogging, j'ai commencé par ma blogroll histoire de cheker ce qui se faisait de mieux... et c'est sur vous que je suis tombée. Mon bilan de compétences est mince et comme je suis une "assistée" selon Sarko, je ne vous enverrai pas mon CV. Mais sinon, question hobbies: Despé, Vouvray, 1664, bistros, café et encore bistros. Et quand je fais ma
timide, je bois du Monaco. Comme z'êtes à la pointe question gauchosphère, et que j'aime bien me faire des amis-es (au bistro entre autres), ben je voudrais bien faire partie des Leftblogs. Bon je vais finir solennellement parce que je sais aussi m'exprimer normalement et a priori sans trop de fautes d'orthographe. Je vous remercie pour l'intérêt que vous porterez à ma demande et, dans l'attente de votre réponse, je vous prie de croire Madame Monsieur, en l’expression de mes salutations respectueuses. A la vôtre! Elooooody."
Je vous épargnerai les échanges auxquels cette demande a donné lieu avant que je ne sois acceptée dans ce groupuscule. Car je respecte la propriété intellectuelle.
Et je change les couleurs de mon blog parce que j'ai cru comprendre que c'était peut-être rock'n roll mais pas très lisible (dixit Dedalus et PGildan) le blanc sur fond noir.

7. Victoire
Dimanche 6 mai.
Je suis à la Bastille.
20h00.
La Bastille s'embrase. Je pleure. Je scotche. J'exulte. Je suis crevée.

8. Législatives
Nous sommes en plein dedans. Mais je considère que cette période fait partie de ma campagne parce que pour que le Changement soit total, la majorité pour François Hollande est indispensable.
Alors, ce blog n'est pas prêt de fermer ses portes.
Vous y lirez encore des billets politiques.
Pour les législatives.
Pour défendre les idées et les mesures de François Hollande.
Pour le critiquer s'il dérape.
Pour démonter les intox de l'UMP-FN qui ont encore de beaux jours devant elles si on en croit les dernières envolées lyriques de Jean-François Copé.

Rendez-vous le 17 juin pour confirmer le Changement.

2 commentaires:

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise