dimanche 15 juillet 2012

Affichage libre: le retour du come back

Voilà.

Mes deux semaines de vacances sont finies.

J'en ai profité un max et j'ai essayé tant bien que mal de restée connectée au monde réel pour me tenir informée des news of the world.

Au début, je m'étais dit que l'activerais un message automatique de réponse dans ma boîte mail pour avertir les gens que j'étais en congé... Mais je me suis ravisée en me disant que les Leftblogs allaient péter un câble de recevoir ce truc informel à chaque mail qu'ils envoyaient.

La première semaine, j'ai plus ou moins réussi mon affaire. J'étais dans l'Aveyron et j'avais du réseau: Wifi à plein régime, iPhone connecté. J'ai tweeté un peu mais pas trop, j'ai lu avec attention tous les mails des copains et des copines des leftblogs, j'ai lu la plupart de leurs billets.

Bref, j'ai pas trop lâché la rampe malgré les 25° ambiants, la piscine, l'aligot et les aiguillettes de canard.

La 2ème semaine, j'ai carrément déconnecté (au sens propre comme au sens figuré).

J'étais en Ardèche, 37° à l'ombre, les cigales, les châtaignes, les myrtilles, le canoé, la rando. Et zéro réseau.
Ma seule action possible consistait à cheker mes mails, les classer tant bien que mal sur l'iPhone, mais j'en avais tellement que j'ai quasiment rien lu.

Alors quand je suis rentrée, je me suis baladée chez les copains et les copines qui n'ont pas chômé.

Heureusement, j'avais programmé quelques billets pour leur souhaiter de bonnes vacances, pour souhaiter un bon anniversaire à Mipmip et puis j'ai publié via l'application merdique Blogger de l'iPhone une petite photo qui m'a tout de suite fait penser aux Leftblogs.

Bref.
J'ai ainsi appris que:
Mais je n'ai pas été que passive puisque j'ai profité de mes vacances pour adhérer moi aussi au PS.
Des années que j'hésitais.
Cette histoire d'encartage ne me plaisait pas trop.
Les embrouilles du PS ces dernières années m'avaient vraiment freinée.
Le néant et l'invisibilité totale de la section PS de ma ville m'avaient totalement découragée.
Et puis finalement, je me suis dit "pourquoi pas?"
Car au final, je suis de gauche, socialiste depuis toujours, blogueuse depuis peu, je ne suis plus dans l'opposition... Donc, plus rien ne me retenait.
C'est fait.
Et maintenant, "au boulot!" comme dirait Jegoun...
Toutes les bonnes choses ont une fin: les vacances sont finies mais je dois avouer que mon blog me manquait et que ça aussi c'est une bonne chose... qui recommence.

14 commentaires:

  1. Bon retour!
    même si plus sympathisante des leftblogs que encartée!
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Joli billet de retour. Au boulot maintenant ! C'est au tour des autres de partir en wacances :)

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Mais oui Monsieur Dublog, je m'y attèle, je m'y attèle... Je fais chauffer le diesel là...

      Supprimer
  4. T'étais où en Ardècha, c'est mô païs !

    Et bravo pour ta venue au PS

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais à Joyeuse!
      J'espère comme Arnaud apprendre beaucoup et contribuer aussi en adhérant. Et j'ai la modeste prétention de contribuer à rénover la section de par chez moi;-)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. C'est ça: droguée, encartée et bronzée!

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise