vendredi 14 septembre 2012

Harlem Désir? La parité? Tout le monde s'en fout

Harlem Désir


Hier, Yann m'a taguée avec Cycee, Olympe et Polluxe car il s'étonnait que nous n'ayons pas réagi au manque de parité de la nouvelle équipe dirigeante du PS.


Il n'a pas tort.

Car ils sont cinq. Quatre hommes et une femme:
  • Harlem Désir, 53 ans
  • Guillaume Bachelay, 38 ans
  • Olivier Faure, 44 ans
  • David Assouline, 53 ans
  • Karine Berger, 39 ans
Au PS, il semble donc qu' 1/5e = 50%.

Après avoir amorcé une parité impeccable dans la constitution du gouvernement et une augmentation non négligeable du nombre de députées, on aurait pu penser que le PS ferait office de vitrine en termes de parité.

Alors évidemment, j'entends déjà certain-e-s dire: "mettre des femmes à tout prix à des postes à responsabilité n'est pas un argument de compétences".

Oui bien sûr. Sauf que j'ai peine à croire que le PS soit truffé d'incompétentes... 

Martine Aubry (62 ans) déclarait il y a quelques semaines qu'elle souhaitait "rénover" le PS en laissant sa place à de "nouvelles équipes".
D'accord. Mais on aura tous-tes noté que la nouveauté, ce n'est pas pour maintenant, les femmes non plus. Alors? Le Changement c'est pour quand?

Finalement, je me demande ce qu'il faut comprendre par "nouvelles équipes": nouvelles têtes? nouvelle génération?

Pour autant, il semble que pour certains, un "métis" à la tête du PS, ce soit une nouveauté. On en est donc encore là.

Ainsi le site Mwinda qui se définit comme "Opinions et analyses sur la situation dans le pays proposées par des membres de la communauté congolaise en France, sélection de nouvelles brèves" fait sa Une avec l'article suivant: "Le parti socialiste français se choisit un métis comme premier secrétaire":
"Les temps changent. Le parti socialiste français se choisit un métis comme premier secrétaire. C’est sans doute une première dans l’histoire de ce parti".
On en est donc encore là en France, à s'extasier devant la nomination d'un métis à la tête d'un parti, comme on s'extasie aussi de la nomination d'une femme ici ou là à un poste à responsabilité.

Voilà.
 
Sauf que tout le monde ou presque se fout radicalement de la nomination d'Harlem Désir à la tête du PS.

Harlem Désir
Moi aussi à vrai dire. Enfin un peu quoi.
Même si j'aime bien Harlem Désir et même si je suis tout à fait incapable de dire pourquoi je l'aime bien.

Donc finalement, si tout le monde se fout ou presque de la nomination d'Harlem Désir, j'imagine que tout le monde se fout aussi qu'Harlem, Guillaume, Olivier et David ne soient pas des femmes.

Ainsi va la vie dans le monde merveilleux du PS qui prône la parité à qui veut l'entendre mais qui ne respecte pas sa propre ligne de conduite.

Du coup, je suis obligée d'être d'accord avec Marie-Joe Zimmermann, qui se dit:
"stupéfaite. J'ai toujours été convaincue qu'avec toutes les leçons que le Parti socialiste nous donne, le PS allait au moins avoir une direction paritaire. Ça me déçoit. Je pensais que c'était beaucoup plus ancré dans la mentalité PS que chez nous".
Mais puisque tout le monde s'en fout... Pourquoi diable ai-je rédigé ce billet?

14 commentaires:

  1. "Au PS, il semble donc qu' 1/5e = 50%." Si un cinquième ça fait 50%, c'est la moitié...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ! Je n'avais pas vu que c'était une plaisanterie, désolé... (pour faire suite à ton billet "range ton blog", je prépare un billet à propos des blogs des copains et je cherche la petite bête partout).

      Supprimer
    2. Ahah... La petite bête qui monte qui monte

      Supprimer
    3. Ouais... Billet fait, au fait ! Quand j'ai vu ma méprise, j'ai décidé d'arrêté. Sur le Comptoir.

      Supprimer
  2. Bonjour Elooooody, j'imagine que ce billet a été fait pour confirmer le nouveau blog bien rangé. (C'est une suggestion de réponse à la question)

    RépondreSupprimer
  3. rigolo de lire ça alors que pendant 4 ans le PS a été dirigé par une femme et que le gouvernement est composé pour moitié de femmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est rigolo. Ce que je dis c'est que ce serait bien que l'équipe dirigeante soit paritaire, pas forcément que le 1er secrétaire soit une femme hein...

      Supprimer
  4. C'est vrai que tout le monde s'en moque. L'indiférence c'est ce qu'il y a de plus de dangereux.

    RépondreSupprimer
  5. Il fut un temps où le Premier Secrétaire du PS était, de facto, le candidat désigné à la Présidentielle.
    Ce n'est plus le cas et l'intérêt pour sa nomination a fortement chuté, c'est vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. Et par conséquent, tout le monde se fout pas mal de savoir qui sera dans le reste de l'équipé dirigeante. c'est dommage.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise