dimanche 18 novembre 2012

Homophobes, cathos, curés et intégristes main dans la main

  • Leur amour de la religion.
  • Leur amour de la famille traditionnelle: un homme, une femme = un papa, une maman => un enfant.
Ils ont le droit de manifester.
Encore heureux!

Ils ont le droit d'être contre.
Aussi.

Ils ont le droit de se baser sur un modèle familial quelque peu archaïque.

Ils ont aussi le droit de nier que ce nouveau modèle de mariage ne ferait qu'officialiser des situations déjà existantes ou répondre aux attentes des parents homos auxquels il manque un sacré paquet de droits élémentaires.

Ils ont aussi le droit de reconnaître que ce genre de manif entraîne aussi dans son sillage une flopée de manifestants décérébrés, homophobes et extrémistes. 

Comme Jegoun, je suis contre le mariage dans l'absolu. Je suis contre le mariage tel qu'il est défini par la loi.
Mais je ne descends pas dans la rue pour manifester contre le mariage.
J'aurais l'air con, je serais sans doute bien seule.

Donc, oui je suis contre le mariage, mais je suis pour l'égalité des droits dès lors que l'homosexualité n'est plus un délit. N'en déplaise aux tarés de l’Oeuvre Française qui ne rêvent que d'une chose: repénaliser l'homosexualité.

Et sinon? C'était comment la manif?

Oh ben rien de particulier hein... Mais on a vu un curé en soutane, spectateur passif d'une bande de cons qui hurlaient "casse-toi sale pédale!" ou encore "cours sale pute!"

Normal quoi.

20 commentaires:

  1. en plus des cathos, n'oubliez pas les juifs et les musulmans, mais evidemment c'est moins politiquement correct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà évoqué ici les prises de positions des juifs et des musulmans. Je n'ai que faire du politiquement correct. Et puis dans "intégristes", on peut en coller une partie d'entre eux aussi.
      Et puis, sauf erreur de ma part, la manif d'hier, puisque c'est celle dont je parle ici répondait à un appel de Civitas, institut catholique.

      Supprimer
  2. ouais mais le seul evêque dans la rue c'est barbarin celui qui a ouvert le feu avec ses aneries

    RépondreSupprimer
  3. C'est lamentable.
    Mais ça permet de savoir ce que pensent VRAIMENT les gens des homos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une PARTIE des gens hein => le côté obscur quoi...

      Supprimer
    2. J'ai compté qq "amis", à cette occasion.

      Supprimer
  4. Cette vidéo est glaçante...de l'homophobie décomplexée à même la rue ! J'ai du mal à y croire.

    RépondreSupprimer
  5. Par contre il ne faut pas oublier que le mariage c'est surtout indispensable pour obtenir certains avantages liés aux impôts, à la retraite et au permis de séjour ce qui n'est pas négligeable quand on en est à compter chaque centime pour vivre et à avoir peur d'être expulsé(e). A moins que les pacsé(e)s aient point par point les mêmes avantages que les marié(e)s.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "A moins que les pacsé(e)s aient point par point les mêmes avantages que les marié(e)s."
      Sauf erreur de ma part, je crois que lesdroits des Pacsé-e-s ont été revus à la baisse il y a quelques temps.. Mais je n'e suis pas sûre.
      Donc si c'est le cas, tu as bien raison de rappeler que le mariage est "fort utile" pour plein de raisons.

      Supprimer
    2. mariés et pacsés assez proches sur le plan fiscal mais y a pas que les impôts dans la vie

      Supprimer
    3. Cela va de soi qu'il n'y a pas que les impôts dans la vie, mais il n'y a pas de honte à contracter un mariage pour soulager ses dépenses hein...

      Supprimer
    4. complétons : hors impôts

      le mariage devrait permettre l’égalité des droits dans le maintien dans les lieux , la succession et la responsabilité parentale

      Supprimer
    5. J'ai pas compris ton com... :-(

      Supprimer
    6. en cas de décès dans le PACS
      le survivant s'il n'est pas titulaire du bail est viré du logement

      le survivant hérite de l'autre comme un étranger (taxé à 60%)

      le survivant s'il n'est pas le parent biologique n'a aucun droit sur l'enfant (ou les enfants) et ne peut continuer à l'élever

      déjà du vivant , il ne peut pas signer les carnets ou les autorisations diverses de l'école

      le mariage régularise toutes ces différences (et y en a surement d'autres auxquelles je n'ai pas pensé)

      Supprimer
    7. Ah ok!
      Donc nous sommes d'accord!
      Merci pour ces précisions

      Supprimer
  6. Oui parce qu'ils me semblent que ces histoires de mariage sont plus liées à une aspiration génerale à des droits égaux dans tous les domaines, très simplement, plutôt qu'à une aspiration de type rites judéo-chrétiens machins auxquels on voudrait absolument adhérer.
    En tout cas, quand on voit les agressions de cette vidéo et quand on lit ce que je viens de lire chez Emelire : les Femen et Caroline Fourest ont été carrément tabassées, il me paraît urgent de soutenir le mariage pour tous sans pinailler sur le principe du mariage en lui-même. Ce serait un peu se moquer royalement des contingences bien concrètes qui motivent les gens + de ce que signifie pour nous tous, homosexuels ou pas, la haine déployée par les opposants à cette revendication.
    C'est de fascisme qu'il s'agit alors il ne faut pas être lâche.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise