vendredi 16 novembre 2012

V. Pécresse: "aimons-nous les uns les autres"... Et sans fautes d'orthographe

Valérie Pécresse Twitter
Ben oui alors! Zut à la fin!

Avec deux fautes d'orthographe et de conjugaison au passage...

C'est con: en 140 caractères, il aurait suffit de virer un G à "aggressivité" pour ajouter un "S" à "souhaiterai"

Mais chut! Faut pas l'dire, personne n'a remarqué.

4 commentaires:

  1. Elle est aussi contre l'assistanat de google correction ?

    RépondreSupprimer
  2. Si je me souviens bien, dans une autre vie, elle était sinistre des universités, pas de cours préparatoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait. J'ai même été en grève contre sa politique pendant 14 semaines...

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise