dimanche 9 décembre 2012

Avantages et inconvénients du bloggage

Affichage libre
La blogosphère a ses avantages et ses inconvénients.

Je vais commencer par les inconvénients, comme ça on finira sur un truc un peu plus positif.

Nombre de mes camarades de gauche bloguent en ce moment sur le pourquoi-du-comment du bloggage de gauche.
  • Vraie gauche?
  • Gauche molle?
  • Blogueur ou blogueuse de gouvernement?
  • C'est bien? C'est mal? C'est sale?
  • Si on défend François Hollande contre vents et marrées, est-ce que ça veut dire qu'on est blogueur ou blogueuse de gouvernement?
  • Est-ce que ça veut dire que finalement on n'est pas vraiment de gauche?
  • Si on lui tape dessus tous les jours alors qu'on a fait campagne pour lui, est-ce qu'on est un traître ou une traîtresse?
  • Si on choisit délibérément de ne pas aborder les sujets qui fâchent, est-ce que ça fait de nous un-e lâche?

Voilà en substance quelques questions qui agitent ces derniers temps les "blogs de gauche". 

Et en réponse à ces questions, on a parfois des blogueurs ou blogueuses de l'hyper gauche qui viennent nous agresser sur Twitter ou sur nos blogs pour nous faire la leçon.

Genre, cette gauche-là c'est pas la vraie, et patati et patata.

Dans certains billets, je suis mentionnée comme blogueuse de gouvernement. Je n'en suis ni fière ni vexée. Je ne le revendique pas non plus. Comme je l'ai déjà dit, je m'en contrefous.

En revanche, certains sujets, comme Notre Dame des Landes ou Florange par exemple, n'ont trouvé aucun écho ici.
Non pas parce que je m'en fous, non pas parce que je ne me sens pas concernée.

Mais parce que j'ai du mal (mieux vaut avouer ses faiblesses que de se sentir légitime à bloguer sur tout et n'importe quoi) à me positionner.

Alors je vais lire les copains et les copines qui ont des avis sur le sujet, qui posent des questions qui me font réfléchir, qui m'interpellent. Et ce, qu'ils soient "blogueurs de gouvernement" ou pas. Et quand je RT sur Twitter des billets avec lesquels je ne suis pas forcément d'accord ou qui ne m'ont pas convaincue, ce n'est pas non plus parce que je retourne ma veste, c'est parce qu'au contraire, je les ai trouvés intéressants et qu'ils méritent d'être lus selon moi.
Et je nourris l'espoir que, ce que certains appellent des renoncements ou des reculades du gouvernement, ne sont qu'une prise d'élan pour plus tard. 

Point barre.

Par contre, des avantages, j'en ai à la pelle.

Bloguer m'a permis de "rencontrer" des gens qui sont devenus des copains ou des contradicteurs.
Un peu comme dans la vraie vie, on se dispute, on se chamaille, on se fait reprendre, on reprend les autres, et on se marre. 

Est-ce que dans la vraie vie on se demande quotidiennement si on est de la gauche molle, socdem, gauche dure, vraie gauche, avec du poil dans les oreilles ou pas?

Non.
Enfin pas moi.

Je sais qui je suis, ce que je veux, je suis de gauche. Point barre.
Et je ne blogue pas pour me torturer les neurones tous les matins.
  • Je blogue parce que je suis une pipelette. Je blogue même quand je n'ai rien à dire.
  • Je blogue parce que le blog est un réseau social qui permet un autre type d'échange.
  • Je blogue pour continuer à papoter dans les commentaires.
  • Je blogue parce que j'ai des indics qui me balancent parfois des infos qui me font réagir.

Un peu comme ce mail que j'ai reçu aujourd'hui de Pierrot13 que vous croisez souvent ici et qui dit ça:
En passant ce matin devant un chantier sur la Canebière, j'ai remarqué ces
affichettes qui me semblent bien claires quant à la réponse à apporter aux
opposants au mariage pour tous.
Bien vu, non? 
Merci Pierrot.

Voici donc les affichettes photographiées par mon indic de Marseille.

Comme vous le savez, je suis une fervente défenseuse de la légalisation du mariage pour tous et toutes. C'est donc pour ça que Pierrot13 m'a envoyé ce mail.

Autant, les deux premières me semblent tout à fait appropriées. Autant j'émets des doutes sur la dernière dont l'attaque ne me semble pas être la meilleure stratégie à adopter. 

Mais peut-être aurez-vous des commentaires à faire? 

On ne ment pas aux enfants d'hétéros?
On ne ment pas aux enfants d'hétéros?
On ne ment pas aux enfants d'hétéros?

46 commentaires:

  1. Les trois me choquent, pas pour la défense du mariage pour tous, non. J'ai l'impression qu'on tire sur des ambulances, parce que il y a des familles hétéros qui soutiennent le mariage pour tous,comme moi, par exemple. Et ça commence sérieusement à me mettre en boule. Stigmatiser l'autre, c'est débile,et ça ne fait pas avancer la cause. Je te dis franchement, le fait que des couples autour de nous se séparent, ça ne me fait pas plaisir du tout. Et le malheur de certains ne doit pas servir l'hypothétique bonheur des autres. Et en plus, c'est prendre les gosses pour des cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je précise que les arguments repris ici sont dignes de ceux que les CONTRE ont brandi hein.
      D'où le niveau

      Supprimer
    2. Là, il n'y a pas de doutes! faut être plus intelligent que ça, c'est clair

      Supprimer
    3. Donc cette campagne reprend les codes de celle qui est contre et montre bien que le niveau des arguments des opposants est vraiment lamentable

      Supprimer
    4. Ces affiches ne plaident nullement en faveur du mariage pour les homosexuels, elle pointent simplement les dysfonctionnements d'une société et les aberrations coupables de la nature humaine.

      Cela étant, les “pro-mariage trucmuche” ont bien raison d'utiliser ce type d'arguments, car là est la grande faiblesse des “anti” : le mariage est déjà dans un tel état de déliquescence (divorce, adoption par des célibataires, familles décomposées, etc.) que vouloir aujourd'hui en défendre les fondamentaux, la “pureté” n'a plus guère de sens effectivement.

      (À part ça, il va de soi que les enfants sont des cons.)

      Supprimer
    5. Et pour les enfants, vous avez raison: rien que des cons!
      Et tant qu'on y est, éradiquons-les à la naissance!

      Et je rêve ou vous avez oublié un S à "elle pointent"?

      Supprimer
    6. Vous ne rêvez pas : alzheimer est précoce, cette année, chez les vieux birbes…

      Supprimer
    7. Bonsoir Didier, Bien d'accord avec votre réaction à un point près. Pourquoi affubler les aberrations du qualificatif de coupable ? Je suis suffisamment avancé en age pour voir le comportement des couples ou la franchise n'est pas toujopurs de mise. Il y a cinquante ans (c'est à peu près l'époque qui me concerne) les divorces étaient compliqués et donc rares et le nombre de couples décomposés de fait se trouvait donc important et tout autant d'enfants en souffraient et les enfants de l'époque étaient peut-être un peu plus naïfs que maintenant.
      Autour de moi, j'en vois beaucoup qui réalisent bien la situation et construisent malgré tout leur vie de façon très autonome.

      Supprimer
    8. Pierrot : mon “coupable” faisait référence à l'inceste, évoqué sur l'une des affiches.

      Élodie (pardon, mais je ne puis me résoudre à transcrire votre impossible pseudonyme…) : On s'habitue très bien, en fait. D'ailleurs, j'ajouterai que…

      Ah, merde, j'ai déjà oublié…

      Supprimer
    9. Retranscrivez comme vous voulez, étant donné votre grand âge... Je ne suis plus à ça près, je ferai preuve d'indulgence.

      Supprimer
    10. Not' maîtresse est ben trop bonne… (dit-il en tortillant gauchement sa casquette entre ses doigts gourds.)

      Supprimer
    11. Oh!? Didier, il faut être philosophe. Notre époque est-elle bien différente de celles qui l'ont précédé ?
      Nous la voyons parceque nous y sommes et en adultes.
      Mais, mais, mais, ce n'est pas une raison,tout à fait d'accord.

      Supprimer
  2. Question : quand on fait une LOL Photoshop version d'une une d'un étron de presse : sommes nous de gouvernement ou pas ?
    Question : faut il se justifier de tout ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non aux deux questions camarade.
      Et triple non à la deuxième.
      C'est précisément ce que j'essaie de baragouiner ici.

      Supprimer
  3. Mouais bizarre que pour beaucoup vous vous sentiez obligés de vous justifier. Je crois que c'est justement parce que la politique mise en œuvre par le gouvernement est difficilement défendable que vous vous sentez moins à l.aise en ce moment... Dommage que cela soit lié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je suis très à l'aise au contraire.
      Je ne me justifie pas, j'explique, c'est tout.
      Surtout que je ne me suis pas gênée ici plusieurs fois pour critiquer donc...

      Supprimer
  4. chacun fait ce qui lui plait sur son blog et pis c'est tout :-)
    tu n'as rien à justifier, tu penses et ecris ce que tu veux, et moi ton blog me va bien...bises ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pourquoi tout le monde dit que je me justifie?
      Zut à la fin!
      Mais merci quand même hein ;-)

      Supprimer
    2. Moi, je trouve ça très bien, que l'on essaie de se justifier de temps en temps : cela tend au moins à prouver que l'on s'est posé une ou deux questions.

      Supprimer
    3. Ah. ! Le Vieux trolle ici aussi.

      Supprimer
  5. Merci pour ce billet.
    je m'y reconnais.

    RépondreSupprimer
  6. Je me sens un peu concerné par les commentaires puisque c'est moi qui ai remarqué et adressé les photos à Elooooody (avec 5 O).

    Il est vrai que la troisième gache les deux autres mais je l'ai laissée quand même puisqu'elle y était. Les trois étant collées ensemble sur le bardage fermant un chantier.

    L'expression des oppositions au mariage pour tous me navre et me rappelle celui sur la polygamie, du moins quant au niveau.

    La deuxième affichette apporte la réponse à cette question.

    Je voudrais rassurer Politeeks. Il ne s'agit en aucun cas d'un montage PS, ni d'un document venant de la Presse. Nous sommes là dans un quartier ou ce type de collage est très fréquent (type mai 68)et ou tous les sujets sont abordés. Ils voisinaient avec des appels plus anciens à manifester en soutien à des personnes impliquées dans l'incendie du centre de rétention.

    En l'adressant à Elodie, je voulais simplement lui communiquer des réactions autres que celles que nous avons l'occasion de rencontrer sur les blogs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierrot13, il y a un malentendu!
      Tu écris: "Je voudrais rassurer Politeeks. Il ne s'agit en aucun cas d'un montage PS, ni d'un document venant de la Presse. Nous sommes là dans un quartier ou ce type de collage est très fréquent (type mai 68)et ou tous les sujets sont abordés. Ils voisinaient avec des appels plus anciens à manifester en soutien à des personnes impliquées dans l'incendie du centre de rétention".
      Mais mon camarade Politeeks faisait allusion aux différents montages photoshop que nous avons faits tous les deux pour casser certaines unes de magazines ces dernières temps!

      Supprimer
    2. J'ignorois! mille excuses, m'dame.

      Supprimer
  7. Je suis totalement d'accord avec toi ! Comme David je me reconnais dans ce billet.
    Et quand j'aurais un peu plus de lecteurs je pourrais me chamailler moi aussi, d'abord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serai toi, j'éviterais de tenter l'horripilant Didier !

      Supprimer
    2. ahaha!
      Finalement je me chamaille plus sur Twitter que sur ce blog. Il faut croire que je suis moins consensuelle en 140 caractères!

      Supprimer
  8. Il y a peut-être une différence entre celle et celui qui se proclame textuellement "blogueur du gouvernement" et le fait imprimer dans un journal local (ou national mais c'est plus dur) afin de s'en vanter sur son blog et celleux qui se moquent ludiquement de l'UMP parce qu'il (ce parti politique) présente une spectacle lamentable.
    Malheureusement, si l'un y va de ce genre de déclaration fayote lourdingue genre yeux doux au PS sans concertation avec personne, ce qui n'est guère collégial envers les autres, voilà tout le sérail concerné, c'est sûr.
    Or comme le PS n'est pas en odeur de sainteté et le sera encore moins dans l'avenir avec tout ce qui lui pend au nez, il est donc moyennement facile à défendre. Ce n'est donc guère judicieux de s'autoproclamer "blogueur du gouvernement" d'autant que même le gouvernement n'apprécie pas.
    Car le fayotage est un art subtil qui ne souffre pas les lourdinguerie.

    Alors maintenant reste à savoir maintenant si les "Leftblogueurs/gueuses" veulent, elleux associer systématiquement la gauche au PS. Et si parce qu'un l'a fait "officiellement", ils/elles sont absolument obligé.e.s de suivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah nan pas du tout!
      Personne ne s'est autoproclammé ainsi, enfin je crois. Ce sont d'autres qui ont dit qu'untel ou unetelle des LeftBlogs était blogueur ou blogueuse de gouvernement.
      Ce n'est ni une autoproclammation ni une revendication justement.
      Chacun-e blogue ce qu'il ou elle veut chez les Leftblogs hein! Heureusement d'ailleurs.
      Et tu verras qu'il n'esd pas rare que nous ne soyons pas d'accord.

      Supprimer
    2. Désolée mais quelqu'un s'est bel et bien proclamé ainsi le 24.11.2012 et a apparemment effacé entre temps son propre article pour ensuite pouvoir dire que ce n'est pas lui qui s'était autoproclamé comme cela. 'tain mais les prócédés sournois ! Désolée mais je suis outrée.
      Je comprends maintenant pourquoi il m'agonit d'injures.

      Rien à voir avec toi Elooooody. Néanmoins je me pose beaucoup de questions sur ce milieu des "Leftblogueurs" quand je vois des choses comme cela et l'incroyable dénégation qui va avec.
      Il y en a des qui ne vont rien dire mais qui savent parfaitement que je pointe une vérité.
      Tapes ceci et essaie d'aller sur la page "on parle de moi dans ouest-france, tu vas voir :
      http://www.google.fr/#hl=de&tbo=d&sclient=psy-ab&q=jegoun+ouest-france&oq=jegoun+ouest-france&gs_l=hp.3...6031.7844.4.8197.6.6.0.0.0.0.93.442.6.6.0...0.0...1c.1.XjFEy58glvM&psj=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&fp=b88f2938fdd28307&bpcl=39650382&biw=1252&bih=826

      Supprimer
    3. Je connais ce billet de Jegoun. Mais pour lire régulièrement son blog, je sais aussi qu'aux premières heures de cette appellation ridicule de "blogueur de gouvernement", nous étions les 1ers à nous en moquer. Et certains d'entre nous l'ont récupérée à leur compte.
      C'est un peu différent.
      Je ne me ferai pas son avocate mais il a également expliqué que bien que ridicule, cette appellation lui convenait et qu'il en (sur)jouait.
      Par contre Euterpe, je n'ai pas compris ton allusion à un billet effacé depuis ni ce que je dois faire du long lien que tu as mis en fin de com...

      Supprimer
    4. Dans ce lien il y avait une page de Google où on voyait qu'il y avait bien eu un billet intitulé "on parle de moi dans ouest-france" mais si on clique sur le lien maintenant on s'apercoit que le billet a été retiré. Or il s'y trouvait le scan d'un article de ouest france où le sieur Jegoun disait se déclarait "blogueur du gouvernement". En substance il disait : "je suis un blogueur du gouvernement. Je le soutiens". Ce n'était pas pour rire mais très sérieux. Personne n'a relevé. C'est un peu facile de faire passer cela ensuite pour de l'humour. Je ne dis pas cela pour toi spécialement. Mais en tout cas, cela m'étonnerait que le "gouvernement", lui, prenne cela pour de l'humour.
      Apparemment certain.e blogueur/gueuse de gauche considère que leur "mission" est de soutenir le PS. Même si, en passant, il applique exactement la même politique que Sarko.
      Rien à fiche, on dirait.
      Moi j'appelle cela confondre des idées et des personnes. Et apparemment il y en a beaucoup parmi les leftblogeurs/gueuses pour faire la confusion.
      C'est là que l'on remarque qu'en France la mentalité monarchique est toujours vivace parce que pour s'attacher à qui est au gouvernement plutôt qu'à quoi il s'occupe, il faut vraiment penser en mode monarque.

      Supprimer
    5. Oui: soutenir le PS et soutenir le gouvernement, ce n'est pas pareil.

      Mais excuse ma lourdeur ou ma lenteur je ne sais pas: ce billet figure toujours sur le blog "Au comptoir de la Comète", je viens d'y accéder sans problème.

      Quand à l'expression "blogueur de gouvernement", elle est apparue sur la toile dès cet été.

      Enfin bref, je ne voudrais surtout pas parler à la place de Jegoun et je suis très loin de votre mésentente qui semble dater de bien avant que je n'arrive sur la blogosphère.

      Pour ma part, étant de gauche et du PS, je considère qu'il y a suffisamment de gens qui se chargent de taper sur le gouvernement et pas assez qui relaient ses bonnes actions.

      Donc je préfère me positionner dans la 2ème catégorie de blogueurs pour le coup.

      Sauf évidemment, quand il déconne sévère.

      Supprimer
    6. Ben moi je n'y accède pas.
      Et désolée mais banalisé "blogueur de gouvernement" en simple "expression"c'est un peu complaisant quand même, permets-moi de le dire. Bref...
      Il n'y a pas "mésente" entre l'individu Jegoun et moi. Je dénonce sa supertartufferie chaque fois que cela me chante de le faire, c'est tout. Et plus il réagit mal plus je le tacle. Car je ne m'abreuve pas de bière, moi, mais de protéines pour bodybuildeur ;) S'il croit m'impressionner !

      Tu as raison de relier les bonnes actions du PS, bien sûr, et c'est quand même différent que de se faire l'avocate de tout et de n'importe quoi émanant d'un parti avant tout aussi néo-libéral que la droite.

      Supprimer
    7. Voilà le lien direct: http://www.macomete.com/2012/11/on-parle-de-moi-dans-ouest-france.html

      Bof moi je m'en fiche de cette expression "blogueur de gouvernement". Chacune en fait l'usage qu'il ou elle veut finalement...

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Oui et comme je soule tout le monde IRL, j'ai opté pour le blog pour souler 2.0 !

      Supprimer
  10. Elooody honnêtement rien ne sert de couper les cheveux en 4.Tu as un blog de gauche.Point.Ne te pose pas de questions sur le reste.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise