dimanche 30 décembre 2012

La méthode Hollande

Christophe Barbier - La méthode Hollande
C'est suffisamment rare pour être souligné.
Christophe Barbier vient de défendre François Hollande en direct sur iTélé.

Je précise au passage que le titre de ce billet n'est pas de moi mais de Christophe Barbier (ou de iTélé je ne sais pas) mais on s'en fout puisqu'il m'avait piqué une citation pour en faire un titre d'article quand c'était le bordel à l'UMP.

Échange de bons procédés en somme.

Effet post-fin du monde comme me le suggère Gilles sur Twitter? Ou abus de substances euphorisantes? Aucune idée...

Toujours est-il que voici in-extenso l'analyse politique de la méthode Hollande par Christophe Barbier:
Les gens de gauche, notamment les plus à gauche vont être très déçus. Ils vont se dire "bah voilà: chaque fois que ce gouvernement a une idée qui nous plaît à nous et bah il se débrouille pour qu'elle ne soit pas adaptée, il est maladroit et ça passe pas. Finalement, la droite finit toujours par avoir raison dans notre pays." Ça peut démobiliser la gauche. En même temps à droite on va se requinquer. Pour François Hollande c'est compliqué.
La méthode Hollande est une méthode de dialogue, de patience. On nomme des commissions, on prend son temps, on laisse travailler les partenaires sociaux. La méthode Hollande a l'air inadaptée à la violence de la crise. C'est injuste de penser ça. La méthode Hollande c'est une méthode construite par le président pour 5 ans. Là on est au bout de 6 mois. Et il reste à François Hollande de convaincre les Français qu'il faut être patient.
Donc, tout arrive. Même un éditocrate sakonostalgique peut faire preuve de bon sens.

Même un type comme Christophe Barbier qui a chié dans la colle pendant des mois en abusant du Hollande bashing et en inventant des problèmes ici ou là, peut faire preuve de sagesse.

Donc, le Conseil Constitutionnel a retoqué le gouvernement sur la taxe à 75%. Donc c'est moche.
Mais le gouvernement va replancher la question.   

Patience donc.
Tout vient à point à qui sait attendre: la preuve avec Christophe Barbier.

17 commentaires:

  1. Ce qui mériterait d'être souligné ce serait si le journal de la Décroissance avait loué Hollande. À la rigueur l'Huma. Que des mecs de droite applaudissent l'actuel chef de l'État, cela ne m'étonne guère et ne devrait pas beaucoup étonné non plus mes copains et copines de la gauche de la gauche. Qu'est ce que tu en penses ?
    Ce n'est quand même pas un signe que Barbier a évolué en six mois, si ?
    Il sait juste que Sarko c'est fini (et pourtant c'était la ville de ses premiers amours, blabla)...pas de quoi pavoiser.
    Peut-être qu'il y a quelques petits arrangements là-dessous. Entre "crates" cela se fait.
    Moi je ne le réhabiliterais pas aussi facilement. Mais bon, t'as la cotte avec lui, il t'a cité dans l'une de ses pages en ligne ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va de soi que mon billet n'est pas dénué d'ironie hein...

      Supprimer
  2. Bien vu, je le dis souvent : FH a une méthode differente et c'est autre chose que l'agitation frénétique de Sarkopipo : il explique meme qu'il peut se tromper. Ce qui est remarquable au vu des conneries entendues depuis au moins 15 ans
    http://politeeks.info/rip2012_Hollande_bien

    Etonnement ce billet n'a pas subi de RT de la part des Hollandolatres. Bien sûr sa politique devenue soc-lib, hein... Là on peut la critiquer. Et pour Barbier ça doit lui plaire plus qu'autre chose.

    On ne peut exclure qu'a la longue la methode influe sur la politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On verra...
      J'ai lu ton billet d'ailleurs ;-)

      Supprimer
  3. Je ne porterais pas pour autant une écharpe rouge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah nan! Surtout pas! Quelle faute de goût!

      Supprimer
    2. Pourquoi ? Le rouge est une belle couleur...

      Supprimer
    3. Tout dépend avec quoi on l'associe... Mais le fétichisme vestimentaire est un peu effrayant je trouve

      Supprimer
    4. Pour qu'une écharpe rouge à la Barbier sur un costard c'est moche.

      Supprimer
  4. Ce que dit Barbier, c'est ce qu'Hollande a annoncé lors de la campagne présidentielle et c'est ce que les blogueurs proches de la majorité présidentielle n'ont de cesse de rappeler. Mais tu as raison : cette attitude de Barbier est suffisamment rare pour être saluée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... Même si elle ne change pas grand chose!

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise