vendredi 4 janvier 2013

2013 année balèze? ...Pour les femmes?

2013 est commencé depuis 4 jours mais ça fait deux-trois semaines qu'on se tape du bilan, du bêtiser, du best of, du classement, du top 2012 en veux-tu en voilà.

Moi la première, je me suis prêtée au jeu en compilant mes billets les plus lus en mode autosatisfaction-autocongratulation.

Et finalement, quand l'heure est au classement des "hommes et des femmes de l'année", c'est toujours le même constat.
  • Soit les femmes ne sont pas dans les 10 premières places et donc le classement mixte devient un classement masculin
  • Soit les femmes sous sous-représentées
  • Soit on opte pour un classement exclusivement centré sur les femmes 
Exemples:

A lire chez La Donzelle, le classement des acteurs et actrices les mieux payé-e-s:
  1. Dany Boon
  2. François Cluzet
  3. Vincent Cassel
  4. Benoît Pooelvord
  5. Omar Sy
  6. Kad Merad
  7. Daniel Auteuil
  8. Franck Dubosc
  9. Valérie Lemercier
  10. Vincent Lindon  
Les 10 personnalités "préférées" des Français, sondage annuel du JDD qui repose sur des suggestions de noms:
  1. Omar Sy
  2. Gad Elmaleh
  3. Yannick Noah
  4. Jamel Debbouze
  5. Jean Dujardin
  6. Laurent Gerra
  7. Simone Veil
  8. Zinedine Zidane
  9. Florence Foresti
  10. Dany Boon 
Ou encore, repéré par GdC, le classement Twitter des femmes politiques:
  1. Marine Le Pen
  2. Cécile Duflot
  3. Christine Boutin
  4. Christiane Taubira
  5. Nadine Morano
  6. Najat Vallaud-Belkacem
  7. Ségolène Royal
  8. Rachida Dati
  9. Marisol Touraine
  10. Aurélie Filippetti   
On appréciera sans aucun doute la grande fiabilité de ce classement qui ne repose QUE sur les mentions et donc sur le buzz.  

Bref.

Et à l'heure des vœux et autres résolutions (tiens d'ailleurs j'ai une liste à faire pour répondre à Cycee), il y en a qui s'amusent - moi y compris - à chercher une rime pour 2013, année...
  • de la baise
  • de la fraise
  • de la Corrèze
  • de la falaise
  • de la fadaise 
Ou alors: "2013, l'année balèze", comme nous le suggère Causette.  

31 commentaires:

  1. J'ai bien aimé l'article d'Euterpe sur les anniversaires de femmes célèbres, ça tempère pas mal cette impression de sous-représentation.
    Il est délicat de se dire, sans être féministe militante, comme moi, qu'on a moins de crédibilité en tant que femme, juste en tant que femme...
    On en discutait en famille récemment et cela fait peur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je précise ma pensée, car je sens venir le réac à grand pas, me faire un article du genre: elle avoue enfin!
      Et c'est gavant de devoir préciser ce qu'on dit.
      Qu'un homme dise une chose, cela est bien perçu. Mais qu'une femme dise la même chose, pour beaucoup trop, cela ne passe pas. La différence étant dans le genre de la personne qui parle...
      Et c'est une des premières choses que l'on devrait corriger.

      Supprimer
    2. Tu sais on peut être féministe sans être militante hein... Et ce n'est pas une insulte non plus hein...
      J'avais bien compris ce que tu voulais dire tu t'en doutes!

      Supprimer
  2. Année de la mayonnaise ? De la Marseillaise ? De la braise ? De la fournaise ? De la glaise ? De la synthèse ?
    OK année balèze. Pourquoi pas ?
    Sinon moi aussi j'ai fait mon petit classement des 10 femmes les plus remarquables de l'année dernière. Elles ne sont ni les mieux payées, ni les "préférées", ni obligatoirement dans la politique. Elles ont du cran et c'est cela qui compte vraiment à mon avis. Les voici, les voilà :
    http://angrywomenymous.blogspot.de/2013/01/les-femmes-les-plus-remarquables-de.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année Rosaelle ! Nous avons commenté en même temps ! ;)
      Pour les commémorations manquées, oui, j'en fait tous les ans pour bien montrer que l'on a une fois de plus négligé de rappeler l'existence des femmes bien que nombreuses qui ont apporté leur pierre à l'édifice et qu'au lieu de cela on nous a gargarisé une fois de plus jusqu'à plus soif des toujours mêmes personnalités masculines que nous connaissons plus que par coeur.
      Hors de question qu'on oublie les grands zhôôôôôômes, hein ! Les femmes par contre, rien à foutre.

      Supprimer
    2. Je viens de commenter sur ton autre blog Euterpe que je ne connaissais pas. Bravo!

      Supprimer
    3. Je ne connaissais pas le blog politique d'Euterpe. Bravo.

      Et bonne année à toutes !

      Supprimer
  3. Salut les filles,
    De quoi vous plaignez vous ?
    La Patrie reconnaissante vous a quand même réservé deux places au Panthéon. Mais rassurez-vous, elles y sont inhumées avec leur mari.
    Bon, ça va j'ai compris. Je sors.
    Bonne année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf! L'honneur est sauf, elles sont enterrées avec Môssieur!

      Supprimer
    2. Sauf que pour les Curie c'est plutôt Môssieu qui est entré au Panthéon avec Madame !
      Attention, je ne nie pas les qualités de Pierre, dont j'ai bien connu la mère et qui était un brave garçon.

      Supprimer
    3. Alors, comme çà, Solveig a connu ma brave femme de Maman.

      Supprimer
  4. Tout petit.
    Mais les Curie sont rentrés ensemble mais chacun pour ses mérites personnels, Prix Nobel tous les deux (Il me semble que Marie fut la première femme à accéder à cette immense distinction) et chacun dans sa spécialité.

    Bien entendu ma première intervention était en mode clin d'oeil.
    Gros bisous à vous les filles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On avait compris rassurez-vous!

      Supprimer
    2. Et puis, n'est-ce pas un plaisir de réveiller la mémoire du grand Jacques qui chantait avec tant de délicatesse la douce guerre, la tendre guerre...

      Supprimer
  5. Tiens, Eloody, je t'avais répondu ceci sur le blog de Rosaëlle hier soir:

    (je le recopie ici, sous ce sujet, parce que j'ai la flemme d'en faire un billet et que je trouve pire que tout, vraiment nul à en crever, les classements de blogs de femmes politiques)

    Eloody, si tu peux lire ce commentaire, c'est que pour une fois Rosaelle aura résisté à censurer à hue et à dia, mais je voudrais dire quelque chose à propos de David Abiker. Il y a un certain temps (un an ou deux ?) il avait fait une émission pour laquelle il avait invité nombre de blogueuses qui avaient refusé d'y venir (sous plusieurs prétextes, anonymat et tout et tout). Il y avait eu une polémique alors, on lui reprochait de ne pas inviter de blogueuses politiques. Il répondait que celles à qui il le demandait ne venaient pas, et c'est ainsi qu'il expliquait le manque de représentation des blogs tenus par des femmes. Je trouvais que les femmes qui refusaient ses invitations mais se plaignaient qu'il n'y ait pas de femmes invitées étaient quelque peu de mauvaise foi.
    Après, je ne sais pas à quoi tu fais allusion maintenant, mais il décrivait une situation qui n'était pas de son fait, quand on lui reprochait une certaine discrimination dans le choix de ses invités.
    J'ai le souvenir d'un Abiker face à Marine Le Pen, quand il lui demandait ce qu'elle lisait, ce qu'elle aimait comme livres. Elle a tergiversé, il a insisté, il l'a fait bafouiller, elle a perdu pied et a fait des réponses ridicules. Je ne l'ai jamais vue autant déstabilisée dans une interview. Aucun rapport, évidemment, sauf pour dire que je le trouve assez talentueux dans son genre et que je ne crois pas qu'il mérite qu'on l'épingle comme sexiste.

    En revanche, je trouve complètement débile, dégradant, déshonorant, les répertoires de "blogs féminins politiques", et en général tous les recensements, toutes les mises en valeur qu'on peut faire des blogs de femmes. Est ce qu'on procède ainsi avec les blogs d'hommes ?
    Faire la liste des blogdefemmes, sans oublier Machine et Machine et Unetelle... purée, la honte ! Faut-il donc encourager les femmes à bloguer ? Ces petites choses fragiles, cyber- discriminées, ont besoin d'être soutenues, de se tenir les coudes ? Pourquoi pas la liste des blogs de noirs tant qu'on y est, ou la liste des blogs politiques de sourds-muets ?
    Je revendique d'être à l'écart de tout ça. Vive la mixité ! Je ne suis différente en rien des blogueurs masculins je suis aussi bonne ou aussi bête que n'importe quel homme peut l'être. Je remercie sincèrement Rosaelle de cette discrimination, pour une fois. Ouf.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Suzanne,

      Je vais te répondre en mode copié-collé aussi!

      - "Je trouvais que les femmes qui refusaient ses invitations mais se plaignaient qu'il n'y ait pas de femmes invitées étaient quelque peu de mauvaise foi."
      =>Je suis complètement d'accord. C'est un peu débile de crier à la sous-représentation et de refuser de "représenter" son blog.

      - "Après, je ne sais pas à quoi tu fais allusion maintenant, mais il décrivait une situation qui n'était pas de son fait, quand on lui reprochait une certaine discrimination dans le choix de ses invités".
      => Je fais allusion à un tweet qui disait :"la vérité c'est que le blogging politique n'est pas féminisé, dimanche compris". Je n'épingle pas David Abiker comme sexiste. Je dis par contre qu'il y a une différence considérable entre "sous-représenté" ou "mal-représenté" et "pas féminisé". Selon moi, il s'agit davantage d'une conclusion hâtive et maladroite que de sexisme. Et je n'ai rien contre lui non plus, je mentirais comme une arracheuse de dents si je disais que je trouve toutes ses chroniques archi nulles.

      - "Vive la mixité ! Je ne suis différente en rien des blogueurs masculins je suis aussi bonne ou aussi bête que n'importe quel homme peut l'être."
      => Je ne peux être que d'accord avec toi. Et je pense que ta position est la meilleure. C'est la position idéale selon moi. Par contre, même si tu as raison sur le fait que différencier les blogs selon qu'ils sont tenus par des femmes, des hommes, des Noirs ou des sourds-muets, ça alimente la discrimination, je pense qu'on a le droit de consacrer un billet aux blogs des copines 2.0 sans pour autant passer pour une gourde fémino-centrée et discriminante (pardon pour le néologisme, j'ai rien trouvé de mieux).
      Et puis après, je me dis aussi que si ça peut permettre de faire connaître un ou deux blogs aux lecteurs et lectrices du billet en question, pourquoi pas?

      Le problème je crois aussi c'est que:
      - si une femme consacre un billet aux blogs tenus par des femmes, elle se retrouve taxée de faire de la discrimination
      - si une femme consacre un billet aux blogs qu'elle a l'habitude de consulter, hommes et femmes confondus, elle peut se faire épingler si la liste n'est pas paritaire.
      - si une femme se plaint que les blogs "politiques" tenus par des femmes ne sont jamais cités ou quoi ou qu'est-ce, on va lui répondre "bah prouvez-le qu'il y a des gonzesses qui bloguent sur autre chose que la mode ou la maternité"

      En ce qui me concerne, j'ai prévu de faire un billet sur les blogs que je suis et qui sont tenus par des femmes. Non pas parce que ce sont les meilleures selon moi, juste parce que j'ai envie d'en parler. Et ce ne sera ni un classement, ni un palmarès, juste un billet comme ça en passant.

      Supprimer
  6. Mais c'est quoi, un blog politique ? Un blog militant ?
    Il y a des blogs où c'est clair et net, et d'autres où ça l'est beaucoup moins.
    Si avoir un blog politique c'est faire du commentaire politique, et ne faire que ça, il est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de femmes qui tiennent des blogs tels que celui de Sarkofrance, par exemple. Enfin moi je n'en connais aucune qui le fasse en y passant autant de temps, avec autant de sérieux. Aucune jegounette de droite ou de gauche dans l'horizon des blogs que je lis.

    RépondreSupprimer
  7. Justement, c'est bien pour ça que je n'ai pas fait de billet sur les blogs "politiques" tenus par des femmes, mais sur leurs blogs tout court.

    RépondreSupprimer
  8. Il serait intéressant de se demander pourquoi, d'ailleurs. Sans recourir à la théorie de la discrimination ou alors, autrement.
    Je suis surprise par la quantité de chamailleries qu'il y a sur le blog de Nicolas PMA, par exemple. Des pages et des pages de chamailleries entre mecs dans les commentaires. Je constate que sur les blogs de femmes, quand il y a un commencement de chamaillerie semblable, ça tourne court rapidement, avant même qu'un débile ait parlé de combat topless dans la boue. Comme s'il y avait un interdit ou une sévère réserve par rapport aux engueulades inhérentes à ce type de discussion. (à suivre ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai aucune idée... Ou alors, nos braves visiteurs et visiteuses craignent peut-être que nous ne fondions en larmes derrière nos écrans à la moindre chamaillerie...
      Mais je m'étais déjà fait la réflexion...

      Supprimer
  9. (j'espère que le Jegoun ne va pas essayer de venir se mêler à une discussion intelligente entre filles. Il n'y comprendrait rien).

    RépondreSupprimer
  10. "gourde fémino-centrée et discriminante"
    ça donne GFCD.
    Un nouveau concept est né.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise