mercredi 9 janvier 2013

Condamner l'homosexualité sans être homophobe? Inch'Allah...

Dalil Boubakeur
Je ne comprends toujours pas pourquoi dans un débat sur le mariage républicain laïc, on continue à relayer les propos des autorités religieuses.

Non je ne comprends pas.

Car forcément, les représentant des grands religions monothéistes sont contre. C'est tellement pléonasmique d'écrire cela que j'en viens à me demander quelle besoin ont les médias de s'obstiner à les interroger.

Donc, hier, on a eu le droit à un pataugeage dans des règles de l'art de Dalil Boubakeur sur la distinction qu'il faut faire entre condamnation de l'homosexualité et homophobie.

Ce type, comme tous ses homologues catholiques ou juifs, tente, envers et contre tout, d'expliquer tant bien que mal que "oui l'homosexualité c'est mal, impur et contre nature" tout en clamant haut et fort que ce n'est pas de l'homophobie que de dire cela.

Et forcément, il pédale dans la semoule. Et ça donne ça: 
"Nous (musulmans) condamnons l'homosexualité, mais nous ne voulons pas être homophobes".
"Si la religion musulmane rejette formellement l'homosexualité en tant qu'orientation, mal vue et condamnée dans les textes sacrés, l'Islam en France, disons, ne peut non plus se taxer d'homophobie".
"Il est certain que depuis Sodome et Gomorrhe, l'orientation (homosexuelle) est condamnée dans la religion musulmane, comme dans toutes les religions monothéistes, c'est clair. Mais le fait sociétal est suffisamment complexe, difficile à cerner pour établir des lois ou imposer un certain nombre de comportements. Je pense que ce n'est pas l'affaire des législateurs ni des religions, mais c'est une affaire de société, d'humanité qui change. Nous devons l'accepter parce que c'est Dieu qui l'a créé de cette manière-là". (source)
On comprend bien qu'il cherche à ménager le chèvre et le chou. Mais ne vaudrait-il pas mieux tout simplement arrêter de demander aux autorités religieuses ce qu'elles en pensent? Puisque tout le monde le sait?

D'autant plus que c'est en relayant inlassablement les propos des textes saints que la religion devient un argument pour justifier l'homophobie ordinaire.
"C'est Dieu qui l'a dit, tu iras brûler en enfer".
C'est quand même un peu gerbant.

Tiens sinon, rien avoir avec la choucroute, mais il y a 2 jours, je m'interrogeais sur "qui manipule qui?" pour la manif du 13 janvier. Je soupçonnais sévèrement un rameutage d'enfants.

Avec la découverte que certains parents d'élèves ont fait en recevant les bulletins scolaires de leurs enfants, je crois qu'on a encore une fois un élément de réponse.
un tract anti-mariage gay avec les bulletins scolaires
A lire sur Rue89

22 commentaires:

  1. N'importe quoi!
    Boubaker et ses conneries!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! Et il n'est pas le seul!
      C'est clair qu'en acceptant de répondre à des questions sur le mariage pour tous, tous les représentants des grandes religions s'exposent au même pédalage hein!

      Supprimer
  2. Au moins, durant ce debat, les "autorités" religieuses ne se tapent pas dessus. Des vacances pour nous.

    La loi passera, c'est tout.
    Pour le reste, si ça les occupe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bof... Ça me laisse perplexe quand même...

      Supprimer
  3. Boubekeur colle ses trois tifs comme Homer Simpson. Je le trouve assez drôle !

    RépondreSupprimer
  4. je jour ou les musulmans réfléchirons, ça se saura vite !
    Par exemple, ils arrêteront de mettre des sacs poubelles sur leur femelles ou alors ils arrêteront de se mettre le cul en l'air ou même d'égorger des animaux vivant ppour leur plaisir. ou encore de vénérer un meurtrier pédophile...et polygamme !

    bref, une secte anachronique comme on en fait plus depuis longtemps! Messieurs les législateurs, merci d'interdire cette horreur qu'est l'islam !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouhla ça va pas vous!
      Z'avez craqué ou quoi?
      "Femelle", "pédophile", "interdire"... Vous avez un problème non?
      Et prenez un pseudo!

      Supprimer
  5. Si dieu l'a dit qu'ils iraient brûler en enfer, je ne vois pas ce qu'on pourrait ajouter ...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup l'histoire de Sodome, dans la Genèse. Dieu envoie ses anges pour demander aux Sodomites de cesser leurs pratiques de...euh, de sodomites, et les Sodomites veulent sauter les anges !. Comme le rappelle Solveig, ces vilains enculeurs brûlent encore dans les feux de l'Enfer.
    Oui mais le dieu des cathos s'est chargé du boulot, à l'époque. Et même en cherchant bien chez les cathos les moins touchés par l'Evangile et la grâce de l'Esprit Saint, on n'en trouve pas qui appellent à buter les homosexuels ici-bas, dans notre monde de misère. Au pire, on organise pour les sauver des veillées de prières.
    Ce n'est pas le cas pour le Dieu de certains musulmans. L'imam Youssef al-Qaradâwî, dans "Le licite et l'illicite en islam.", demande qu'on les jette du haut d'un mur et qu'on les finisse à coups de sabre. Cet imam est qualifié de "modéré" par Gresh, du Monde Diplomatique, et par tout un courant de pensée qu'on nomme à la hâte "islamogauchiste". C'est un discours tenu ouvertement dans beaucoup de mosquées, aussi.
    Il y a des degrés dans l'homophobie (dans la répulsion-détestation homosexuels plutôt). C'est facile de mettre tout le monde dans le même sac. Dire "t'en as rien à foutre de ce que dit le pape ou l'imam si t'es pas croyant", ça ne marche pas parce qu'on vit avec ceux qui le sont et les problèmes qu'ils soulèvent méritent d'être débattus, même si le débat est répétitif et épuisant.
    Je comprends tout à fait ce que Boubakeur veut dire: il n'appelle pas au meurtre et à la maltraitance des homosexuels (et en cela, il se différencie d'une frange extrémiste de l'islam, allez sur les forums publics des mosquées françaises ayant pignon sur rue,on y lit des horreurs ) mais il ne bougera pas d'un pouce par rapport au dogme.
    L'homosexualité est durement réprimée (parfois par la peine de mort) dans bon nombre de pays musulmans. Donc, on a quand même un islam moderne chez nous, c'est chouette, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est formidable!
      J'en pleure de joie.

      Supprimer
    2. Et comment ces vilains sodomites auraient-ils pu sauter des êtres dénués de tout sexe ? ... donc, je suppose de tout autre attribut érogène ?.
      Et voilà, c'est comme pour le point Godwin, on finit toujours par discuter doctement du sexe des anges.
      On avance, on avance ...

      Supprimer
    3. doucement mais sûrement hein

      Supprimer
  7. répulsion-détestation DES ou ENVERS LES homosexuels, pardon.

    RépondreSupprimer
  8. Cette précision n'était pas pour toi, mais pour les relecteurEs dures de la comprenette et avides de censure. Quand j'ai appuyé sur "envoi", je me suis dit "tiens, combien de temps va-t-il se passer avant que l'on me dise que mon commentaire est un discours de haine ? Puis je me suis dit "houlala, il vaudrait peut-être mieux que j'aille désherber les hortensias plutôt que ferrailler avec des gens qui me reprochent d'être responsables de tous leurs malheurs et d'empoisonner la blogosphère avec des manipulations retorses pour mieux l'asservir (et piquer tous les mecs, aléatoirement). Puis je me suis dit "oh, ça va bien, hein, n'emmerde pas les blogueurs qui ne rigolent plus au bout du 74 ème post où les supplie de prendre parti dans des palinodies qui vont finir par lasser les commentateurs les plus patients, qui se tireront là où l'atmosphère est moins lourde, puis je me suis dit que finalement, les hortensias, il faut les écouter, ils ne sont pour rien là dedans, et que, pendant quelques temps, j'allais faire autre chose que commenter sur les blogs. Ecrire une histoire d'amour, par exemple.
    (mazel tov, elle a mis un point et fermé sa parenthèse, enfin.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu salueras tes hortensias pour moi hein

      Supprimer
  9. Oui, je suis d'accord avec toi. Les médias jouent le jeu des antihomos (sans parler de celui des pro-prostitution) et n'ont plus aucune fonction informative non partisane ! D'où la place lointaine de la France sur la liste de RSF concernant la liberté de la presse :(

    @ Suzanne : piquer tous les mecs ? >D Les BBPPP (bébés-pépés) ne sont pas des mecs. En tout cas pas pour toi peut-être mais pas pour moi. J'aime bien les mecs adultes, en ce qui me concerne.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise