mardi 15 janvier 2013

RIP RUMP

copé fillon
Oui: raclons-nous la gorge collégialement avant de prononcer cette sentence:
RIP RUMP
Le RUMP de François Fillon n'est plus.
Quel dommage, on a quand même bien rigolé.
Mais bon. Toutes les bonnes choses ont une fin.

La hache de guerre est enterrée, tout le monde se tient par la main et s'aime au sein d'une UMP fraîchement réunie.
Mouarf!

Bon, histoire qu'il n'y ait plus d'embrouilles, ils ont quand même constitué une "équipe dirigeante composée à parité de soutiens de Jean-François Copé et de François Fillon".
L'histoire ne dit pas si cette "nouvelle" équipe dirigeante est à parité femmes-hommes.
En même temps, faut pas trop leur en demander hein.

Résultat: on prend les mêmes et on recommence continue.
L'UMP a donc deux papas (ouais OK c'était facile, je vous le concède), et tous les postes stratégiques sont aux mains de binômes pro-Fillon/pro-Copé.
C'est beau hein?
  • Vice-présidents et secrétaire générale:  Luc Chatel et Michèle Tabarot qui seront flanqués de Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez. L'histoire ne dit pas s'ils les suivront partout all over the world.
  • Responsables des élections: Nadine Morano (pro-Copé) et Dominique Bussereau (pro-Fillon) 
  • Responsables des fédérations: Edouard Courtial (pro-Copé) et Eric Ciotti (pro-Fillon) 
  • Responsables de l'animation du parti: Philippe Cochet (pro-Copé) et Jérôme Chartier (pro-Fillon).
Et ainsi de suite...

Mais comme dans tous les épisodes de Candy, il y a des méchants et des gentils. Et il y a aussi des langues de vipères. Et ça, c'est moche:
Dès qu'on rentrera dans l'organisation de la nouvelle élection" de septembre, "on peut revenir à une situation assez tendue", craint un député filloniste, qui ne fait guère confiance à M. Copé.
"Jean-François Copé a un objectif, c'est d'être président de l'UMP. Il n'est pas devenu un agneau du jour au lendemain", glisse l'élu. (source)
Je ne sais pas pourquoi, mais mon petit doigt me dit que même si le RUMP n'est plus, on n'a pas fini de rigoler...

Mais peut-être me goure-je. 

10 commentaires:

  1. Je pense aussi qu'on n'a pas fini de rigoler !

    RépondreSupprimer
  2. Mauvaise langue, va!!!

    Il faut bien faire parler d'eux, sinon, comment existent t'ils ?

    RépondreSupprimer
  3. Comme c'est parti, ils vont se présenter à deux à l'élection présidentielle de 2017 (histoire de faire rigoler les autres pays aussi).
    Déjà qu'il n'y a jamais de présidentE, cette fois, on aura deux "slip kangourou" (pour rester polie) pour le prix d'un...Des fois que les Francais.e.s seraient assez barges pour voter pour eux, bien sûr. Ce qui n'est évidement pas exclu. Ils/elles ont bien élu Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  4. Le RUMP disparaît, paix à son âme.
    Tout le monde se re-aime ... mon coeur de midinette est tout bouleversifié, trooop bô !!!

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise