mercredi 27 février 2013

Quand deux Prix Nobel de la Paix se rencontrent...

... Ils se racontent des histoire de paix.

C'est dans la Minute Plus de la Matinale d'aujourd'hui que j'ai vu ça.
Et ça m'a... comment dire... quelque peu émue.

Celui qui a obtenu le Prix Nobel de la Paix en 1984, notamment pour rendre hommage à sa lutte contre l’Apartheid en Afrique du Sud, a rendu visite à Aung San Suu Kyi hier, à Rangoun, dans la résidence dans laquelle elle a été assignée pendant 15 par la junte au pouvoir.

Celui qui avait crié "Je vous aime" à la Dame de Rangoun en septembre 2011, vient de lui apporter son soutien, en face à face, main dans la main, dans son combat pour la liberté en Birmanie. 

Desmond Tutu et Aung San Suu Kyi
Desmond Tutu et Aung San Suu Kyi

En voilà un qui aurait pu succéder à Benoît XVI... s'il avait été catholique...

16 commentaires:

  1. pour l'envergure surement
    mais il n'a plus l'age ni la bonne religion
    dommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui tiens... Voilà ce qui arrive quand on rédige un billet trop vite.

      Supprimer
  2. Belle image, un peu édulcorée pour moi mais elle s'impose.
    Pour être Pape, faut être Cardinal, point barre.
    Point de femme, donc, ni de personne étrangère à la hiérarchie établie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cardinal c'est recommandé mais n'importe quel catholique même laïc pourrait être élu pape
      mais faut pas rêver , c'est tellement mieux de rester entre soi

      Supprimer
  3. Oui, comme dit Bob, pour être pape, il faut surtout être catholique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est corrigé...
      Bon enfin, vous aurez tous compris que l'objet de ce billet était avant tout de rendre hommage à ces 2 personnes plutôt que de proposer un successeur au pape hein.

      Supprimer
  4. "un successeur au pape hein."
    Il y a l'abbé Kame au psg
    Bon si Dorham passe par la :)

    RépondreSupprimer
  5. Un Tutu au milieu des soutanes ? Les conciles prendraient des allures de gay prides, ça n'irait pas du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh, oh ! c'est pas moi qui ai choisi un nom de scène aussi ridicule, hein !

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise