mardi 5 février 2013

Salles de shoot? Matignon dit oui!

Plusieurs fois ici j'ai eu l'occasion de défendre l'idée des salles de consommation de drogue à moindre risque, vulgairement appelées "salles de shoot".

Vous savez? Celles que l'opposition voit d'un mauvais œil en affirmant que cela va démultiplier les trafics, la consommation et les risques sanitaires? Opposition qui n'a pas du lire les je-sais-pas-combien de rapports européens qui affirment au contraire qu'avec une consommation encadrée et une assistance médicale sur place, on aurait plutôt tendance à assister 1) à une baisse de la consommation, 2) à une baisse des maladies infectieuses.

Bref.

Je ne vais pas réécrire ici ce que j'ai déjà écrit, z'avez qu'à aller lire si z'en avez le courage et l'envie:
Et là je viens d'apprendre que Matignon a donné son accord pour tenter l'expérience d'une salle de consommation de drogue à Paris.
 
C'est la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et Toxicomanies (MILDT) qui est chargée de la mise en place de cette expérimentation. Elle œuvrera en partenariat avec avec le ministère de la Santé.
Ces salles sont aujourd'hui illégales en France mais on peut espérer que cette première expérimentation sera efficace. Enfin moi, je l'espère.

Destinées aux toxicomanes de rue, précarisés et en rupture, elles doivent leur permettre de consommer leurs propres produits dans de meilleures conditions d'hygiène et sous la surveillance de personnels de santé. Elles sont également censées réduire les troubles à l'ordre public.

Dès 2012, Marisol Touraine avait envisagé ces expérimentations pour l'année 2013 en, confiant à la MILDT une "étude de faisabilité".

Il semble donc que ce soit faisable.
Reste à savoir si ça portera ses fruits.

Et pour une fois, point trop de clivages gauche-droite puisque plusieurs villes, de tout bord politique, sont sur les rangs pour tenter cette expérimentation.

Affaire à suivre donc. 

-------------------------------------------
Source de l'illustration ici. 

5 commentaires:

  1. Ah ben je vais fumer un petit pétard pour fêter ça !

    RépondreSupprimer
  2. ça me fait marrer ! ..... On peut fumer de l'héroïne , on peut se shooter à l'héroïne , mais on ne peut pas se shooter au cannabis ..... Bon , c'est tombé à 'eau ce projet , comme bien d'autres ......
    La stupide interdiction de la vente libre des seringues a grandement contribuée à répandre le SIDA , mais les "braves gens" s'en moquaient et s'en réjouissaient peut être de voir des Junkies mourir du SIDA ..... Après tout ils l'avaient bien cherché ! .......
    Alors , aujourd'hui tu parles de la libéralisation du cannabis , mais les salles de shoot ? un beau projet thérapeutique étouffé par la connerie des "culs bénis" ..... Et par la lâcheté des politiciens .....

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise