lundi 11 février 2013

Vous reprendrez bien un peu de lasagnes?

Lasagnes au cheval
Tous les jours en me levant, tous les ans au moment des bonnes résolutions, je me dis que je vais arrêter de manger de la merde.

Et puis je me retrouve par je sais pas quel concours de circonstances à faire un détour au Mc Do de temps en temps.
Ouhlà là que c'est mal...

En même temps, je ne vais pas mentir et faire l'hypocrite.
Je sais que c'est de la junk food, de la malbouffe, tout ce qu'on veut.
Mais non: je ne boycotte pas Mc Do.
Personne n'est parfait.  

Je ne suis pas une grande carnivore bien que petite-fille de bouchers. Les plats en sauce, les abats, les trucs les plus chelous genre oreille de porc, j'en ai vus passer sur la table du déjeuner familial.

Alors, autant vous dire que cette histoire de Findus, au début ça m'a choquée, ensuite je me suis dit que c'était la terrible loi du marché agroalimentaire.
Depuis des années on nous serine avec la traçabilité de la bouffe et tous les ans on découvre des affaires dans le même genre.
Je comprends bien que nos amis anglais aient été choqués d'apprendre qu'ils avaient englouti du canasson.
Mais c'est pas comme s'ils avaient découvert un truc pas comestible du tout hein.
  • Tromperie sur la marchandise: OK.
  • Scandale sanitaire: peut-être.
  • Revers de la médaille de l'industrie agroalimentaire: sans aucun doute.
  • "Bal des hypocrites" comme dit mon confrère Romain Blachier: c'est indéniable.
Du coup, j'ai bien rigolé avec les jeux de mots de Jegoun ce week-end.
Et puis ce matin, je me suis demandé ce qui pouvait pousser les gens à acheter des lasagnes toutes faites. Précuites, quasiment prémâchées, en mode "y'a plus qu'à".
  • Je me suis dit: 1er argument, le prix.
Donc je suis allée sur le site internet de mon Intermarché local. Il affiche les lasagnes Findus à 4,67€ le kilo (je ne suis pas allée jusqu'au bout de la commande en ligne pour savoir si un pop-up m'avertirait que l'article en question avait été retiré des rayons...). Conditionnées en barquette de 1,2 kg, elles permettent de nourrir 4 bons mangeurs. C'est sûr que ça fait pas cher par tête de pipe.
Alors, j'ai essayé de voir ce qu'il fallait comme ingrédients pour faire soi-même des lasagnes dignes de ce nom. Je suis arrivée à un total de 8,80€ pour 6 personnes, pour 1,5 kg de lasagnes. Soit 5,86€ le kilo de lasagnes home made avec moins de Béchamel que prévu parce que je trouve ça dégueu. Sachant qu'avec tous les ingrédients que j'ai achetés, je pourrai en plus faire des crêpes avec les œufs qu'il me reste au frigo.
C'est donc un peu plus cher que Findus mais sans aucune doute meilleur et peut-être même plus nourrissant.
  • Et comme je ne suis pas un cordon bleu, je me suis dit: 2ème argument, la flemme de cuisiner.
En ce qui me concerne, c'est un argument imparable.
Mais dans ce cas-là, mieux vaut se faire une plâtrée de pâtes avec une sauce, ce sera aussi riche en calories et tout aussi nourrissant.

A l'heure où j'écris ce billet, on apprend que la répression des fraudes est en train d'inspecter chez Comigel (entreprise qui a fabriqué des produits surgelés censés être au bœuf mais contenant de la viande de cheval pour le compte de plusieurs enseignes) et Spanghero (entreprise qui a fourni la viande en cause à Comigel).
Et j'apprends à l'instant chez Bembelly que, Ô stupéfaction, en plus de la viande de canasson, il y aurait peut-être de la viande de bourricot dans ces satanées lasagnes!
Affaire à suivre.

Mais quand on mange de la merde en boîte ou en barquette, c'est sûr que ça fait partie des risques, même si c'est regrettable.
Et je me vois mal aller attaquer Mc Do si je découvre un truc chelou mais néanmoins comestible dans mon Big Mac ou mes frites. 

Sur ce, il est 12h30, je vous souhaite bon appétit.

8 commentaires:

  1. Moi aussi, il m'arrive d'aller chez McDo ou Quick, mais juste pour une grande frite, plein de ketchup, un coca et un cockie, rien d'autre. Leurs frites sont bonnes et faites à l'huile végétale (palme, hélas). Pas de poulet Princior (trouvé exprès pour eux par l'INRA ou un équivalent) de 25 jours broyé chair et os ensemble (c'est pourquoi les 25 jours, tout est mou) ni de vache de réforme épuisée par les maternités et les mise-bas qui finit sa triste vie d'animal sensible dans un abattoir, en guise de bœuf, au bout de 8 ans, alors qu'une vache peut vivre 25 à 30 ans. Tu as raison, tout cela n'est pas assez cher, donc les consommateurs n'en ont que pour leur argent. Et depuis que je suis toute petite, les "marchands de vache" comme disait ma mère agricultrice, ont mauvaise réputation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi ce que disait mon grand-père... Sauf que comme il choisissait ses bêtes lui-même, c'est sa réputation à lui qui était souvent remise en question!

      Supprimer
  2. Ah oui, je n'avais pas vu ce billet...

    Oui, les lasagnes surgelées (même bio) c'est vraiment immonde.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, excusez-moi de m'incruster mais empiler des couches de lasagne sèches et de "farce" avant de mettre le tout au four, ce n'est pas particulièrement compliqué, à part pour une de mes grand-mère mais elle ne sait même pas faire cuire un oeuf au plat donc ça ne compte pas :D

    Une anonyme qui poste de temps en temps chez Euterpe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce n'est pas compliqué c'est vrai. Mais la flemme est impossible à raisonner je crois...

      Supprimer
  4. Chère anonyme,

    Pas compliqué, pas compliqué, je trouve que vous y allez un peu vite :
    1- il faut la faire la farce (parce que si c'est pour mettre de la bolo achetée en bocal... euh comment dire) : c'est du boulot et au moins une planche à découper + 1 poële salie
    2- il faut faire la béchamel (ben oui, pareil) : et hop re une casserole à laver
    3- plus 3/4 heure au four (et un plat à four sali), au micro-onde c'est dégueu mais direct barquette carton +10' au grill du four pour le gratin, je connais mon sujet.

    Bref, ça prend vraiment du temps avant, ça salit de la vaisselle (on récapitule = une planche à découper, une poële, une casserole, un plat à gratin bien gratiné, couteau, fouet pour la béchamel, cuillère ou spatule en bois pour la sauce) qu'il faut laver après (accessoirement il faut avoir une cuisine ou grande ou très très bien rangée sinon ça tourne très vite au massacre) : bref les lasagnes maison c'est bon mais c'est VRAIMENT un cauchemar de feignant-e (ou juste de working mum-dad)!

    Non mais !

    Bon appétit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui hein!
      Bon appétit... Même si c'est l'heure du café là.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise