lundi 25 mars 2013

6 personnes au m2: petit cours de géométrie variable

6 personnes au mètre carré
Tu connais ma passion pour les chiffres.
Je suis une buse en maths.
Mais je me défends pas mal en géométrie.
Va comprendre.

Peut-être parce que mon F3 n'est pas bien grand et qu'il m'arrive fréquemment de pousser les meubles quand j'organise une petite sauterie dans mon salon de 18 m2.
Le maximum vital a été atteint avec 30 personnes assises, sur le canap, sur des chaises, par terre, limite sous la table.
Tu imagines bien que j'ai quand même quelques meubles tout autour de cette pièce.
Mais après une mesure digne des plus grands géomètres, j'arrive à une surface "asseyable" de 12,2 m2.

Donc quand on est 30, on arrive à un espace vital de 2,5 personnes par m2. Même en se mettant debout et en n'occupant que 40 cm au sol, c'est juste impossible d'en mettre plus... Ou alors seulement dans des positions équivoques.

Pour la simple et bonne raison que toute personne normalement constituée est plus large en haut qu'en bas.
60 cm en ce qui me concerne d'une épaule à l'autre avec une doudoune sibérienne. 
Tu vois où je veux en venir?

On vient d'entendre sur BFM un militant, Bruno Dary, ex-gouverneur militaire de Paris qui est donc sensé s'y connaître un peu.
Ce charmant monsieur vient d'affirmer qu'il y a avait 6 personnes au m2 partout hier pendant la Manif pour Tous de la dernière chance
Même en ne comptant que des enfants d'1m10 de haut et de 40 cm de large, c'est impossible.
Sans parler des poussettes qui occupent à elles-seules 1m2.

Quittons un peu mon salon, qui n'a ni le faste de l'Avenue de la Grande Armée, ni la capacité d'accueil d'1,4 millions de personnes.

Nicolas résume la chose ainsi:
"L'Avenue de la Grande Armée fait 775 mètres de long et 70 de larges soit 54250 mètres carrés. Pour mettre 1,4 millions de personnes sur cette avenue, ça en fait 25 au mètre carré."
CQFD.

Dans mon billet d'hier, Didier Goux m'a évidemment opposé ces deux arguments:
"Le million de personnes a très probablement été franchi [...]. Une simple multiplication de la longueur des avenues par leur largeur (et je connais bien le quartier…) montre qu'à l'évidence ils ne pouvaient pas être moins d'un million. On n'en sortira donc jamais, de ces gamineries dans le comptage?"
Je suis une gamine. Certains commentateurs me l'ont d'ailleurs très gentiment fait remarquer plusieurs fois sur ce blog.
Et une gamine joueuse en plus. Je cumule. 

Toujours est-il que si nos chers manifestants étaient sans aucun doute plus nombreux hier qu'ils ne l'étaient la fois d'avant, à moins d'avoir été emboités les uns dans les autres ou de s'être rassemblés en pyramides humaines, le million, c'est juste pas possible.

Alors, on redescend deux secondes sur terre et on oublie les gamineries.

Ma petite image d'illustration a été réalisée à l'échelle soit un carré d'1m de côté et 6 personnes de 60 cm de large dedans.

33 commentaires:

  1. Ben ces gens sont pas restes plantes non plus, ils bougent (j'espere) surtout grace aux CRS d'ailleurs, du coup faut multiplier 2 au m2 par le debit (ah .... les maths ... les robinets ... toussa toussa )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Admettons.
      Sauf qu'il bougent tous au même rythme... Et encore: pas trop puisque ce n'était pas une manif mais un rassemblement. Autrement dit: pas de débit mais une baignoire déjà remplie.
      Et prenez un pseudo hein! Surtout si vous êtes plombier.

      Supprimer
  2. Moi je veux bien être invité à une de tes petites sauteries à plus de 30, juste pour tester les positions équivoques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas être déçu, c'est précisément parce que nous restons dignes que nous ne tenons pas à plus... Ou alors, faudrait que tu ramènes du monde.

      Supprimer
  3. Ils étaient NOMBREUX.
    Avec des tas d'enfants. Les catholiques ont beaucoup d'enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (D'ailleurs, une grosse manif comme ça avec des tas de gosses à côté du GUD, c'est mieux qu'un long discours sur la contraception)

      Supprimer
    2. Voilà. Ils étaient NOMBREUX aux côtés du GUD.

      Supprimer
  4. Nicolas est d'une réjouissante mauvaise foi, lorsqu'il ne prend en considération QUE la Grande Armée ! Tout le quartier regorgeait de monde, y compris une grande partie de Neuilly, notamment la très longue avenue Achille-Peretti (anciennement avenue du Roule).

    RépondreSupprimer
  5. Je ne veux pas défendre les chiffres de la manif pour tous, mais de la à dire que ce n'est pas possible de mettre 6 personnes au m2 il suffit de prendre régulièrement la ligne du RER B ou du métro 13 pour se rendre compte que si c'est possible!!

    Par contre ça suppose de suffoquer, de ne pas pouvoir bouger un bras sans l'enfoncer dans les cotes de son voisin. Et cela suppose aussi que les enfants, qui sont pas définition pas assez grand pour accéder à l'air libre pour respirer soient asphyxiés sans même avoir eu le temps de respirer les gaz lacrymo.

    Or quand on voit les images de la manif, oui il y avait du monde c'est sur mais ça n'atteignait pas ces extrèmes. Il y avait l'air d'avoir la place pour marcher.

    Maintenant j'aimerais bien qu'on m'explique comme ils ont pu réunir plus de monde alors qu'il n'y avait qu'un tracé... La dernière fois il y avait quand même trois parcours qui se rejoignaient au Champs de Mars... C'est sur que du coup en mettant tout le monde au même endroit l'effet compactage est maximisé et augmente le sentiment d'une manif réussi car chaque personne présente voit bien qu'autour d'elle il y a plus de monde, mais ce n'est pas dit qu'il y avait vraiment plus de monde puisque l'espace réservé à la manif était plus petit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est complexe mais je sens comme une dose d'enfumage... Sans mauvais jeux de mots

      Supprimer
    2. Fin du suspense intenable sur les vrais chiffres de la manif pour tous : les photos de la préfecture ont parlé, ce n'est clairement pas "ambiance ligne 13".

      Sur les photos, on voit des grands espaces desserts avec effectivement des zones plus compactes et globalement des manifestants en rangs assez espacés. Il y a de la place pour bouger !

      (http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Mediatheque/Photos/Evenements/Manif-pour-tous-du-24-mars-2013)

      Même avec les enfants sur les épaules, c'est sur que les 1.4 millions de personnes ne sont pas atteintes...

      Supprimer
    3. C'est bien ce qui me semblait

      Supprimer
  6. mouhahahaha Didi Egoux ne sait pas compter autre chose que les verres, et encore..

    RépondreSupprimer
  7. Vé ressortir mon mètre de maçon, moi,tu vas voir. Et si ça marche pas, je te pile toute le monde, te le coule dans le béton et on atteint à l'aise les 25 millions (de je-ne-sais quoi, par contre...)

    RépondreSupprimer
  8. De toutes façons le message est clair aux Nervis de la Barjot :

    En 1995 , en 2010 la droite n'a pas cédé aux manifestants aussi nombreux soient ils , que ce soit Wauquiez ou Raffarin copé etc.. on trouve des archives du genre "c'est pas la rue qui gouverne".
    Donc faudrait savoir.

    Ensuite ces gens là ont été battu aux législatives, ce ne les a pas empêché de déposer parfois avec le FN des amendements au nombre de 5000 à l'assemblée nationale pour retarder l'adoption du projet.
    Jusqu'a preuvre du contraire ça s'appelle la démocratie parlementaire.

    Jusqu'a preuve du contraire aussi , ils peuvent manifester dans le rue, bloquer HORS AUTORISATION des rues, ou des ronds points , et s'amusent même a forcer des barrages de CRS avec des enfants pour mieux leur apprendre à respirer l'air pollué parisien.

    Tout ça est dans l'exercice démocratique. Et désormais la loi sera votée. Bien sûr on va voir Barjot faire des appels à insurrection , mais là ça sera vraiment plus drole.

    RépondreSupprimer
  9. Votre calcul est assez bien fait. Chose plus grave, c'est le journalistique de caniveau, pratiqué et toléré, pour certains,et subi pour les autres. La droit possède avec BFMTV et Itélé deux médias hyperactive, et accessible pour tout le monde, c'est ne plus de la journalistique mais la lessivage de cerveau..... au secours car courons vers la catastrophe, la droite est intenable...... bon courage pour la suite.

    RépondreSupprimer
  10. bonsoir,

    peut etre que l'erreur de calcul vient du fait que les manifestants n'étaient pas juste Avenue de la Grande Armée, mais aussi avenue Charles de Gaulle, coté Neuilly, de l'AUTRE coté de la porte Maillot ?

    http://www.neuillyjournal.com/actus/neuilly-actu/item/3561-manif-pour-tous-des-dizaines-de-milliers-de-personnes-avenue-charles-de-gaulle-a-neuilly

    RépondreSupprimer
  11. En outre, l'Avenue Foch était pleine elle aussi, y compris sur ses contre allées.

    RépondreSupprimer
  12. The_unbeliever25 mars 2013 à 21:08

    C'est aussi ce que j'ai vu...

    RépondreSupprimer
  13. The_unbeliever25 mars 2013 à 21:52

    En un sens, ton calcul me rassure, car tu n'arrives pas non plus à la fameuse "poignée de manifestants" mentionnée par notre cher A. Montebourg...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas entendu Montebourg.
      Toujours est-il qu'entre une poignée et 1,5 million, y'a de la marge hein!

      Supprimer
  14. The_unbeliever26 mars 2013 à 09:23

    Tout comme il y'en a entre une avenue et trois... :-)
    Non malheureusement,je corrige, son discours est ambigu... et bien qu'il ne soit pas clair lorsqu'il dit "je ne pense pas qu'une poignée de manifestants change la nature du débat", il me semble qu'il veut plutôt mentionner la partie dégénérante de la manif...du moins je l'espère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'attarderai pas sur les propos de Montebourg puisque je ne les ai pas entendus.
      Il est évident que les quelques énervés n'étaient qu'une poignée sur les je-sais-pas-combien de manifestants qui occupaient 1, 2 ou 3 avenues.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise