mercredi 13 mars 2013

La procrastination intellectuelle de Xavier Bongibault

Bongibault
Lundi soir au KdB, Nicolas m'a dit:
"Mais dis-donc toi, t'as rien foutu sur ton blog aujourd'hui!"
Parfaitement.
Lundi dernier, je n'ai strictement rien fichu.
Et hier pas grand chose.
Et aujourd'hui, pas grand chose non plus.

Des excuses?
Un peu: décoller du papier peint chez ma mère, aider Monsieur dans sa compta, remanier le manuscrit de ma thèse en vue de sa publication... Bref, je pourrais trouver toutes sortes de trucs qui pourraient justifier mon inactivité.
Et on me répondrait: mais tout le monde est débordé, ce n'est pas une excuse.
Ouais.

Pourtant, j'ai eu 12 idées à la seconde, c'était pas l'inspiration qui manquait:
  • Le bonus-malus énergétique
  • Les méga-riches plus nombreux
  • Les méga-pauvres qu'on accuse de vivre mieux que les classes moyennes
  • La cannabis thérapeutique
  • Une pétition contre Boutin
  • Le nouveau pape
Et finalement, j'ai choisi a figure de proue des barjots: Xavier Bongibault et son QI de gigot.
Cet ignare, ce fanatique du point Godwin, ce crétin platine, a déclaré ceci:
En 1944, "dès le 25 août, sur une vitrine de la rue Nationale était écrit : 'patientez quelques jours, dans quelques jours vous pourrez sortir vos drapeaux, collabos faites vos valises'. C'est à nous de le dire aujourd'hui : dans quelques jours, vous pourrez sortir vos drapeaux, le 24 mars sur les Champs Élysées et dire aux collaborateurs de ce projet de loi qu'ils peuvent le ranger, qu'on n'en veut pas. Nous serons, nous peuple de France, vous peuple de France, sur les Champs Elysées" (source)
Ce type ne sait plus quoi inventer pour buzzer.
Ce type va camper sur les Champs jusqu'à ce que:
  1. Il en soit délogé par la force
  2. Le projet de loi soit abandonné
Ce type et tous ses comparses barjots sont deséspérants de bêtise.
Non seulement, il seront délogés par la force mais en plus la loi passera.
Tout ça pour rien.

Je m'en retourne donc à ma procrastination. 

Comme dirait ma grand-mère: y'a qu'ça d'vrai.   

Et pendant ce temps-là, toutes les chaînes de télévision laïques trépignent d'impatience devant cette fumée blanche. 

4 commentaires:

  1. Je ne connais pas Xavier Bongibault personnellement, mais la méchanceté avec laquelle vous le traitez me donne envie de le défendre. Aujourd'hui, il a disparu de la circulation, tout comme Frigide Barjot, victimes tous deux de la répression socialiste aux ordres des puissances d'argent, lobbies et autres sectes franc-maçonniques. Le mariage gay est passé en violation de toutes les règles de la démocratie. Dormez bien braves gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre commentaire est désormais collector.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise