mercredi 20 mars 2013

Merci Jérôme Cahuzac?

Bah oui quoi!

"Grâce" à son départ, voilà donc les femmes majoritaires au Gouvernement. Incroyable.

Et Le Figaro de s'engouffrer dans la brèche en interviewant Françoise de Panafieu, qu'il présente comme une "ancienne jupette", la classe.

Il aurait pu écrire:
"INTERVIEW - Jean-Marc Ayrault mis à part, le gouvernement remanié depuis le départ de Jérôme Cahuzac compte plus de femmes que d'hommes. Françoise de Panafieu, ancienne secrétaire d'État au Tourisme, actuellement députée de la 16ème circonscription de Paris, conseillère de Paris, réagit."
Mais non.

Il a écrit:
"INTERVIEW - Jean-Marc Ayrault mis à part, le gouvernement remanié depuis le départ de Jérôme Cahuzac compte plus de femmes que d'hommes. Françoise de Panafieu, ancienne 'Juppette', réagit."
Ce journal connu pour son engagement féministe et ses préoccupations de chaque instant pour la cause des femmes voit donc dans l'éviction de Jérôme Cahuzac une avancée considérables pour Mesdames les Ministres.
"Le gouvernement entre dans l'Histoire en étant le premier gouvernement à dénombrer plus de femmes que d'hommes".
Le malheur de l'autre fait le bonheur des unes?
N'importe quoi.

Personnellement, je m'en fous pas mal que les femmes soient désormais majoritaires. Ceci dit, ça n'aura pas échappé à mes petits camarades sur Twitter hier soir (Sarah, Bembelly, Olympe, Jegoun, Trublyonne) et on en a rigolé.

Moi, naïvement, j'avais cru que chaque ministre réaffecté (Cazeneuve, Repentin) avait été remplacé. Sauf que j'ai compris que c'était Michel Sapin qui avait récupéré le portefeuille de Thierry Repentin: la formation professionnelle et l'apprentissage. Greffés au Ministère du Travail, c'est pas complètement absurde ceci dit. Même si je suis loin d'être Sapinophile (nouveau concept).

Donc, les femmes sont majoritaires... Grâce à Jérôme Cahuzac si l'on en croit Le Figaro. 
La belle affaire!
Ça me fait une belle jambe tiens!
  • Premièrement, parce que ça ne va rien changer.
  • Deuxièmement, parce que la parité c'était déjà un beau progrès mais qu'il reste encore tant à faire.
  • Troisièmement, parce que j'ai du mal à comprendre qu'on puisse s'en réjouir dans de pareilles circonstances. 
Enfin bon.

femmes majoritaires au Gouvernement
  

10 commentaires:

  1. Ça s'arrose! Une 1ère en république!
    Gloire à Cahuzac! Enfin, juste un peu...

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien le "vous qui avez été juppette", sous entendu "vous qui avez servi de faire-valoir pour vous faire virer 6 mois plus tard parce qu'au fond vous n'étiez pas compétente"

    Cela dit le Monde n'était pas en reste il y a 6 mois

    J'attends de voir les réactions style "Han maintenant que les chats sont en minorité les souris vont danser" ou autre connerie du genre.

    Merci de repérer ces trucs à la con, ça fait plaisir.

    RépondreSupprimer
  3. Comme il m'a frappé que le jeu des chaises musicales ait été joué que par des hommes et que les postes importants de Bercy sont occupés par des hommes, j'ai eu l'idée de me demander si la parité est de façade. Ben non. La différence entre les hommes et les femmes est assez faible même si les hommes restent légèrement majoritaires... (sur les 15 ministres les plus importants, il y a 8 hommes, mais à part ça...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas l'effet que ça fait en première lecture vu le nombre de "ministresses" (si je puis me permettre) qui ne servent à rien... Mais on se rend compte qu'il y a tout autant d'hommes inutiles.

      (quand je dis inutile, ce n'est pas la fonction, mais le nombre de fonctionnaires qu'ils ou elles dirigent et le poids médiatique).

      Supprimer
    2. J'avais bien compris, nous sommes d'accord. C'est bien pour ça que je trouve cette remarque du Figaro et autres complètement inutile.

      Supprimer
  4. Bof, à part la justice qui est souvent dévolue aux femmes, les autres grands ministères sont toujours aux hommes. Personnellement, j'avais plus apprécié les gouvernements de Sarkozy avec une ministre de l’Économie et une ministre de la Défense dont le profil ne portait pas (trop) au paternalisme. Aux hommes l'industrie et aux femmes les espaces verts et pourtant bientôt le Figaro écrira que les femmes ont pris le pouvoir et envoyer les hommes au goulag.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est souvent le problème en effet...

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise