lundi 4 mars 2013

Paroles de vieux

anniversaire
Je rentre à l'instant d'un week-end familial express pour les 90 ans de ma grand-mère, les 10 ans de mon neveu et pour être auprès de mon grand-père dont la santé est vacillante.

Je ne raconte pas souvent ma vie perso ici, mais je voulais partager avec vous deux discussions de "deux petits vieux" comme ils aiment s'appeler eux-mêmes: mes grands-parents.

Dimanche midi d'abord.

En plein repas d'anniversaire, nous évoquions nos souvenirs passés: moi mes souvenirs d'enfance dans le Loiret, et mes grands-parents, leurs souvenirs à eux dans le petit village où j'ai grandi, dans cette maison où je passais tout mon temps libre.

Ma grand-mère nous expliquait le tollé qu'avait causé l'emménagement non loin de chez eux d'une nouvelle voisine: 
  • Ma grand-mère à mon grand-père: "Mais si souviens-toi André! Une femme qui... Rrraaaa comment on dit déjà... Tu sais? Une femme qui donne de l'amour à Paris..."
  • Lui: "une prostituée?"
  • Elle: "oui voilà c'est ça. Rrraaaa je perds la tête je trouve plus mes mots".

Puis ce matin.

Mes grands-parents sont retournés vivre à la fin des années 80 dans leur fief natal: la Touraine. Ils sont donc abonnés à La Nouvelle République.
Si vous avez suivi les blogs de nos amis tourangeaux ce week-end, vous savez sans doute que Guillaume Peltier ayant foiré son parachutage à Tours, s'est équipé pour un nouveau parachutage en Sologne, sans doute à Romorantin.
Fait exprès: j'ai aussi de la famille à Romorantin, et je prédis qu'après Tours, et Romorantin, son parachutage sera 1) à Orléans, 2) à Yerres et alors là je finirai par me dire qu'il me suit.

Bref.

Donc, le brave Guillaume était encore en Une de La Nouvelle République ce matin.
  • Ma grand-mère :"c'est qui Guillaume Peltier?"
  • Mon grand-père: "bah! Un type du FN qui s'est pris une rouste aux Législatives"
  • Moi: "ah c'est marrant que tu dises qu'il est du FN"
  • Lui: "pourquoi il est de l'UMP?"
  • Moi: "et oui!"
  • Lui: "ah bon? Bah on dirait pas hein!"

J'aime mes grands-parents.    

15 commentaires:

  1. Ah la sagesse des anciens !
    Et pour Peltier, en fait il se rapproche de moi : Romorantin étant beaucoup plus près de chez moi que Tours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'inquiètes il ne restera peut-être pas longtemps, et il a un talent inné pour foutre le bordel à droite :)

      Supprimer
    2. oui c'est vrai! Ça me rassure

      Supprimer
  2. Je passe sur Guillaume Peltier à Romo. Le premier édile de la ville est le papa d'une amie très chère (socialiste mais nul n'est parfait... Quoique son papa soit une merveille de maire et de papa), et je pense qu'il le tordra sans grande difficulté, le petit parachuté villieriste néosarkozyste de l'avant dernière heure.

    Je passe dessus pour revenir à ton billet que j'ai trouvé beau, et qui m'a touché... Je n'ai plus qu'une mamy maintenant. J'avais consacré un billet à mon papy, quelques minutes avant qu'il meure. Et c'est bizarre, mais en lisant ton billet, ben j'ai eu quelques petites larmes dans les yeux, en me disant que ma mamy aurait été heureuse que son mari qu'était mon papy puisse jouer aussi avec bébé faucon.

    Il est beau ton billet. Guillaume Peltier on s'en fout. Mais ton papy et ta mamy, c'est fabuleux, et je te remercie vraiment pour ce billet personnel que tu as écrit...
    (ben qui a réussi à me toucher, désolé ^___^)

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Falconhill pour ton gentil com.
      Et oui: Peltier on s'en fout.
      J'ai juste trouvé que la réponse de mon grand-père, avec qui je ne parle jamais de politique, était marrante.

      Supprimer
  3. C'est chouette de pouvoir parler politique avec ses grands-parents, je n'aurais pas pu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'irais pas jusqu'à dire que je parle politique avec eux. Notre échange s'est arrêté là devant le journal du jour qui traînait.
      Non pas parce qu'ils ne voudraient pas que l'on parle politique mais parce qu'il y a un tel décalage entre leur vécu et ma vie par exemple, que nous tournerions en rond sans fin.

      Supprimer
  4. Beau Papy! (Euh.., bobiyé!) ;-)

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise