samedi 16 mars 2013

Vous reprendrez bien un peu de panga?

poisson nourri aux farines animales (dessin de Man)
Depuis plusieurs années circule sur le web un mail, qu'on appelle aussi hoax, au sujet du panga.
C'est un hoax assez bien fichu, bourré d'infomations flippantes sur ce poisson qui rencontre un succès grandissants par chez nous depuis un moment déjà.
  • Pas cher.
  • Pas de goût.
  • Pas d’arêtes.
C'est à se demander si c'est vraiment un poisson.

Ce hoax est d'autant mieux fichu qu'il est signé d'un chercheur de l'IFREMER avec ses coordonnées et tout et tout.
J'avais déjà entendu parler de ce poiscaille. Mon poissonnier avait même voulu m'en refourguer il y a quelques temps.
J'avais aussi entendu dire que son élevage dans le delta du Mékong était hyper intensif et limite douteux.

Donc, intriguée, j'ai fouillé sur le web. Je suis allée sur le site de l'IFREMER: rien sur le panga.
Mais je suis tombée sur un billet de Christophe Certain... qui date de septembre 2012 et qui nous met (déjà) en garde contre ce hoax (qu'il reproduit in extenso).
Va le lire, c'est fort instructif. 
Donc, on nous explique le pourquoi du comment du hoax.

A un détail près: rien que de ce qui est dit dans ce mail n'est démonté.
Le panga serait donc truffé de trucs chimiques, dangereux pour la santé, il barboterait dans un fleuve hyper pollué, bref, que des trucs fort sympatoches.

Donc, je suis allée chez mon amie Wikipédia pour en savoir un peu plus sur ce poisson.
Déjà, quand tu arrives sur l'encyclopédie, tu as 2 lignes de présentation, 1 ligne sur la pathologie, 2 lignes sur l'aquariophilie et... 20 lignes sur l'"exploitation commerciale". Rien que ça.
Enjoy.

Donc Némo, le poisson clown, le panga, rencontre un succès fou depuis une dizaine d'années car il est très bon marché, ses filets sont plus blancs que blanc, ils sont sans arêtes, ils n'ont quasiment pas de goût, et comme nous, les Occidentaux, nous n'y connaissons rien, on kiffe ce poisson... parce qu'il ne ressemble pas à du poisson.

C'est en 1996-1997 que les Viêtnamiens se sont mis à l'élevage intensif de la bête. Les pangas ne sont pas agoraphobes et acceptent de patauger en étant serrés comme des sardines dans des bassins ou des étangs pas plus grands que la piscine municipale. Ils grandissent aussi vite que le haricot géant de Jack

Rentabilité.
 
Lorsqu'il est sauvage, le panga se reproduit 1 à 2 fois par an et produit 2000 œufs par ponte.
Mais quand il est en élevage intensif, grâce à une ovulation artificielle, il peut produire des centaines de millions d’œufs.   

Rentabilité.
 
Et il a bon appétit le bougre:
  • Déchets de poisson
  • Petites crevettes
  • Farine de soja (transgénique?)
  • Blé
  • Haricots
Un chilli con carne all inclusive quoi. Pas étonnant puisque l'essentiel de son festin provient du Pérou et est composé de farine de poissons, complétée par du manioc, du soja (transgénique?) et toutes sortes de céréales.

Lorsqu'il est sauvage, le panga peut vivre 20 ans.
Mais lorsqu'il est en batterie, il ne dépasse pas 5 à 8 mois.

Rentabilité.

Il pèse alors 900 grammes à 1,5 kg.
Il est ensuite transporté chez un industriel, il est découpé, congelé, transformé.
Bah oui, tu penses bien que quand il arrive sur nos étals occidentaux, il vient pas juste d'être pêché hein. C'est un peu loin le Viêt Nam quand même.  
Puis il est emballé, stocké, acheminé par bateau ou avion et enfin il atterrit au supermarché avant d'échouer dans ton caddie. 
Mais comme ça la fout mal de vendre un poisson congelé sur un étal de poissonnerie, il est décongelé (sauf quand il est vendu chez Picard cela va sans dire) avant d'être commercialisé. 

Donc, même si Wikipédia ne recense pas toutes les saloperies mentionnées dans le hoax, perso, ça me suffit, j'en sais assez pour affirmer que je ne suis pas prête d'en manger.

Tiens, c'est l'heure de dîner.
Bon appétit!         

24 commentaires:

  1. ben pourquoi t'a pas fait de billet sur le truc d' l'ONU ? Faut que ce soit un mec qui se le farcisse . Et au lieu de cela, un truc sur une poiscaille.... M'enfin ! Mais bon, grâce à toi, je me suis vu confirmer ce que ej savais déja...

    RépondreSupprimer
  2. Bah parce que je ne blogue pas QUE sur les femmes hein! Et ton billet était très bien, je n'aurais pas fait mieux.
    Et c'est très bien qu'un mec s'y colle!
    Enfin, en même temps, même si c'est un grand jour pour les femmes comme tu dis, je me méfie toujours des grandes résolutions, des grandes déclarations... quand elles ne sont pas suivies par des actes significatifs.
    Mais bon, c'est un bon début quand même.
    Bon ap', je vais manger ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Arrêtes d'aller au ciné ou de lire des trucs, tu vas finir par plus rien manger !!! Surtout qu'il y a un bouquin qui vient de sortir sur la condition animale (en gros) écrit par un végétarien : le journaliste de France inter a dit qu'il avait du mal à manger de la viande après la lecture ! Désolé me souviens plus du titre !
    Pour le panga, j'avais vu un reportage sur l'élevage : horrible ! Mais je continue à en acheter (congelé ) parce que pas cher et utile pour faire des trucs en sauce avec du goût !
    Et puis si y a des antibios : ça te nourrit et ça te soigne !!!

    RépondreSupprimer
  4. Z'avez pas honte de gober ce genre de connerie traduite n'importe comment ?!("composants relationnés " ça sent un peu les related components passés à la moulinette de Google Translate ; idem pour la tournure anglaise de " les pangas sont injectés avec")
    Et si le soja transgénique vous effraie, c'est ballot : il est massivement consommé en France par les animaux d'élevage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oh! On se détend hein! J'ai précisément dit qu'il s'agissait bien d'un hoax mais que comme je trouvais rien pour infirmer ou confirmer ce qu'il contenait, j'ai cherché moi-même des infos sur le processus de commercialisation du panga.
      Faudrait voir à pas lire les billets en diagonale hein!
      Quant au soja, je pose la question c'est tout!

      Supprimer
    2. Je vous cite :
      "rien que de ce qui est dit dans ce mail n'est démonté"
      "C'est un hoax assez bien fichu"
      "Ce hoax est d'autant bien fichu" [sic ; vous vouliez sans doute dire "d'autant mieux fichu que"] "qu'il est signé d'un chercheur de l'IFREMER avec ses coordonnées et tout et tout." : et ça ne vous fait pas tiquer qu'on ait usurpé l'identité d'un vrai chercheur ?
      Donc, intriguée, vous avez fouillé sur le web et vous avez loupé le post qui y est consacré sur hoaxbuster, qui aurait pu vous éclairer.

      Quant au soja, vous posez la question, certes ; mais pourquoi ? qu'est-ce qui vous gêne dans le transgène ?

      Supprimer
    3. On ne s'est visiblement pas compris(es?).
      Je dis dès ma 1ère phrase que c'est un hoax. Je vais sur hoaxbuster régulièrement et j'ai particulièrement apprécié que Christophe Certain dénonce l'usurpation d'identité.
      Je n'allais quand même pas reprendre mot pour mot sa démonstration!
      C'est précisément pour cette raison que c'est un "bon" hoax: car cette usurpation d'identité crédibilise l'info. Et c'est pour ça que la méprise est facile.
      Quant au transgène, je ne suis pas fan car je comprends pas l'utilité de manger un truc modifié.
      Mais encore une fois: je pose la question.

      Supprimer
    4. Et j'ajoute que si ce hoax annonce des trucs fantasmagoriques et très alarmistes et complètement faux dans ses menaces sanitaires: tout n'est pas archi faux.
      Cf Wikipédia.

      Supprimer
    5. Ah et oui je voulais dire "d'autant mieux" en effet.
      Merci.

      Supprimer
    6. Pardon pour le malentendu, merci pour la mise au point.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Je ne sais pas mais je pense que Malavita en a mangé (du cheval).

      Supprimer
    2. Oui, mais je suis doux comme un agneau.

      Supprimer
  6. Et sans oublier que pour la reproduction de ces fameux "Pangas" on utilise l'urine de femmes enceintes!!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pangasius_sutchi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... Mais attention tout de même car dans l'article que tu cites, on est au conditionnel.
      M'enfin, ça veut bien dire que tout n'est pas faux dans le hoax en question.

      Supprimer
    2. Oui mais on trouve facilement un des articles référencés par Wiki (CLIC relatif à l'utilisation de ßHCG, et écrit à l'indicatif.

      Mais cela dit on utilise des méthodes similaires dans les fermes piscicoles françaises (ou européennes) : on injecte depuis longtemps aux poiscailles des extraits d'hypophyse pour induire la ponte.

      Si tout n'est pas faux dans le hoax en question, qu'est-ce qui, selon vous, pose problème ?
      Les distances parcourues (du Pérou au ViêtNam puis du ViêtNam à l'Europe) et la consommation d'énergie que ça implique ou plus largement l'aspect industriel de la production d'aliments ?

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise