samedi 11 mai 2013

Ces déchets qui puent chez Nicolas Dupont-Aignan

Il y a 2 jours, j'ai publié un billet pour alerter Nicolas Dupont-Aignan sur l'état de délabrement de certains immeubles du centre-ville de Yerres. Ou plus précisément le verso des immeubles dont on ne voit que le recto quand on arrive en ville.

Bref, si tu ne vois pas de quoi je parle, vas lire mon billet: Offrons des lunettes à Nicolas Dupont-Aignan!

Un commentateur avisé, mais pas très futé, ou ayant un pète au casque je ne sais pas, m'a répondu ça:
"Tu devrais mettre une photo de tes toilettes et dire que c'est de sa faute aussi."
Bon. Non seulement, ce commentaire est très con mais il est sans aucun rapport avec le contenu de mon billet. Mais pour faire plaisir à ce Romain Feuillet, je vais faire encore mieux, je vais poster ici la photo des water-closet de la ville. C'est classe hein?

déchets ménagers Yerres

Et je vais même indiquer à Monsieur Feuillet où se trouvent ces cabinets yerrois. Ici:  

déchets ménagers Yerres

Ne sois pas mauvaise langue: les déchets ménagers ne sont ni sur la tête de la dame, ni dans la voiture du monsieur. Ils sont sur le trottoir, juste devant la Police Municipale. 
Avant qu'on ne me fasse dire ce que je n'ai pas dit et que je ne dirai jamais: je trouve l'initiative fort louable, indispensable, écolo... Bref: je trouve qu'il est normal d'inciter les gens à recycler leurs ordures ménagères, je trouve normal d'implanter ce genre de conteneur dans des quartiers où il y a des immeubles et blablabla et blablabla.

Mais.

Oui parce qu'il y a un "mais" tu t'en doutes.

Je m'interroge sur le bien fondé de l'avoir installé pile poil sur le trottoir le plus emprunté de la rue Marc Sangnier, juste devant un porche et juste au-dessus de la Rue Basse qui offre à cette benne un volume de diffusion olfactive démesuré.

Rue Basse Yerres

Pour faire court: ça pue. Et pas qu'un peu. Ça ne sent pas le compost non. Ça ne sent pas non plus le purin d'orties. Ça sent la crasse, la pourriture, la macération moisie.  

Et je plains de tout mon cœur les gens qui vivent juste au-dessus de la petite flèche rouge.

Et pourtant: aujourd'hui, il ne fait que 17°. Je te laisse imaginer l'odeur pestilentielle que ce réceptacle diffuse l'été quand on atteint les 35° comme l'an dernier.

Parce que ça fait un an que ça dure.
Ce bidule a été installé l'année dernière.
J'avais d'ailleurs poliment signalé le désagrément à la Mairie par mail. En vain.
 
Ah. Et je t'épargnerai le bordel ambiant quand il s'agit de vider le machin: le bruit, l'odeur... Et les embouteillages causés par le camtar à la manœuvre.

Et donc, je me demande quelle mouche a piqué Nicolas Dupont-Aignan pour qu'il valide l'installation de ce truc alors que 50 mètres plus loin, on aurait pu l'installer derrière le marché, loin des yeux... Mais surtout du nez des passants.

Ou alors: puisque le Parc de la Mairie est en train d'être réaménagé pour la modique somme de 600 000€ et qu'il se situe sur une butte, il me semble qu'il y aurait la profondeur nécessaire pour y déplacer le bouzin. Sauf que ça ferait sans doute désordre là aussi.

Et comme la vérité sort toujours de la bouche des enfants, je conclurai ce billet par la réflexion d'un bambin que j'ai croisé ce matin:
"Aaaaaahhhhhh Papa! Ça pue! Pourquoi on passe par là? ça puuuuuuuue!"   

8 commentaires:

  1. c'est le problème de ces conteneurs : ça pue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pour ça qu'il faut les mettre loin des lieux de passage.

      Supprimer
    2. ben oui mais si c'est pas un lieu de passage personne ne les utilise :)

      Supprimer
    3. Mais oui je suis d'accord. M'enfin de là à les mettre en plein milieu du trottoir le plus emprunté et sous les fenêtres des gens, y'a un juste milieu quand même.
      Et puis si les gens sont capables de faire 30m à pied pour déposer leur verre dans les conteneurs un peu plus loin, il peuvent faire une pierre deux coups si on leur propose de déposer leurs déchets ménagers au même endroit.

      Supprimer
    4. oui je sais bien, c'est compliqué ces histoires de poubelles :)

      Supprimer
    5. On ferait mieux de manger nos épluchures et ce serait réglé!

      Supprimer
  2. Je disais seulement que tu sembles une dent contre ton élu et ça me semblait illégitime d'aller jusqu'à montrer les petits recoins de la ville qui ne sont pas entretenus pour le charger d'avantage. On dirait que quelque chose n'est pas passé entre toi et lui. En tout cas tu es de mauvaise foi et tu veux faire semblant de ne pas comprendre alors que j'amène juste un regard extérieur sur ton billet, qui est assez bien écrit pour le reste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est illégitime et de mauvaise foi c'est d'offrir des lunettes à François Hollande quand on s'appelle Nicolas Dupont-Aignan et que juste en bas de chez soi dans la ville qu'on dirige, y'a pas mal de trucs qui déconnent.
      Si tout était parfait à Yerres, j'aurais applaudi des deux mains.
      Qu'il balaye devant sa porte avant d'aller balayer celle de l'Elysée.
      Et ton commentaire est lui aussi de mauvaise foi puisque tu affirmes que je te parle de recoins,alors que je parle d'une résidence entière en plein vente ville.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise