mardi 14 mai 2013

Christine Boutin encore et toujours lamentable

Il y avait longtemps que je n'avais pas tapé sur Christine Boutin. Ça me manquait.
A vous aussi, avouez!
Tout part d'une info "people": Angelina Jolie a confié au New York Times qu'elle avait subi une double ablation des seins.
A priori, tout le monde s'en fout.
Mais comme je suis curieuse, je suis allée lire l'article en question.
Contrairement à Christine Boutin.

Donc on y apprend qu'Angeline Jolie a subi cette lourde opération à des fins préventives, sa mère étant décédée d'un cancer du sein à l'âge de 56 ans.
A priori, là aussi, tout le monde s'en fout.

Sauf que, qu'on le veuille ou non, une bombasse comme Angelina Jolie qui subit ce genre d'opération, qui la médiatise et qui explique le pourquoi-du-comment de cette lourde décision, ça peut faire réfléchir.
Sauf Christine Boutin.

Qui ne réfléchit plus depuis qu'elle est devenue "veilleuse" comme en témoigne son avatar sur Twitter.

Et comme en témoigne son lamentable tweet une fois de plus:

Tweet Christine Boutin Angelina Jolie      

10 commentaires:

  1. Ce besoin d'exister par tous les moyens est juste pathétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande jusqu'où elle va aller et où ça va la mener...

      Supprimer
    2. s'il lui reste 3 sous de lucidité , elle doit se pendre

      Supprimer
    3. Entre autres. Mais ça me fait quand même toujours halluciner: elle est suivie par plusieurs dizaines de milliers de twittos (si on se dit qu'il y en a 10 000 qui la suivent pour rigoler, ça en fait un sacré paquet qui adhèrent!)

      Supprimer
    4. comme une moule (dont ils ont le QI) au rocher

      Supprimer
    5. Si seulement c'était la seule explication...

      Supprimer
  2. Non, à ce niveau de connerie ; C'est grave... J'ai un problème d'abcès mammaire et pas d'argent et je sais pas trop quoi faire, alors lire ce genre de connerie de La Boutin, me fait pas marrer du tout ! De l'invisible JBL1960

    RépondreSupprimer
  3. D'un autre côté, si mon grand-père était mort d'un cancer des testicules, je ne me ferais pas couper les couilles pour autant (enfin, je ne crois pas).

    Plus sérieusement : quand les hommes politiques de tous bords comprendront-ils que, dans leur propre intérêt, ils devraient s'interdire de twitter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois - mais peut-être me goure-je - que les conséquences d'une ablation des seins et de celle des testicules ne sont pas tout à fait les mêmes.
      Quant à Twitter: vous avez raison. Si les politiques ne sont pas capables de tweeter correctement, mieux vaudrait qu'ils s’abstiennent en effet.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise