samedi 20 juillet 2013

Ouverture des Trappes de la connerie

Hier, je m'étonnais que des journalistes arrivent à pondre des articles creux sur des sujets dont tout le monde se fout.
Aujourd'hui, je vais écrire un billet avec des "si", des "peut-être", des "on nous dit que" et des "il se peut que".

Ce matin, au réveil, je tombe sur ça:


Mis à part la faute d'orthographe digne d'un môme de CM2, je me dis immédiatement en bonne téléphage qui se respecte:
"Mais que s'est-il donc bien passé à Trappes?"
Et je réalise vite fait bien fait que ça s'est mal passé à Trappes.

On nous dit que lors d'un contrôle routier, un homme, dont la femme était voilée intégralement, a refusé que celle-ci ôte son voile pour prouver son identité.
En toute logique, le monsieur a donc été placé en garde à vue.

De fil en aiguille, entre 100 et 250 personnes ont violemment réagi en assiégeant le commissariat de Trappes pour réclamer la libération du type. Ils auraient balancé des feux d'artifice, des cailloux et autres projectiles.
On a donc entendu parler d'émeutes, de violences urbaines, de guérilla. Et le spectre des émeutes de 2005 semblait frapper aux portes de Trappes.
Tout ce bordel aurait duré de 21h à 1 heure du matin environ.
On apprend ensuite que le gars aurait essayé d'étrangler le policier qui les contrôlait, lui et sa femme.

Entre temps, toujours scotchée à iTélé, j'assiste médusée à l'interview d'un type de Trappes, qui sert sur un plateau d'argent des arguments qui vont réjouir la droite:
(de tête)
"Quand l'un de nos frères se fait agresser, immédiatement nous réagissons. Trappes est une petite ville, on se connaît tous et nous sommes solidaires. En plus, se comporter ainsi pendant le ramadan, ça s'fait pas."
Avant qu'on ne me fasse dire ce que je n'ai pas dit (il paraît que je suis une affreuse gauchiste hollandolâtre et fan du laxisme du gouvernement), je condamne fermement ces émeutes.
Ça, c'est fait.

D'un point de vue personnel et purement égocentrique, je condamne aussi le voile intégral et le voile en général. Particulièrement quand il fait 35° à l'ombre.
Voilà. Ça, c'est fait aussi.

Du coup, j'en arrive à me demander ce qui peut bien passer par la tête d'un type qui refuse que sa femme ôte son voile lors d'un contrôle. Le simple fait d'écrire ça me pose problème. Il ne me viendrait pas à l'idée d'aller me faire photographier pour confectionner ma carte d'identité avec une perruque, des lunettes de soleil ou un chapeau.
Attention: je n'ai pas dit non plus que le voile était un déguisement hein. Mais ça me semble tellement évident que lors d'un contrôle, on est censé ressembler un minimum à la photo qui figure sur nos papiers d'identité que tout ceci me laisse perplexe.

Mais pas perplexe au point de tweeter n'importe quoi comme Nadine Morano ou d'accuser le gouvernement de laxisme comme le fait la droite.

Laxisme de quoi? Où? A quel moment dans cette affaire?

Les flics auraient-il du, juste parce qu'ils avaient affaire à un couple de musulmans, jouer les cow-boys en faisant sortir de force le monsieur et en plaquant au sol la dame?
Et si le type a tenté d'étrangler le flic, aurait-il mérité une balle dans la tête?
Dans tous les cas, la garde à vue me semble un minimum, au moins pour le refus d'obtempérer: étranglement ou pas, voile ou pas.

Par ailleurs, si demain je me fais contrôler par un flic qui se comporte comme un con, il ne me viendrait pas à l'idée de lui en coller une (l'étranglement, c'est pas mon truc).
Et quand bien même je me mettrais dans une rage bleu turquoise, je ne crois pas que tout le quartier du centre-ville de Yerres me manifesterait son soutien en allant caillasser le poste de police en bas de chez moi.

Et maintenant, imaginons.

Imaginons que les policiers étaient crevés, fatigués, qu'ils avaient passé une journée de merde, qu'ils avaient hâte de rentrer chez eux, et qu'en contrôlant ce jeune couple, ils ont pété une durit et se sont comportés comme Vic McKey dans The Shield.
Imaginons que le jeune homme (il paraît qu'il a 21 ans) se soit légitimement défendu contre un abus d'autorité de deux condés complètement allumés et qu'il ait essayé pour se défendre ou pour défendre sa femme, d'étrangler l'un d'eux, avant même qu'ils n'aient demandé à la dame d'ôter son voile.
Il est embarqué en garde à vue. Les flics réalisent qu'ils ont déconné à plein tubes et pendant qu'ils élaborent une stratégie de repli, ils réalisent que la femme était intégralement voilée et que ça ferait un bon prétexte pour justifier la sale tournure qu'a pris le contrôle.

Personnellement, les deux scénarios sont tout à fait plausibles. Il y a des cons partout: chez les gens de toutes les couleurs et de toutes les religions, et chez les forces de l'ordre. Des abus policiers, on en a déjà vus par le passé. Des violences urbaines aussi.

Mais dans tous les cas, ces violences urbaines sont lamentables.

Et avant qu'on ne m'accuse de ne pas les condamner: je les condamne fermement, comme je condamne le machisme, l'intégrisme, la connerie humaine, les rumeurs et autres saloperies qui font qu'en 2 temps 3 mouvements, tout peut partir en vrille.

24 commentaires:

  1. Tu as réussi à ne pas parler d'islam...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. J'ai évoqué le ramadan, les musulmans et j'ai dit que j'étais contre l'intégrisme et le voile.
      Ça me semble suffisant.
      Et toi, tu l'as très bien fait!

      Supprimer
  2. C'est clair que la droite va s'amuser de tout ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ici à ce qu'ils nous sortent que tout est de la faute de Hollande et que c'est lui qui a inventé l'intégrisme, y'a pas des km...

      Supprimer
  3. [..]on est sensé ressembler un minimum[..]

    Non.

    On est censé ressembler un minimum...

    Faute d'orthographe digne d'un môme de CM2 ?

    je me dit est pas mal non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je suis en CM2!
      Je sais donc de quoi je parle!

      Supprimer
  4. Le droit au caillassage collectif si un flic parle mal à un copain ?!
    et le droit à ne pas respecter les règles de sécurité en découvrant son joli minois parce que c'est la ramadan...
    Il fallait l'avoir dit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça "il fallait l'avoir dit"?
      Je ne comprends pas...

      Supprimer
    2. Il s'agit des fausses excuses que formulent ceux qui se cherchent des prétextes pour organiser une forme de terreur.
      Si un catho avec un accident et 5g d'alcool dans le sang se donnait la nuit de Noël pour excuse, ce serait aussi ridicule.

      Supprimer
  5. le témoin qui s'exprime au nom des frères termine par une menace que vous ne relayez pas. Sic ce pur profil USA, au look limite bi :" ceci est un petit avertissement".. Un conseil jeunes gens lecteurs et influencés par la république du mensonge, replongez-vous durant les vavances dans la véritable Histoire de France, si vous êtes sincères, intelligents et objectifs, le retour au réel s'opèrera. Bon été et que vive mon pays la France, pour que vive le Monde, unissons-nous contre les mondialistes apatrides financiers, le nazisme d'aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouhlà.
      Je n'ai pas tout relayé parce que je l'ai fait de tête hein.
      Point Godwin bonsoir.

      Supprimer
  6. http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/port-du-voile-a-trappes-un-controle-vire-a-lemeute/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chimulus est très très fort. Je le suis sur Facebook et tous les jours je ris en voyant ses dessins!

      Supprimer
    2. Fred Camino => depuis quand tu répons plus vite que moi à la même heure à mes coms?
      Incroyable!

      Supprimer
    3. Qu'est ce que tu fous sur Elooooody ?

      Supprimer
    4. Ça peut m'arriver par grosse chaleur.

      Supprimer
    5. Vivement la fin de la canicule!

      Supprimer
  7. Bientot les fortes chaleurs seront la faute de la gauche :D

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise