jeudi 29 août 2013

La retraite? Oui... Quand j'aurai le temps.

La retraite?
J'y pense le matin en me rasant.
Mais je pense surtout à taffer et à garder le taf que j'ai.

19 mois de chômage?
Et alors? C'est la routine pour les trentenaires d'aujourd'hui!
Non?
Tu verras... On en reparlera à mon pot de départ en retraite.

Ce billet ne sera ni technique, ni économique, ni trop politique.
Ce billet sera un aveu de faiblesse.
  • Faiblesse de n'y rien comprendre.
  • Faiblesse de croire qu'il faut bien trouver une solution.
  • Faiblesse du mouton qui suit un autre mouton sans se poser de question.

Alors j'ai lu les copains.

J'ai lu Cyril qui nous dit que tout ceci est cohérent avec ce que défend le PS depuis 2010.
Ah bon?
Mais alors c'est vachement bien? J'ai eu raison de manifester aux côtés de Bertrand Delanoë et Jean-Paul Huchon alors?

Ah non.

Jégoun nous dit que cette réforme n'est pas bonne. Que personne n'est capable de prédire la situation économique dans plus de 6 mois. Alors 2035, tu penses...

Melclalex nous explique que plus tard on part en retraite, plus tôt on crève et que l'argument de l'espérance de vie ne tient pas la route 2 secondes.

Cycee ne s'imagine pas à 69 ans en train d'enseigner Maupassant à des ados prépubères et teubê. Quelle feignasse cette Cycee! Elle aura qu'à se teindre les cheveux, prendre des vitamines et y aller avec une ceinture dorsale si, comme d'autres, passés 60 ans, elle a le dos en vrac. Où est le problème?

Sarkofrance est plus pragmatique. D'ailleurs il est souvent pragmatique en ce moment. Attendons. Attendons de voir. Jean-Marc Ayrault n'est pas tout seul à décider. Il a arbitré certes, mais tout le monde sait que les arbitres font souvent des erreurs... d'arbitrage justement.

Homer a publié plusieurs billets sur le sujet. Il n'y va pas avec le dos de la cuiller. Et pour cause. Il a perdu des proches... Qui n'ont même pas eu le temps de connaître les joies de la retraites.

Et moi dans tout ça? J'en pense quoi?

J'en pense que si je reste le cul vissé sur un fauteuil en cuir rempli de plumes d'oie, je peux bosser jusqu'à 69 ans.
  • Si mes problèmes de dos ne s'aggravent pas.
  • Si mon asthme se maintient tel qu'il est.
  • Si j'ai toujours la force de me taper les transports en commun.
  • Si j'ai un ou des enfants, je serai bien obligée de faire mon temps comme on dit.

"Trop bien!" comme dirait Camino.

Et concrètement?

Concrètement, j'attends avec impatience la mise en ligne du site internet qui permettra de faire des simuls de nos retraites et de nos durées de cotise.
Perso, je bosse depuis que j'ai 19 ans.
  • J'ai été animatrice 10 ans pour 5 municipalités différentes et une asso, 
  • vendeuse en prêt-à-porter pour 3 enseignes différentes, 
  • agent recenseur en 1999, 
  • enseignante à domicile depuis 10 ans, 
  • tutrice pour Sciences Po, l'université de Chicago à Paris, et Paris 7, 
  • correctrice d'examens blancs, 
  • enseignante vacataire, enseignante monitrice, 
  • enseignante précaire. 
 
Bilan des courses?
  • 15 ans de boulots précaires, CDD, vacations, temps partiels, 
  • 20 bulletins de cotisation retraites différents, 
  • 19 mois de chômage 
  • et une vacation de 4 mois payée au SMIC aujourd'hui. 
 
Alors la retraite... Pourquoi pas? Mais quand j'aurai le temps. Car là tout de suite maintenant, je suis débordée. 
  • Faut que je trouve un CDI, 
  • que je fasse un bébé, 
  • que rembourse mes dettes, 
  • que je devienne propriétaire... 

... Et que je mette de l'argent de côté.
Pour ma retraite justement.

Ah et au fait! Je suis née après 1973.

Finalement, je crois que Jean-Marc Ayrault est un sacré mauvais arbitre.

Aux chiottes l'arbitre!


Billets cités:

Sarkofrance:
Melclalex: 
Jégoun: 
Cycee:
Camino:
Homer: 
et

32 commentaires:

  1. Avoir un bébé d'accord, mais devenir propriétaire, allons bon, est-ce bien raisonnable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as trouvé l'intrus en effet! C'est clairement pas une priorité!

      Supprimer
  2. T'en a tant fait de métiers ! en saignant beaucoup ...
    Moi j'ai fait travailleuse agricole par ci par là ... et ailleurs de temps en temps ... Plus par ci que par là ? ...... Bon , de retraite j'en aurais pas mais en fait ça m'est égal ...... Oui finalement j'ai aussi fait SDF et ça me manque parfois ..... Tout abandonner là ! (ou ici ?) et puis partir , marcher marcher marcher .... vers n'importe où ..... Ailleurs ..... Ailleurs c'est dans ma tête de toutes façons , depuis toujours ...... Partir un jour à la rencontre de la mort plutôt que de l'attendre .....
    La retraite ......

    RépondreSupprimer
  3. "Cycee ne s'imagine pas à 69 ans en train d'enseigner Maupassant à des ados "

    elle confond l'absence de décote (taux plein à l'age légal de départ - 62 aujourd'hui) et la retraite maxi (avec tous les trimestres démandés)

    en fait à partir de 62 ans elle aura le choix de la date de son départ et du montant de sa retraite (d'où l'intérêt du simulateur annoncé)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, de plus, il y a tjrs le seuil de 67 ans pour une retraite à taux plein, si j'ai bien compris.

      Supprimer
    2. Sans chômage évidemment...

      Supprimer
    3. Moui...Je confonds peut-être. Mais même jusqu'à 67 ans, c'est insupportable. Quand à partir avec un bout de retraite de rien du tout avant, au train où vont les choses, ça ne semble pas réaliste non plus...Enfin, si le cancer me choppe pas avant, bien sûr...

      Supprimer
    4. Je me vois bien à 67 ans me lever à 5h pour aller bosser tiens...

      Supprimer
    5. Bah quoi? Aucun problème avec deux ou trois Guronzan dans le nez.

      Supprimer
    6. Je fais déjà ça depuis 23 ans et j'en ai déjà plein le dos.

      Supprimer
  4. C'est étonnant tous ces fantasmes sur la retraite .
    Le terme "retraite" pour moi signifie se mettre en retrait et ça m'a toujours fait peur.
    Lorsque j'avais 30 ans je n'y pensais jamais car la retraite pour moi c'était loin, très loin , j'avais tellement de choses à faire et surtout je n'étais pas certain d'y arriver!
    Car j'ai vu mourir mes soeurs très jeunes, ma mère et puis ma fille aussi, deux de mes meilleurs amis alors je me suis dit que la meilleure retraite que je puisse me faire c'est de m'occuper l'esprit, d'aider les autres, même sans retour, de faire avec ce que j'ai, c'est à dire pas beaucoup mais quand même l'essentiel, un toit, de la nourriture et surtout des amis, des enfants, des êtres humains avec qui je puisse partager ce qu'aucune rémunération même faramineuse ne pourra jamais m'apporter.

    Je viens d'avoir 65 ans , je ne sais pas comment, mais je ne me sens pas différent d'hier à part bien sûr comme beaucoup quelques (gros) ennuis de santé .Je vais désormais gagner la fabuleuse somme d'un peu plus de 500 euros après plus de 20 ans de dur labeur en agriculture mais je m'en fous, j'essaie d'être le plus autonome possible, je fais du jardin, je bricole, je troque, je partage....

    Demain sera un autre jour mais je ne veux surtout pas que mes enfants rament encore plus pour payer des cotisations qui ne servent qu'à entretenir un gouffre sans fond et pour qu'ils ne puissent bénéficier à leur que d'une retraite hypothétique.

    Je n'ai pas entendu la retraite sonné car je m'occupe aujourd'hui comme hier, ça n'a rien changé.Je m'arrêterai quand je n'aurai plus de forces ou plus d'envie.

    @Stéphanie, je vous comprends j'ai aussi été travailleur agricole quelques années. Je vous souhaite sincèrement de rencontrer l'âme soeur ou la raison d'espérer de la vie, de ranimer cette petite lueur que quelqu'un a dû éteindre au cours de votre vie. Et puis que vous arrêtiez de marcher pour goûter le plaisir de regarder ce (ceux) qui vous entoure(nt).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marcher pour moi est une sorte de poésie concrète ...
      La poésie prend corps et enfin elle marche ...
      Ma peau est si ! alors je marche et la poésie prend corps enfin ... Je voudrais ne jamais m'arrêter de marcher .......
      Fuite en avant ..... Jamais retraite .........

      Supprimer
  5. "que je fasse un bébé" Bonne idée..
    (Je note) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais seulement quand j'aurai une situation solide hein...

      Supprimer
    2. Ah non! le bébé, c'est Maintenant!
      (C'est pour la retraite, pour nos retraites, hum...)

      Supprimer
    3. Mouais bah tant que je suis en précarité c'est mort!

      Supprimer
  6. Tu veux une fille ou un garçon ? Je t'avertis tout de suite, je ne sais faire que des filles ;)

    RépondreSupprimer
  7. Si il y'a une chose de sûre c'est que d'ici ta retraite (et même la mienne) bien d'autres reformes seront nécessaires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'aurai eu encore bien d'autres jobs.
      Mais prenez un pseudo quand même.

      Supprimer
  8. Si c'est à une banque que t'as des dettes, dis-leur que t'attends ta retraite pour rembourser et profite-z-en pour leur demander un crédit à taux 0 pour être proprio, ce sont des gens bien compréhensifs souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Banquier compréhensif"... C'est un oxymore non?

      Supprimer
  9. Penser retraite est somme toute assez désespérant, parfois le mot sonne comme le contraire d'avenir, pour tous ces jeunes et moins jeunes, c'est à eux qu'on devrait penser ....A toi Eloody et tous ces métiers, ces contrats, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Et les retraités qui pètent dans la soie seront bientôt des vestiges historiques...

      Supprimer
  10. Surtout range bien tes petits papiers : bulletins de salaire et attestations. Et mets des bougies à la Grande Déesse pour que ça ne brûle pas dans un incendie : ce serait plus difficile à reconstituer que la carrière d'un mec qui a bossé toute sa triste vie chez Saint Gobain ! Mais il y a un truc que je ne pige pas ? Pourquoi vouloir faire un-e petit-e chômeur-e de plus ? ;D

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise