mardi 10 décembre 2013

La foire à la Miss


Hier ou avant-hier je ne sais plus, j'ai réagi au billet de Bembelly qui se réjouissait que Miss France soit franco-béninoise, d'Orléans et il la comparait à Jeanne la Pucelle (rapport à Orléans, suis un peu...).
Bref. Il trouvait ça assez réjouissaient que la "nouvelle ambassadrice de l'élégance française" ne soit pas vraiment française de souche, et qu'elle ne corresponde pas aux canons de beauté de nos amis les réacs de souche... Fort attachés à Jeanne la Pucelle.
Du coup, même si je n'ai strictement rien à secouer de qui est Miss France, d'où elle vient, quelle est sa couleur ou quoi ou qu'est-ce, je vais quand même suivre les conseils de Bembelly et écrire un billet sur Miss France.
Paraît que c'est bien et que ça se fait quand on tient un blog! 

Hier, sur Facebook, j'ai posté ça:


Pour tout vous dire, je savais bien que ce post ne ferait pas l'unanimité. Mais quand j'ai vu qu'un de mes contacts FB avait publié son propre classement Miss France, j'avoue que je n'ai pas pu m'empêcher de réagir. 

Je trouve ça complètement con.

Comme dit Jégoun, les mêmes qui, la veille, citaient Mandela à tour de bras, lui rendaient hommage, saluaient son combat, ces mêmes-là bavaient béatement (voire plus) devant une quarantaine (30? 50? Je ne sais même pas combien elles sont) de dindes déguisées en princesses forcément pures et innocentes.  
  • Examinées sous toutes les coutures,
  • scrutées jusqu'au moindre capiton visible au microscope, 
  • évaluées sur leur port altier, ou pas,
  • jugées sur leurs courbes, leurs formes, leur taille, leur sourire, leurs dents, leurs jarrets, leurs cuisses, leurs jambons, leurs épaules, leurs museaux, leurs côtelettes, leurs poitrines...
Telles des génisses défilant lors d'une foire au bétail, elles se voyaient attribuer des notes par un jury lorgnant sur ces jeunes pintades encore toutes émoustillées d'avoir serré la main de Jean-Pierre Foucault un soir de Téléthon sur la chaîne d'en face.


Donc on m'a répondu, dans le désordre:
"Bah, il existe bien un concours Mister France!"
Ce à quoi j'ai répondu:
"Oui et donc? Même combat".
En plus, le concours Mister France, si je ne m'abuse, est beaucoup moins médiatique et institutionnalisé. C'est d'ailleurs ce côté institutionnel qui m'agace. Mais bon.

On m'a aussi dit: "bah on n'est pas en dictature, elles font ce qu'elles veulent". 
Mis à part le fait que selon certains trépanés, nous sommes en "dictatuuuuuuure sociaaaaaalisteeeeuuuu", j'avoue que cet argument me laisse sans voix.
Bien sûr qu'elles font ce qu'elles veulent ses braves petites, surtout depuis qu'on leur a mis dans le citron que "t'es tellement belle ma fille, un jour tu seras Miss France".

Elles sont libres de participer à des concours à la con.
Et nous on est libres de regarder.
Ou pas.
Mais qu'on m'épargne les classements personnels en mode PMU au café du commerce.

Et au mieux on pourra se réjouir de l'absence d'Alain Delon.

Et au mieux du pire, on pourra se réjouir si cette jeune femme a quelque chose dans le ciboulot.

Misters Billets:
http://bembelly.wordpress.com/2013/12/08/miss-france-2014-cest-la-petite-florence-coquerel/

http://www.jegoun.net/2013/12/twitter-citoyen.html

Billet propulsé avec Mister iPhone 

75 commentaires:

  1. Ça ne nous dit pas si elle est bonne. Un peu de sérieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. La dinde tu sais, ça n'a pas beaucoup de goût comme dit ma grand-mère.
      Tu parlais bien cuisine hein?

      Supprimer
    2. Oui. Enfin si tu veux que je sous odieux, je peux être encore plus grossier.

      Supprimer
    3. Moi je préfére les pin-up, les miss France sont trop fade.

      Supprimer
    4. C'est pas faux. Si j'étais un mec, sans doute aussi.
      D'ailleurs je préfère les ... Des pin-up mecs ça existe?

      Supprimer
  2. C'est pitoyable.
    Je passe sur les miss France, mais je trouve le billet de Bembelly pitoyable.
    Miss france est métisse: ça s'arrose. Bembelly est une caricature de racialiste. Tout, mais vraiment tout passe par le prisme de la race avec lui. Il ne voit plus que ça. Si c'est noir c'est beau, c'est intelligent, ça s'arrose. Et zy va que je te cite un écrivain, oui mais un écrivain NOIR. Un poète, oui mais un poète NOIR. Un type a gagné le concours des charcutiers de Moselle atlantique: ah, c'est merveilleux, il est NOIR. Il milite au CRAN, Bembelly ? Non ? On dirait pourtant. De tous les blogueurs que je connais, c'est sans contexte le plus raciste, dans le sens originel du terme. Et de loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis déjà "engueulé" avec lui â ce sujet.

      Supprimer
    2. Ah. Bof. Moi je suis d'accord avec les 3/4 de ses billets. Mais bon.

      Supprimer
    3. Bembelly raciste?
      J'ai mal lu ou quoi?
      C'est pas parce qu'on défend les noirs sur son blog qu'on est raciste.
      Et sinon? c'est parce qu'on est féministe qu'on est lesbienne?
      J'ai pas compris là...

      Supprimer
    4. "C'est pas parce qu'on défend les noirs sur son blog qu'on est raciste." d'après Wikipedia, le racisme c'est:

      Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat de l'existence de races humaines, considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d'autres. Cette idéologie peut entraîner une attitude d'hostilité ou de sympathie systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes.

      Je regrette d'avoir fait usage de ce type d'accusation qui me gonfle quand je la vois employée partout et à tout bout de champ, et en plus je m'en fiche assez sévèrement quand même, plus importante est pour moi la façon dont on vit, ce qu'on fait et ce qu'on dit aux autres... bref, je veux bien répéter: c'est l'éloge et la référence uniques aux noirs que je trouve systématiques chez Bembelly, et primant sur toute autre forme de jugement. La miss France est noire ? ça s'arrose... . Est ce qu'il y a FRANCHEMENT de quoi s'en réjouir ? et ça va plus loin que ça, tout ce qui a du noir dedans est bon et sublimé rien que pour ça. Ce qui me semble entrer dans la définition du racisme selon Wikipedia, c'est tout. J'imagine avec terreur un monde entier où on raisonnerait comme ça. Moi je m'en fous que mon médecin soit noir ou jaune, et un milliard de fois plus encore que Miss France soit auvergnate ou tahitienne ou congolaise d'origine. Qu'on en tire une fierté, ce n'est pas "défendre les noirs". C'est carrément le contraire.
      (je ne vois pas ce que vient faire la lesbienne ou le raton-laveur là dedans)

      Supprimer
    5. OK Suzanne. Mais je connais Bembelly au-delà du 2.0, et tu te trompes...

      Supprimer
    6. "Taubira, femme de l'année. Miss France-Bénin célébrée. Miss France noire. Roselmack au JT. Mandela canonisé...
      La France, ce pays raciste".

      De tous vos commentateurs il n'y a eu que Suzanne pour relever le caractère racialiste du billet de votre ami Bembelly. C'est dire l'ethnomasochisme pathétique et pathologique qui règne chez une partie de mes concitoyens.

      La solidarité ethnique est un fait partagé par l'immense majorité des minorités vivant dans ce pays, Elle s'exerce de manière sournoise, discrète mais aussi ouvertement maladroite, quand leur grille de lecture de l'actualité socio-politique ne se résume pas à l'ethnique.
      Et le mec vient après sortir que c'est juste pour emmerder les réacs... mais bien sûr.

      Aux uns (Noah), il est permis de dire que leur idole de jeunesse était Arthur Ashe parce que c'était le seul tennisman noir sur le circuit; il est permis de s'exprimer en disant "nous les noirs ceci ou cela".
      En face vous avez des gens (comme cette amie mienne, blonde aux yeux bleus) capables de retour d'un voyage en Norvège de vous sortir que le pays est beau mais que pouah, c'est triste, il n'y a que des blonds aux yeux bleus. Ou alors vous trouvez des gens qui dédouanent le racisme des autres en disant que ça ne dépasse pas la sphère du 2.0. Mouais.

      Sinon plutôt d'accord sur la question des miss et le côté foire aux bestiaux. Je note cependant qu'autour de moi c'est systématiquement des femmes qui viennent m'en parler. De même que ce sont toujours les mères qui vont inscrire leurs filles aux concours des mini miss.

      Supprimer
    7. Ceci dit, je note que mes références à Bembelly sur 8 lignes cristallisent l'attention de presque tous les commentaires alors que les 3/4 de mon billet portent sur le concours en lui-même.
      Intéressant.
      "Que les femmes qui en parlent et inscrivent leurs filles au concours de mini-miss".
      Ça s'appelle le conditionnement socio-sexué très cher.

      Supprimer
    8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    9. "je note que mes références à Bembelly sur 8 lignes cristallisent l'attention de presque tous les commentaires alors que les 3/4 de mon billet portent sur le concours en lui-même."
      On répond à Bembelly qui te répond, et j'ai déjà donné une explication pour ma part. Ai-je raison, ai-je tort sur ce sujet ? Dans le billet de Bembelly donné en lien, on lit que Miss France est métisse, que ça fait rager les réacs et que critiquer le concours miss France est une erreur. Ici, en commentaire, critiquer le concours Miss France est taxé d'erreur et d' exagération féministes.
      Moi je dis que Bembelly met la race de la personne au dessus de toute considération ( bêtise de ce concours, etc). J'ai discuté ouvertement de racialisation avec lui sur son blog à d'autres occasions et que je crois que le féminisme ou le concours miss France n'a rien à voir là dedans, que c'est lui le premier qui dévie du sujet. Si les miss noires avaient été discriminées dans le concours, là il aurait eu raison de s'enflammer et là, il aurait défendu les noirs... Ce gros humaniste sympathique du CRAN, l'année dernière, déplorait que la lauréate fût trop blanche, et a organisé un concours appelé miss beauté black ou je ne sais plus quoi, comme ça aucun pouce de chair blanche ne polluera leur entreprise. C'est vachement fort comme message de lutte contre le racisme.

      Quand il y avait l'élection du pape, Bembelly voulait un pape noir. ça aurait de la gueule, disait-il. ça emmerderait les racistes, etc... les mêmes arguments. Tout le monde avait beau lui dire que les cardinaux africains étaient les pires fondamentalistes qui soient, tant pis répondait il, s'ils étaient noirs... C'est toujours le même raisonnement avec lui, Black is better. Et, évidemment, dès qu'on lui fait la remarque il coupe court ou pirouette. Trois commentateurs viennent gueuler que c'est du racisme, de la connerie galopante, de l'horreur concentrée balancée par kilos gluants... Bon, enfin, là ce n'est pas le cas, smiley.


      J'aurais pu faire un parallèle entre cette manifestation très populaire et la presse féminine. Magazines charriant des torrents de conneries sexistes, véritable entreprise d'abêtissement sur fond de publicité omnipotente, qu'il suffirait de ne pas acheter pour qu'ils disparaissent. Le concours miss France génère des profits publicitaires monstrueux. Je serais encore hors sujet...

      Supprimer
  3. et, pardon, je n'aurais pas du peut-être écrire ça ici, mais je l'ai déjà écrit chez lui. à propos de ses deux mamelles Senghor et Césaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es excusée mais que ça ne se reproduise plus.
      smiley.

      Supprimer
  4. Lors d'un diner en famille ma sœur, ma cousine et mon cousin parlaient de la gagnante qui n'était pas extraordinaire (moi à côté j'en pouvais plus!) de la beauté de telle et telle "miss" etc puis vient un moment où elles se disent toutes les deux qu'elles n'aimeraient pas passer ce concours où elles seraient jugées comme un bout de viande et là je saute sur l'occasion pour leur demander pourquoi elle s'intéresse à "miss france" si elles trouvent que c'est si humiliant que cela pour elles? elles n'ont pas trop su quoi répondre... bref elles se rendent compte que ce genre de concours est abjecte mais ça les empêche pas de s'y intéresser! Au secours!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut s'y intéresser tout en étant critique. L'un n'empêche pas l'autre.
      Mais prenez un pseudo quand même!

      Supprimer
    2. critique? non elles ne le sont pas ! du reste ma sœur m'a dit un jour qu'elle en avait rien à faire de la misogynie! c'est un peu comme un noir qui dit qu'il en a rien a faire du racisme anti-noir c'est dur à digérer!

      Supprimer
    3. C'est clair.
      Mais prenez un pseudo sacré nom de Dieu!

      Supprimer
  5. Je vais être critique, pour une fois (après on se fera une bonne bouffe pour oublier). Je vais m'adresser à Elooooody, seul son avis m'intéresse.
    1. Je n'ai rien contre les Miss France, au fait, je m'en fiche, ça m'amuse pour tout dire.
    2. C'est un simple divertissement et je trouve les "féministes" assez sévères contre ces pauvres gamines. C'est leur choix, une liberté et, je ne pense pas qu'elles s'imaginent représenter toutes les femmes de France et de Navarre.
    3. Ce qui m'énerve (sérieusement), c'est cette faculté à vouloir ériger des normes, des "interdits" au nom d'une "cause" ou d'une morale qu'on aimerait imposer aux autres.
    4. Pour finir, la "Miss black de France"? Un joli pied aux réacs. Elle est belle la France, En l'espèce de quelques mois, elle te fait passer de guenon à Miss France, c'est génial!

    M'empêcher d'en parler au risque de fâcher quelques sensibilités féministes? Non. Mes billets Miss France m'amusent, je regarde, oui, en famille, avec ma charmante fille qui ne rêve pas de le devenir, c'est juste un spectacle.

    Si on commence par "interdire" Miss France", Et demain? La nouvelle star?, ensuite, Plus belle la vie?, et pourquoi pas interdire tout simplement le télévision?

    Tiens, Sonia Rolland (Miss France, ex) a écrit une tribune sur le PlusNouvelObs ce mardi, ne pas en parler because "Miss"? Non.

    Voilà pour ma contribution "Miss France".

    Maintenant, on peut se faire une bouffe, en aparté.


    RépondreSupprimer
  6. Qui a parlé d'interdire Miss France ? Et l'Eurovision ? Ce sont de vieux machins kitchissimes qu'on regarde en blaguant avec des copines. On a l'impression d'être revenues au temps où on jouait avec des poupées Barbie en se pâmant pour un petit chanteur à la mode, à l'âge où les seins commencent à pousser et où on crève de trouille qu'il y en ait un qui pousse et l'autre pas. Et ça a un côté charmant de regarder ça avec sa fille quand on a la chance d'en avoir une, ou avec ses soeurs, avec sa mère...en écoutant les remarques des frères ou fils qui alternent entre la blague gênée et le sous entendu grivois, auquel on répond du côté féminin "eh, ramène nous en donc une aussi bien, qu'on voie un peu ton idéal féminin à toi, et qu'on rigole un coup!" Ce n'est qu'une fois par an, et ça fait partie du patrimoine de la nunucherie française. Le petit discours appris par coeur qu'elles débitent en tournant toujours vers la caméra un visage aussi stupide et faussement candide, qu'il soit noir ou blanc, plaqué d'un sourire rectangulaire et aussi figé que si on leur avait cousu les lèvres aussi étirées que possible...
    Bon, je ne sais pas pourquoi je parle de ces pauvres cruches, puisque je ne les ai jamais vues, je ne regarderai jamais un spectacle aussi dégradant, ou il y a bien trop de chair blanche !

    euh, je précise pour les non-comprenants noirs et blancs que ma dernière phrase était de l'ironie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ironie, déformation de propos... Détendez-vous les gens.
      Si elle avait été blanche ou jaune, j'aurais écrit exactement le même billet, l'introduction en moins.
      Je n'ai jamais parlé d'interdire quoi que ce soit.
      Au contraire, j'ai dit qu'on était libres de participer à des concours à la con et libres de les regarder ou pas.
      Mais on ne m'enlèvera pas du ciboulot que ce concours ne sert pas du tout la cause des femmes. Et j'ai le droit de le penser et de le dire. Viva la liberta.
      Qui plus est quand le concours a pour thème "les princesses."
      Pitié.
      Sinon pour le resto, y'a un végétarien sympa vers le Bd St.Michel!

      Supprimer
    2. Eloooody, pour le resto, dès mon arrivée à Paris. ;-)
      Tu me donnes la possibilité de dire le fond de la pensée sur ce féminisme qui sévit sur les blogs. Votre combat tourne souvent au ridicule, vous ne vous en rendez pas compte.

      1. Je respecte cette vision de la société (le combat des femmes, l'égalité, l'icône Clémence de Bourges, chacun(e) ses causes etc..), c'est bien, mais, cette liberté ne doit pas marcher sur la mienne, c'est souvent le cas. Faire tout un billet, mieux, hurler "Ah le 1er (ou la 1ère) qui en parle, dégage!. C'est d'un ridicule, vraiment, une connerie.
      2. Avoir de la retenue, exemple: Quand les femmes se plaignent de gagner moins que les hommes (infographie sur mon blog Politweet.net), je n'ai pas osé vous poser la question suivante: "Et si on comparait le salaire des femmes blanches et celui des noir(e)s en France, qui gagne les plus?". (PS, je gagne bien ma vie sans être riche, je passe). À éviter.

      Ma réflexion porte sur le double plafond de verre existant chez certains français ou, chez des français certains. Alors, une cause juste se doit de respecter la liberté des autres, le féminisme ne peut être érigé en dictat qui obligerait le voisinage à dire ou à ne pas dire telle ou telle chose. Chez "bembelly", c'est chez L'indic, je taperai désormais sur vos conneries, y a pas de raison.

      Il serait peut être temps d'arrêter avec le: Ah! Ho les hommes! Ça va pas non? Arrêtez! C'est interdit par nous!. Nous faire comprendre l'importance de votre cause (c'est le sens de ce billet qui me met en affichage libre avec les félicitations du Jury), c'est d'abord respecter notre liberté, mieux MA liberté.

      C'est sans plaisir que j'édite ce commentaire, c'est pénible de taper sur quelqu'un qu'on a en admiration, mais, comme c'est gentiment demandé, j'obéis. Et, je parlerai de cette pour emmerder les réacs de te blogroll. Je vais me gêner...

      Bembelly.

      Supprimer
    3. Je te sens très énervé alors que tel n'était absolument pas le but de ce billet (on dirait que j'ai raté mon coup).
      Mais je t'en prie, relis mes propos Bembelly.
      Je n'ai jamais parlé d'interdire, où as-tu lu ça?
      Et sur FB, je n'ai pas non plus menacé de virer les gens qui en parlaient mais de dégager celles et ceux qui publient leur propre palmarès car je trouve ça complètement con. Surtout quand ça vient de gens qui ont déjà tenu des propos plus que limites mais que je ne veux pas balancer publiquement.
      D'ailleurs, si tu relis mon billet, tu verras que jamais je n'ai écrit "c'est con" ou "c'est nul", mais "je trouve que c'est con". JE TROUVE QUE, JE PENSE QUE...

      Hein?

      Supprimer
    4. "Votre combat tourne souvent au ridicule, vous ne vous en rendez pas compte."

      Ne me fais pas de leçon et ne me vouvoie pas s'il te plaît.
      Je suis féministe et j'assume. Mais je suis une parmi des milliers d'autres, elles-mêmes dans des courants différents les uns des autres.

      Que je trouve les concours de beauté (H/F) ringards, cons et souvent (j'ai bien dit SOUVENT) rabaissants pour les femmes et les hommes, c'est mon droit non?

      On peut ne pas être d'accord mais tu n'es pas obligé de devenir condescendant quand tu me donnes ton avis. Enfin c'est l'impression que j'ai en te lisant.

      Et je ne pensais pas que le surnom "l'indic" t'avait blessé. Si? Hein?

      Quant au double plafond de verre, nous sommes d'accord et tu le sais très bien.

      Supprimer
    5. Je rame là, filez-moi des pagaies.

      Supprimer
    6. Putain d'Adèle ! ça tourne à la baston interethnique, là !

      Supprimer
  7. "Et si on comparait le salaire des femmes blanches et celui des noir(e)s en France, qui gagne les plus?".

    Qu'est-ce que je disais....

    Il y a en ce moment des centaines d'intérimaires venues des Pays de l'Est qui travaillent en Bretagne (et je dis bien des centaines, et je dis bien en Bretagne, ailleurs je ne sais pas mais je suppose que... demandez-moi source et références). Hommes et femmes, leur salaire de base frôle les vingt euros octroyés par les boites d'intérim. Oui mais on enlève ceci, on retient cela, on rembourse ceci et cela et de soustraction en soustraction liées au fait que ce soit des intérimaires) , des travailleurs déclarés, avec contrat de travail finissent par percevoir cinq euros de l'heure le plus légalement du monde. Ces Roumains là font des boulots que les Français ne veulent plus faire, j'en ai parlé dans ce billet , et dans quinze jours Maliens et Roumaines bosseront comme des sous-prolétaires quartmondistes d'un autre temps ou d'une autre partie du monde pour planter des échalottes. C'est ça aussi "les vrais gens" qui vivent en France, et je parierais qu'ils s'en foutent que Miss France ait du sang noir dans les veines ou qu'on écrive madame au lieu de mademoiselle sur leur bulletin de paie. Et le noir ne gagnera pas moins que la Russe, et la femme voilée ne sera pas discriminée si elle accepte de travailler les deux genoux dans la boue, mais bref. à travail tout à fait égal, sur un poste égal, c'est rare qu'on discrimine sur la race et sur le sexe. et c'est illégal et dénonçable. C'est quand on regarde la masse, les chiffres en gros qu'on peut dire que les femmes gagnent globalement moins que les hommes, les noirs moins que les blancs, qu'il y a moins d'enfants noirs bacheliers, plus de noirs en prison, plus de Bretons alcooliques et tout à l'avenant. On ne peut pas se servir de ces chiffres pour paralyser la lutte contre les injustices en ne l'abordant que du point de vue racial, c'est s'engager dans une impasse stupide et dangereuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  8. que du point de vue racial et/ou sexiste.

    Lancer une comparaison sur le salaire global des femmes blanches et des hommes noirs, ça a quel sens ? Où est passée la notion de travailleur pauvre ?


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas question de hiérarchiser les causes, les combats, les revendications. C'est contre-productif me semble-t-il.
      Maintenant, il est pas question de s'interdire aussi de rédiger sur telle ou telle discrimination parce qu'elle serait moins grave que telle ou telle autre non?
      Autrement dit, si Bembelly ou moi, on a envie de parler de la discrimination dont sont victimes les Noir-e-s le lundi, rien ne nous empêche de parler du madame/mademoiselle le mardi et du voile le mercredi si?
      Et je n'ai aucun problème à dire à quelqu'un qui m'appelle "mademoiselle" que je préfère qu'il m'appelle "madame" même si je sais qu'il y a plus grave dans la vie.

      Supprimer
    2. On ne peut pas hierarchiser les causes ? Mais tout le monde le fait.
      Par exemple, je trouve important qu'une femme puisse accéder à toutes les professions et formations professionnelles possibles. Je mettrais ça avant l'orthographe dégenrée par exemple. Il faut avoir vécu le problème des stages pour une fille en lycée pro dans certaines branches pour réaliser ce qui reste encore à faire. Par contre, je n'ai aucune opinion (si, si, c'est possible) sur la prostitution.
      Que quelqu'un fasse cent billets de blogs sur "mademoiselle" ou sur le foot féminin qui n'est pas aussi visible que le foot masculin, et se conscre à l'orthographe dégenrée le dimanche eh bien TANT MIEUX. La vie est assez méchante, on peut parler de ce qu'on veut dans son blog, tous les jours de la semaine si on peut, c'est un petit plaisir qu'il n'est pas question de modérer.

      Les concours de Miss adultes... eh bien tant mieux pour ceux que ça intéresse. Concours de grosses, de blondes, de culturistes, de gros seins, de plus belle naine ou géante... Mais allez y ! Par contre, on a quand même le droit de se moquer, d'analyser, de dire qu'on trouve ça cruche, con ou immonde, non ?
      Et les ouvrières intérimaires qui bossent dans les champs ou les abattoirs en ce moment, elles en ont une, hiérarchie des revendications, tu peux me croire, et le fait qu'elles soient noires ou pas n'a rien à y voir.

      Supprimer
    3. Je me demande comment ça se fait que personne ne m'a encore traitée de grosse raciste immonde, de colonialiste irrééducable, de facho négrophobe, d'antiféministe lècheuse de couilles ou de féministe tendance gardienne de camp nazi. J'en viens à penser que c'est parce que je suis Bretonne, et qu'en plus des plafonds de verre increvable, il y a pour les Bretons un plafond de crêpe qui pèse bas et lourd comme un couvercle sur l'esprit assoiffé en proie aux longs ennuis et que de l'horizon embrasant tout le cercle il nous verse un jour noir plus triste que les nuits.

      Supprimer
    4. Joli, Malavita, merci,et à la votre !

      Supprimer
    5. Suzanne est tellement nauséabonde qu'elle pue encore plus qu'un camp de Rrrrrrrroms surpeuplé en plein mois d'août.

      Supprimer
    6. Pas du tout. Je connais Suzanne. Vous lui lavez la chaglatte au vinaigre (vous rincez bien) et elle est parfaitement praticable.

      Supprimer
    7. Avec un zeste de citron pour recaler le tout ?

      Supprimer
    8. Laissez mon blog tranquille, je suis en weekend!

      Supprimer
    9. Comment ça, vous êtes en week-end ? Ce sont les gens qui travaillent, qui ont droit à des week-ends ! Pas les branleuses inutiles dans votre genre !

      Supprimer
    10. Tout ça pour nous faire comprendre que Suzanne n'a pas une higiene impeccable. C'est lamentable. Aucune solidarité féminine.

      Supprimer
    11. Qu'est que El Camino veut faire avec du citron ?

      Supprimer
    12. Didier Goux: tout fout'l'camp. C'est lamentable.

      Supprimer
    13. Je prenais Fred Camino pour un gentleman. Il n'en est rien.

      Supprimer
    14. Vous avez tort. Il a des problèmes d'érection mais ça pourrait vous arriver aussi.

      Supprimer
    15. Si on ne peut plus rigoler maintenant bordel de merde.

      Supprimer
    16. Ah mais on peut ! Si en plus on peut se faire sucer...

      Supprimer
  9. Bon , qu'est ce que tas contre les vaches et les dindes exactement là ? ......
    Parce que c'est méchant de critiquer ces pÔv's bêtes qui t'ont rien fait ! .......
    Et puis Ya des très belles vaches ! ..... Moi , mes vaches preferées ce sont les Salers ....... J'adDÔÔre les Salers ! .......
    Sinon , Ya aussi les pigeons et ........ AH ! NON ! Pas les pigeons ! MERDE ! ..... On avait dit Con parlerait plus des pigeons ! ....... ça commence à bien faire cette histoire ! ....... Et si on faisait un défilé de bonnets rouges ? ..... Et on choisirait le plus couillu des bonnets rouges ? ....... AH ! NON ! ....... Pas les bonnets rouges ! ...... Et un concours de présidents de la république ? ........ On les met tous en ligne et on vote pour le plus couillu ! ....... On les met en maillot de bain et on vote ! ....... OUAIH ! voila une bonne idée enfin ......

    RépondreSupprimer
  10. Bon , il parait qu'il y a bien eu un concours de présidents de la république quelque part dans un bled pommé au fin fond de l'Afrique du sud ...... Alors , il y avait des noirs et des blancs qui frimaient devant le public ..... Il y avait même deux présidents pour la France ..... Et bien , aucun des deux n'a été élu Miss ..... Et , devinez qui c'est qui a gagné ? ...... Une blonde ! ..... Ouaih ! une Suédoise .... ou une Dalmatienne ..... Bon , c'est louche , et je pense que le concours était truqué ....... Parce que NOUS , avec nos deux présidents qui sont quand même super sexy .... et bien RIEN ! on a pas eu une seule voix ! ..... Que dalle Merde ! ....... C'est truqué tous ces concours ......

    RépondreSupprimer
  11. Tu es vraiment difficile. L'extrait que j'ai vu, sur le thème du petit chaperon rouge, avec les filles habillées de robes...rouges, devant un fond de scène représentant... un loup était du meilleur effet !
    Sinon ouais assez d'accord avec toi, c'est consternant, abêtissant, ça ne rapporte des tunes qu'à TF1 et enfin franchement inquiétant pour l'image des femmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'avais voté pour le loup mais il n'a pas été élu .... Et ça c'est dégueulasse ! ...... Sinon il n'y avait aucune Miss qui puisse rivalisée avec "little red-cap" de Tex Avery .... La seule ! la vraie Little Red-Cap ..... Une Bombe ! ....... Parce que , s'il y avait eu Little Red sur scéne alors là ! Oui ! j'aurais voté pour elle ! ......
      Little Red ! I LOVE YOU !!!! .......
      Little Red , ça c'est de la meuf !!!!! ...... WÔÔÔÂÂOUUUUU !!!!!!!!

      Supprimer
    2. Bon , l'année prochaine je vote pour LA RATONNE LAVEUSE lesbienne de service ..... J'espére qu'elle sera noire aux yeux bleus ......

      Supprimer
  12. L'année prochaine, y aura qu'à élire directement Bembelly Miss France, comme ça on sera tranquille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non ! Il a une petite bite d'après Suzanne. Ele à rajouté : pour un nègre.

      Supprimer
    2. Quand j'étais jeune, je hurlais de rage et de dégoût en voyant les miss défiler .
      Depuis, le statut des femmes a évolué et elles peuvent être ingénieur, médecin ET miss France, ça change les choses (pour moi) et je ne suis plus aussi révulsée.
      Même si je pense irrésistiblement aux dindes de Noël ce soir-là, avec amusement je dois dire, à ma courte honte.
      La vieillesse est un naufrage ...

      Supprimer
  13. Mais euh, arrêtez ! Et Napoléon n'écrivait-il pas à Joséphine "ne te lave pas, j'arrive !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Enfin un peu poésie.

      Relisant les commentaires, je me demande si je n'ai pas volontairement disséminé quelques fautes d'orthographe.

      Supprimer
  14. J'ignore pourquoi (je l'avais pourtant noté sur mon bloc-note) j'ai oublié de vous ajouter à notre liste de blogs. C'est en allant chez Rosaelle que je suis tombé, à nouveau, sur vous. Ajouté !!!

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise