mardi 28 janvier 2014

La rumeur du Djendeur ou l'école rêvée des réacs

Avant toute chose, que mes amis un peu réacs m'excusent de les interpeller ainsi. Mais je ne sais plus trop comment nommer celles et ceux qui manifestent contre l'IVG, contre le mariage homosexuel, contre les homosexuels mariés ou pas, contre les gender studies, contre la dictatuuuuuure socialiiiiiiiste, et j'en passe.

Aujourd'hui, on ne parle que de ça:

Cette putain de rumeur qui voudrait faire de nos écoles un lieu de débauche et de touche-pipi à tous les étages.

Car dans l'école rêvée des réacs:
  • Les profs sont blancs, si possible cathos, mais on tolère aussi les musulmans modérés
  • Les filles ne portent que des jupes, si possible plissées en-dessous du genou
  • Les garçons sont forcément en pantalon
  • Les filles n'ont pas le droit de jouer au foot, de jouer aux petites voitures
  • Les garçons sont interdits de poupées
  • Les filles ont forcément les cheveux longs
  • Les garçons ont forcément les cheveux cours
  • Les filles et les garçons n'ont pas de sexualité. Ils ne se tripotent jamais et les garçons ont l'interdiction formelle de sortir du lit le matin avec la gaule
  • Les filles qui aiment les filles sont des créatures du diable, perverses, tordues et vouées à brûler en enfer avec les autres subversives de leur espèce. Il faut les rééduquer au plus vite en les internant dans des instituts spécialisés, mais on peut aussi opter pour un traitement médical à base de lobotomie.
  • Les garçons qui aiment les garçons ne sont que des pédés qui nient leur nature virile, qui renoncent à la puissance naturelle de leur sexe, celui que la Nature leur a donné. Il faut eux aussi les rééduquer et leur rappeler que "tu seras un homme mon fils", un vrai, un qui en a dans le pantalon et qui ne va jamais se détourner du chemin que Dieu a tracé pour lui.
  • L'homosexualité n'existe pas. C'est une invention des pervers de gauche qu'il faut absolument combattre dès le plus jeune âge. 
  • Si toutefois, on soupçonnait des traces d'homosexualité chez les jeunes, il faudrait leur expliquer que c'est normal de se chercher à la puberté, mais qu'il faut pas se chercher trop longtemps et que, si besoin, on peut l'accompagner vers une psychanalyse pour l'aider à trouver son chemin vers une hétérosexualité épanouie.
  • Il faut marteler dans le crâne des enfants que la vraie vie c'est un homme, une femme, un papa, une maman. Que la princesse sera toujours une faible femme et que le chevalier aura toujours le dernier mot.
  • Il faut leur expliquer que cette connasse de princesse aura toujours besoin du preux chevalier dans les contes, mais aussi dans la vie.
  • Il faut leur expliquer qu'une femme qui ne veut pas d'enfants, c'est qu'elle a un problème. Un gros problème, que c'est une mal baisée, ou qu'elle a subi un traumatisme par le passé. Car une femme veut toujours des enfants. Les petites filles veulent toujours être infirmière et les garçons veulent toujours être pompier.
  • Il faut aussi leur expliquer qu'une femme qui ne se marie pas, c'est qu'elle n'est pas baisable ou qu'elle a un comportement indigne de la Nature féminine qui voue la femme au mariage.
  • Il faut par contre leur dire qu'un homme célibataire, c'est un Don Juan, un Casanova, un homme qui aime tellement les femmes qu'il n'arrive pas à choisir.
  • Quant aux enfants qui crieraient haut et fort qu'ils ont deux mamans ou deux papas, il ne faut surtout pas les fréquenter car ils sont dangereux.
Vous trouvez que j'abuse? Que je vais trop loin? Que je nage en plein délire?
Franchement, au point où on en est, tout est permis non?

Et puis après tout, ce n'est qu'une rumeur... 


28/01/2014 Question d'Olivier Faure sur la... par olivierfaure

45 commentaires:

  1. « mais on tolère aussi les musulmans modérés »

    Non, non…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon, j'ai beaucoup de mal à me mettre dans la peau d'un réac pur et dur.

      Supprimer
  2. Pour le reste, quelle piteuse et pesante caricature…

    C'est tout de même curieux, de la part d'une historienne, de ne même pas faire semblant de chercher à comprendre ce qui se passe. Il est vrai qu'avoir passé deux, trois, cinq années de sa vie dans les gender studies (je trouve personnellement réconfortant qu'il n'y ai même pas de nom français pour cette chose…), ça doit finir par raboter un peu les synapses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'aurez pas manqué que ce billet est volontairement caricatural. Il l'est tout autant que les conneries qu'on peut entendre depuis des semaines.

      Supprimer
    2. Je dois reconnaître qu'un certain nombre de groupuscules d'en face vous font une sérieuse concurrence, dans le domaine de l'amalgame, de la caricature et de l'affirmation gratuite…

      Supprimer
    3. Ah, vous voyez! Ils n'ont pas le monopole de la caricature...

      Supprimer
  3. Ah Ben tu nous fait de ces tartine quand tu blogs en urgence et en colère !

    Pour les jupes, je suis d'accord avec les reacs. Un jean, ça leur fait des petits culs, c'est souvent trompeur. Il faut penser aux profs pedophiles, aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarf.
      Oui tiens si j'étais plus souvent en colère, je serais plus régulière dans l'écriture.

      Supprimer
  4. Quelle saleté ce Copé quand même!

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement, j'ai fait ma petite recherche du côté de l'éducation sexuelle dans les maternelles, parce qu'entendre des choses aussi aberrantes, on se demande quand même d'où ça vient. Et il n'est jamais mentionné dans le publié des standards de l'éducation sexuelle en Europe qu'on va "apprendre aux enfants de 3 ans à se masturber pour accéder plus rapidement au plaisir". Il est juste que les enfants seront accompagnés dans leur questionnement sur leur corps, leur sexualité, celle des autres, les limites à avoir, tout ça.
    Pour dire que je trouve que les gens sont cons, et en sortant conneries aussi connes sans prendre une source sûre, et en écoutant que les rumeurs et ce qu'ils veulent bien entendre, ils se rendent encore plus cons.
    Sans parler de la "théorie du genre" où les gens ne prennent même plus la peine d'essayer de comprendre. Notre Ministre de l'éducation en est un parfait exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exemple de quoi? De connerie?

      Supprimer
    2. A lire :

      http://www.snuipp.fr/Parler-d-homoparentalite-et

      Supprimer
    3. Merci... mais prenez un pseudo !

      Supprimer
  6. J'avoue que je suis un peu paumé par rapport à tout ça...c'est vrai que dans nos campagnes je n'ai jamais entendu dire qu'on apprenait aux gamins de maternelle à se masturber...ça se saurait sans le bourg ! "La rumeur", je n'en n'ai pas entendu parler au bistrot ce soir...Et quant à la théorie du genre, j'avoue humblement, que je ne sais pas ce que c'est, car quand je vais distribuer des tracts à la sortie des boîtes, ce n'est pas de ça qu'on parle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas grave va! Le théorie du genre n'existe pas de toute façon.

      Supprimer
  7. Le rapport de l'OMS préconise bien de parler de masturbation aux enfants des maternelles ( pas de la leur enseigner ) mais en parler c'est déjà s'ingérer dans leur intimité. Que l'école leur enseigne les connaissances de bases correctement, et pour le reste, des générations d'enfants ont grandi en découvrant chacun à leur rythme ce qu'est la sexualité, et il n'y a jamais urgence à leur expliquer sinon à les protéger de la sexualité des adultes, ce qui peut très bien être enseigné aux parents par des campagnes de sensibilisation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enseigner aux parents oui. Mais sensibiliser les enfants à la sexualité, je ne vois pas où est le problème.
      Leur dire que la masturbation ce n'est pas sale, ce n'est pas une bêtise... ect. Je suis pour.

      Supprimer
  8. Ca n'existe pas, bien sûr... Mais dans ma famille, il y en a qui n'ont plus que ce mot dans la bouche, avec cette rage omniprésente et qui s'amplifie contre le mariage pour tous.
    Le problème, c'est qu'ils sont grenouilles de bénitiers assidus, de surcroît enseignants (sic), et qu'il y a du réseau derrière !
    On est loin d'en avoir fini.

    RépondreSupprimer
  9. Oui ! .... Les réacs ont raison ! .... Jésu est revenu car il s'est réincarné en Maître D.GOU ..... Dénonçons le grand remplacement ! ..... Tous avec notre sauveur ! D.GOU ! ....... Dénonçons les extra terrestres judéoislamotrotskomaçonniques ! .... (maçonnique leur mére évidement) ..... Mort aux Satanistes Cathophobes !!! .... Montjoie et Saint Denis ! ...... Suce aux sarazins !!!! Allons liberer Jéruzalem !!!!! ..... Youpi !!! Tagada tzoin tzoin !!!! ....... Et vive Marine Romano bien sûr !!! .....

    RépondreSupprimer
  10. Sucer les sarazins...Grand dieux !

    RépondreSupprimer
  11. A propos Elodie ... Quand tu nages en plein délire , tu mets un maillot de bain psykadélique et un bonnet rouge ? .......

    RépondreSupprimer
  12. Faut quand même être sacrément taré pour croire qu'on enseigne la masturbation à l'école...

    RépondreSupprimer
  13. Moi, quand je vois Elodie en plein délire, en général, elle fume... et elle est à poil. Le délire demande un uniforme adapté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! enfin une intervention intéressante ! La seule question qui vaille : fait-elle partie de ces pétasses modernœuses qui se rasent et s'épilent de partout ou, même en rêve, peut-on espérer de luxuriantes forêts féminines ?

      Supprimer
    2. Faut se méfier d!Eloooooooodu, elle est capable des 'épiler uniquement pour nous faire chier.

      Supprimer
    3. Très bien ça, je n'aime pas les poils.

      Supprimer
    4. Permanente, brushing, locks, boule à Z, brosse, bigoudis, couleur... Cette dingue est capable de tout.
      Mais seulement quand elle est dingue.

      Supprimer
  14. Bon , redevenons raisonnables , parce que tous les curetons et les bonnes sœurs qui dénoncent la dépravation des mœurs , ça me fait marrer .....
    Parce que les curetons ça fait des siècles qu'ils s'habillent en filles avec leurs jupes longues .... Et les bonnes sœurs ! avec leur tchador ! ..... Et les curetons pédophiles qui viennent nous dire que l'éducation sexuelle ça se fait dans les familles ! Oui avec l'inceste , parce que le tonton qui nique sa nièce ou le frangin qui sodomise sa frangine ça existe aussi ..... Quand c'est pas le père de famille qui viole toutes ses filles ......
    Mais bon , y faut pas déranger l'ordre établi ......

    RépondreSupprimer
  15. C'est qu'aujourd'hui "la curée est plus importante que l'instituteur" aurait dit un grand homme à talonnettes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça... Quel avant-gardiste cet homme-là...

      Supprimer
  16. Réponses
    1. Où voyez-vous l'expression "théorie du genre" dans cette page?

      Supprimer
    2. On ne trouve pas l'expression "théorie du genre" , mais on trouve "anti sexisme" , on trouve "altersexualité" et surtout , COMBLE de L'HORREUR , on trouve le mot EGALITE ...... Et ça tu vas pas me dire que c'est normal ce mot EGALITE pour parler de relations hommes femmes à la jeunesse ....... C'est de la dépravation pernicieuse ...... C'est la porte ouverte au stupre et à la luxure ! .....
      Mais toi bien sûr avec ton blog qui détourne la jeunesse de ses devoirs fondamentaux de se préparer à perpétuer la RACE , tu ne peux pas comprendre , Sale bolchevik !!!!!!

      Supprimer
  17. Tiens, je ne sais pourquoi, j'ai pensé à vous en lisant ce billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne sais pas pourquoi...
      Mais ce que je sais, c'est que son auteur pose une question "Et que dit cette discipline ?"... Mais qu'il n'y répond pas.

      Supprimer
  18. L'auteur de ce texte ou billet est lamentable . Il ne sait même pas ce qu'est un axiome . Il prêtent qu'il existerait des axiomes énoncés par la nature ... Bon , il n'est pas nécessaire d'en dire plus au sujet de ce personnage grotesque , sans doute un des disciples de Maître Gougou suisse , le Grand Horloger du vrai monde des vrais gens bons .....

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise