mercredi 5 février 2014

Déception de la gourde

Gourde que je suis, j'avais imaginé que le Gouvernement continuerait sur sa lancée des réformes sociétales que je défends depuis des lustres.
Gourde que je suis, j'avais imaginé que mes copines lesbiennes pourraient avoir recours à la PMA en 2014 sans plus êtres obligées d'aller en Belgique une fois, deux fois, trois fois... Parce que non seulement les lesbiennes veulent avoir le droit d'être mères mais en plus, elles rêvent parfois de familles nombreuses... C'est fou non? Elles exagèrent quand même... 

Pauvre gourdasse socialiste, j'avais imaginé que François Hollande - même s'il n'avait rien promis sur la PMA dans ses 60 engagements - suivrait les projets du parti qu'il représentait 1) aux Primaires 2) aux Présidentielles.

Et on nous rassure en nous disant qu'il n'y a pas de renoncement... Non c'est sûr. Renoncer, ça voudrait dire ne plus jamais y revenir.

Mais comme je suis gourde, je le crois quand on me dit que dès 2015, la "loi famille" reviendra sur le tapis.
Mais comme je ne suis pas complètement gourde, je m'en rends compte aussi quand on se fout de notre gueule.
Quand on nous dit que le comité d'éthique machin truc n'a pas eu le temps de boucler ses travaux pour 2014, je me demande:
"Ah ouais? et c'est le lendemain de la manif des cons qu'ils s'en sont rendus compte? Quel timing! On n'aurait difficilement pu imaginer meilleur tempo."
Quand on nous dit que pour "apaiser" la France et les mentalités, le Gouvernement va se consacrer à 300% à l'emploi, au travail, au chômage, je me demande:
"Ah ouais? Et pendant ce temps-là, elle va faire quoi Dominique Bertinotti? Et Najat Vallaud-Belkacem? Elle va faire quoi?
On va pas me faire croire que pendant les débats sociétaux et les lois qui visent à améliorer la vie des femmes, des gays, des lesbiennes, tous les ministres sont sur le pont hein? Si?"
Franchement, je ne comprends pas. On aura beau me donner toutes sortes d'explications sur le recul du calendrier de la "loi famille", je ne comprends pas. 

Je ne vois pas ce qui empêche les ministres concernés par cette loi de bosser tranquilles dans leur coin pendant que Michel Sapin, Arnaud Montebourg et consorts bossent sur leurs propres dossiers.

Ah mais si! Suis-je gourde!
Les médias?
Non?
Parce que finalement, ce sont bien eux qui font qu'on a l'impression que le Gouvernement de glande rien pendant qu'on débat sur le mariage pour tous, l'IVG, la PMA, la GPA....

Ils sont combien au Gouvernement? 34? 35?
Et on va nous faire croire qu'ils bossent tous sur le même sujet en même temps?

Allez va... Quelle déception...

Comme dirait Causette: "on nous prend pour des quiches".

Et comme je suis une gourde feignasse, je copie-colle ici la liste établie par Melclalex pour un peu plus de lecture:
Chez Dedalus : La #PMA en 2015 ?
Chez Jegoun : La PMA en 2018 ?

26 commentaires:

  1. « Franchement, je ne comprends pas. On aura beau me donner toutes sortes d'explications sur le recul du calendrier de la "loi famille", je ne comprends pas. »

    C'est normal, que vous ne compreniez pas pas. Parce que, en effet, vous êtes une grosse gourde. (Mais une gourde plutôt sympathique, à force d'être gourde…) Visiblement, vous ne comprenez rien à ce qui se passe autour de vous, ça en devient fascinant, vous semblez vivre dans une sorte de "jardin d'enfants" qui ne correspond absolument à rien. C'est très intéressant à observer. Mais c'est parfaitement normal, puisque vous avez perdu des années de votre vie à vous intéresser à des sottises dont nos descendants riront de bon cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'allais commenter une connerie mais il y a le vieux qui est intervenu. Didier, la loi "famille" faisait à peu près consensus. Ces cons de députés socialistes ont dit qu'ils allaient y ajouter la PMA. Hollande est obligé de reculer. Du coup, la loi famille est virée. C'est dommage. Et j'ai critiqué la décision d'Hollande, aussi, car il montre qu'il peut se coucher devant la rue. J'espère qu'il a un truc en tête... C'est un stratège électoral et tout ça.

      Eloooooooody, oublions pas la part de responsabilité des élus PS. La PMA pouvait attendre. La gauche, Valls en premier, a fait un amalgame entre la PMA et la GPA. Ils sont cons de rebondir sur une idée de la droite. Ils les ont pris homo, si je puis me permettre.

      L'adoption étant passée (ça ne pouvait être autrement, la loi est aberrante : un célibataire pouvait adopter donc un homo pouvait le faire, voir le billet d'Elie Arié).

      Un couple d'homo peut adopter un enfant mais ne peut pas avoir un enfant dont l'un des deux est un des vrais parents. C'est délirant.

      La PMA aurait fini par s'imposer dans le paysage, contrairement à la GPA. Il faut laisser le temps au temps.

      Supprimer
    2. On se calme, ok? Oń a pas gagné la présidentielle pour ne faire que du sociétal! C'est important, mais patience...

      Tenez, Tonton F. Mitterrand avec ses 2 mandats (14 ans), à part l'abolition de la peine mort, il y a eu quoi d'autre? Hein! S'il l'avait fait, on ne serait pas là non plus ;-)

      Pépère n'a que 20 mois d'expérience et déjà la MPT, c'est bien non?

      On va se remettre au boulot pour un deuxième mandat et là, on le jugera sur la PMA, ok?

      (Bembelly)

      (Non, t'es pas une gourde, si c'est le cas, alors buvons!) ;-)

      Supprimer
    3. Didier Goux: comme je ne comprends rien, je compte sur vous pour m'expliquer hein... Et puis je ne suis pas grosse.
      Jegoun: tout le monde a déconné et Valls a même plus que déconné... Bref tout ceci est affligeant.
      Bembelly: que les choses soient claires car c'est par là que j'aurais du commencer: je suis patiente et je suis la première à dite qu'il faut l'être. Ce qui me contrarie ce n'est pas que ça ne soit pas déjà fait. Ce qui me contrarie c'est que c'était programmé pour 2014 et qu'au lendemain d'une manif de cons, on déprogrammé la loi. Ça oui franchement ça me soule.

      Désolée pour les coquilles. Je suis sur iPhone.

      Supprimer
  2. Bienvenue au club!

    Yasmine, membre du clan des gourdes ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain ! Mais il n'y a que des gourdes, des Goux ou des Jegoun, ici !

      Supprimer
  3. je suis moi même furieux de cette décision, qui donne en plus l'impression de reculer face aux réacs.

    RépondreSupprimer
  4. Une gourde pleine d'ooooo (bon, on a déjà du vous la faire, j'imagine...).

    Z'aviez l'air déjà bien énervée ce matin (enfin hier), je comprends mieux.

    Ne désespérez pas, vos "favoris" n'ont fait que reculer pour mieux sauter comme dit l'adage.
    Les gauches européennes ont définitivement renoncé à l'ancien logiciel social (lutte des classes, anticapitalisme, défense du peuple, etc.).
    Aujourd'hui la gauche française, c'est les petits cons de canal+, c'est Paris plage, ce sont les pistes cyclables, le mariage pour tous, le droit de vote pour les étrangers, la défense des clandos, c'est P.Bergé, sos racisme, les études sur le genre, le soutien aux Femen, la rebellitude anti-catho à peu de frais... c'est de la merde en pâte à tartiner.

    Ces gauches n'ont donc que le sociétal pour faire croire qu'elles sont encore de gauche.
    Et comme au fond elles vomissent le peuple (forcément franchouillard, de souche, bas du front, gros beauf), le voir partir peu à peu vers le FN les conforte dans l'idée que rien ne sert de défendre ses intérêts; c'est à dire ceux de l'immense majorité des gens qui souffrent dans ce pays.

    Votre gauche défend les intérêts de sa clientèle, minoritaire quoiqu'influente et tente de nous vendre de la lumière et du progrès universel. Foutaises.
    Comment peuvent-ils à ce point être déconnectés de la réalité du pays?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai aucun problème avec la gauche française et le sociétal.
      Laissons les ministres bosser sur les dossiers font ils ont la charge.
      Ah oui mais merde, les réacs ne se focalisent que sur le sociétal... C'est pas d'bol.

      Supprimer
  5. comme je l'ai dit chez Juan , où était la gauche quand la droite gueulait dans les rues ?
    au coin du feu , alors on encaisse et on se remobilise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'aurais voulu quoi? Que les deux se fassent face dans la rue?
      Je pose la question hein.

      Supprimer
  6. Hé, moi aussi j'ai écrit que j'étais dègue !!!!

    Gourde d'accord mais avec 5 o :) gooooourde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est vrai tiens et en plus je l'ai lu ton billet.
      Ah mais hier j'étais vraiment soûlée tu vois... Du coup j'ai vraiment rédigé celui-là à l'arrache!
      Soûlée avec 5 O of course.

      Supprimer
  7. Lorsque j'ai vu la photo de ton billet j'ai vu une grenade , comme ça , au premier coup d'œil ... Et en lisant j'ai compris que c'était une gourde militaire ...... ça m'a fait rigoler .....
    Ce qui est intéressant avec ces manifs réacs c'est de voir tomber les masques de respectabilité et de voir un UMP encore plus à droite que le FN .......Oui , je pense qu'au fond l'UMP est un parti extrémiste ultra autoritaire en cela comparable aux pires mouvements de l'extrême droite américaine par exemple ......
    Bon , partout dans le monde le système capitaliste est en crise et ce n'est que le début de cette crise , alors "naturellement" le système capitaliste abandonne son masque de libertés frelatées nommé libéralisme , pour se montrer sous son aspect ultra autoritaire afin de reprendre en main les peuples qui se révoltent partout de plus en plus ..... Au fond ce n'est que cela qui produit ce grand virage à droite en France comme ailleurs dans le monde : C'est le système capitaliste qui tente d'enrayer les insurrections , les révoltes , les rebellions populaires pour sauver son système agonisant ...... Le capitalisme est en effet très proche de sa fin car il a épuisé la planète et les peuples ... En fait cette crise ne fait que commencer ..... Les dirigeants de plus en plus inquiets tentent de replâtrer l'édifice , de mettre des étais , des échafaudages de tous côtés pour faire tenir encore leur baraque branlante proche de la ruine ...... Tous ces partis autoritaires qui apparaissent partout ne sont que la manifestation de cela ..... Et c'est à ce moment là que la gauche se dégonfle , s'écrase comme une merde , rampe aux pieds des maîtres du monde ....... Alors je comprend que cela t'attriste ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Analyse tout à fait partagée...

      Supprimer
    2. Oui, le capitalisme financier est à bout de souffle et durcit le ton et la mise au pas des peuples, car il se sent proche de la fin.
      Ce constat est une évidence et il est aussi partagé.

      C'est sur le reste de l'analyse que l'on ne se retrouvera jamais si on ne sort pas d'une vision binaire: progressistes versus réacs ou gauche contre droite.
      C'est ce que j'ai tenté de dire à Elodie, mais en pure perte tant elle semble obnubilée par ses histoires de gouines qui veulent des bébés sans avoir à se farcir d'horribles kekettes.

      Arrêtez avec votre fantasme de droites totalitaires. Les droitards considèrent l'UMP comme un parti de chiffes molles converti au même logiciel que le PS.
      Et observez ce qu'est devenu le PS, un parti qui a entériné la désindustrialisation du pays, qui pratique la même politique de la dette et de soumissions aux banques que la droite, un parti qui vote les mêmes résolutions que la droite au parlement européen, un parti qui n'a plus rien de populaire et de social; raison pour laquelle il ne fait que du sociétal et finira par en payer le prix.

      Je sais qu'il n'est pas aisé de sortir d'un logiciel de pensée dans lequel on a évolué tant d'années, mais c'est n'est qu'à ce prix que l'on peut envisager d'y comprendre quelque chose et tenter de se parler en dehors des traditionnels anathèmes du siècle passé (fascistes versus gauchistes).

      Supprimer
    3. Vous savez très bien que je ne suis pas obnubilée exclusivement par les lesbiennes qui veulent des bébés et qui sont allergiques aux kekettes!
      Mais je reste convaincue que gauche/droite ce n'est pas synonyme hein.

      Supprimer
  8. Moi Présidente, ... j'aurais fait voter une loi empêchant les mariages consanguins, genre cousins germains, avec effet rétroactif . Boutin et qq autres de ma connaissance auraient eu un os à ronger et auraient laissé se faire les réformes familiales nécessaires à une société en pleine mutation.
    Rien que la dispense papale leur aurait pris beaucoup de temps. Z'ont oublié ça, hein ?
    Je peux délirer un peu, non ? ... moi aussi je suis énervée

    RépondreSupprimer
  9. Et sinon, concrètement, l'extension de la PMA aux femmes ne présentant pas d'infertilité médicale devrait-elle être prise en charge par l'assurance-maladie ? Ou bien les frais seraient pour leur pomme ?
    Par ailleurs, pourquoi limiter la PMA aux couples (de femmes ou "mixtes") et l'interdire aux femmes célibataires ? Après tout, une fois qu'on est dans une logique de droit à l'enfant, ça serait dégueulasse d'en priver certaines sous prétexte qu'elles ne se retrouvent pas dans le sacro-saint modèle conjugal.

    Enfin, pensez-vous que l'extension de la PMA serait sans influence sur le nombre de donneurs de sperme ?
    (il me semble que des CECOS s'étaient inquiété d'une chute des dons l'an dernier lors du débat sur le mariage gay, faudrait vérifier)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis favorable à la PMA pour toutes les femmes qu'elle que soit leur situation conjugale.
      Si elles ne souffrent pas d'infertilité, j'avoue que j'aurais tendance à refuser le remboursement de la PMA mais j'avoue aussi que je ne suis pas posée la question.
      Quant aux dons de sperme, je ne sais pas quel est le rapport entre sperme disponible et nombre de PMA.

      Supprimer
    2. Désolée pour les fautes je suis sur phone

      Supprimer
    3. Vous faites des photes parce que vous êtes sur un faune ? Ça ne me regarde pas, c'est votre vie privée...

      Pour ce qui est des dons de sperme : il avait été dit qu'une partie des donneurs ne voudraient plus l'être (donneurs) si leurs dons devaient être utilisés pour des couples de femmes ; qui plus est les dons étaient faits par définition pour pallier des infertilités organiques et on ne pouvait pas changer leur affectation arbitrairement (pour combler le désir d'enfant de femmes fécondes mais qui n'aiment pas la bite), ça revenait à une rupture de contrat.
      En fouinant un peu, j'ai trouvé un article du Figaro (au titre discutable) dans lequel le président de la fédération des Cecos était interviewé :

      À Toulouse, des affichettes publicitaires ont été collées dans le métro ; elles n'ont ramené aucun volontaire. En revanche, «deux ou trois couples de femmes» sont venus se renseigner. Preuve que les donneurs potentiels sont réticents à l'ouverture de la PMA aux homosexuelles, «certains ont appelé pour signaler qu'ils avaient donné dans un certain contexte, précise le Pr Bujan, et qu'ils ne souhaitaient pas que leur don soit utilisé dans un nouveau contexte». Les responsables des Cecos ont déjà mené une réflexion sur les dons aux lesbiennes, «qui n'a pas abouti à une prise de position». «On attend la décision du gouvernement», poursuit le Pr Bujan, tout en soulignant qu'«on a un certain savoir-faire, un certain nombre de choses à dire, notamment sur la fonction du père…»
      (CLIC)

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise