jeudi 27 mars 2014

Jour de gloire pour les pourris

Voter pour des (presque) pourris, vous en rêviez? C'est fait.
Tous les Français sont unanimes: les affaires, la corruption... Ça pue. Mais ça doit pas puer assez fort pour donner la nausée au moment de voter. 

Ainsi, Vincent Glad pour Slate, dresse la liste des 26 maires de villes de plus de 10 000 habitants mouillés de près ou de loin dans des trucs chelous, pas très clean mais suffisamment propres ou pardonnables pour se représenter devant les électeurs, être réélus au 1er tour ou en ballotage favorable. 

À cette liste s'en rajoutent 8 qui font leur come back, ainsi que 3 qui ont choisi de se faire représenter par un membre de leur famille.

Commençons par ceux qui se sont fait jarter dès le 1er tour:

Reinette Juliard (divers droite) - Le Lamentin (Guadeloupe)
Lucé (Eure-et-Loir) - Jacques Morland (sans étiquette)
Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) - Gérard Dalongeville (divers gauche)

Puis ceux qui sont en ballotage favorable: 

Asnières (Hauts-de-Seine) - Manuel Aeschlimann (UMP)
Beaucaire (Gard) - Jacques Bourbousson (UDI)
Beausoleil (Alpes-Maritimes) - Gérard Spinelli (sans étiquette)
Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) - Hugues Rondeau (CNIP)
Corbeil-Essonnes (Essonne) - Jean-Pierre Bechter (UMP) Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine) - Pascal Buchet (PS)
Papara (Tahiti) - Bruno Sandras (UMP)
Fréjus (Var) - Elie Brun (UMP)
Mamoudza (Mayotte) - Abdourahamane Soilihi (UMP)
Meylan (Isère) - Marie-Christine Tardy (ex-UMP)
Nîmes (Gard) - Jean-Paul Fournier (UMP)
Pontault-Combault (Seine-et-Marne) - Monique Delessard (PS)
Sanary-sur-Mer (Var) - Ferdinand Bernhard (MoDem)
Savigny-sur-Orge (Essonne) - Laurence Spicher-Bernier (UDI)
Tours (Indre-et-Loire) - Jean Germain (PS)
Janzé (Ille-et-Vilaine) - Paul Chaussée (divers droite)
Pont-Saint-Esprit (Gard) - Gilbert Baumet (UMP)
Ploërmel (Morbihan) - Paul Anselin (UMP)
Saint-Estève (Pyrénées-Orientales) - Elie Puigmal (PS)
Saint-Louis (La Réunion) - Cyrile Hamilcaro (divers droite)
Ve arrondissement (Paris) - Jean Tibéri (UMP)
Saint-Louis (La Réunion) - Claude Hoarau (Parti communiste réunionnais)

Et le meilleur pour la fin: ceux qui ont été élus dès le 1er tour! 

Berre-L’Étang (Bouches-du-Rhône) - Serge Andréoni (PS)
Chantilly (Oise) - Eric Woerth (UMP)
Châtillon (Hauts-de-Seine) - Jean-Pierre Schosteck (UMP)
Drancy (Seine-Saint-Denis) - Jean-Christophe Lagarde (UDI)
Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) - André Santini (UDI)
Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) - Patrick Balkany (UMP)
Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) - Jacques Mahéas (divers gauche)
Orange (Vaucluse) - Jacques Bompard (Ligue du Sud)
Rombas (Moselle) - Lionel Fournier (divers gauche)
Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane) - Léon Bertrand (UMP)
Saint-Pierre (Réunion) - Michel Fontaine (UMP)
Saint-Leu (La Réunion) - Jean-Luc Poudroux (UMP)

23 maires de droite ou du centre, 2 soit-disant sans étiquette, 8 maires de gauche ont trempé ou trempent encore dans des magouilles.
Et parmi eux, des superstars comme Patrick Balkany ou Éric Woerth.
Si ça ne tenait qu'à moi, j'y aurais mis Jean-François Copé, le surfacturateur clientéliste, mais bon... La droite occupe déjà le haut du panier, n'en rajoutons pas.
 
J'essaie de rapprocher cet état des lieux avec l'abstentionnisme. Sujet qui me taraude depuis dimanche dernier.
Imaginons que je sois dans une ville de gauche, avec un maire qui fait des trucs bien et de gauche.
Imaginons que ce maire soit mouillé dans une affaire et / ou qu'il soit condamné.
Il se représente pour un nouveau mandat.

Qu'est-ce que je fais?
1) Je vote pour lui coûte que coûte parce qu'il est de gauche
2) Je vote pour son adversaire: pas question d'élire un pourri
3) Je m'abstiens parce qu'il est pas question que je vote pour un maire de gauche pourri ou pour un candidat de droite
4) Je vote... mais je vote blanc. 

Et bien je ne suis pas plus avancée car je crois que je serais capable de d'opter pour le 1), le 2) et le 4)...

Donc, non seulement j'essaie de comprendre l'abstentionnisme, mais en plus j'essaie de comprendre comment on peut réélire Patrick Balkany dès le 1er tour.

Y'a vraiment des trucs qui m'échappent.

À lire aussi:
Chez Bembelly: Morale (politique): Comme à droite, rendez-nous Jérôme Cahuzac et DSK! Vite!

27 commentaires:

  1. Trop de chasse au pourri banalise le pourri. Hélas.

    Il n'y a eu aucune trève dans la dénonciation des "affaires". On ne se souvient plus de qui a bénéficié d'un non-lieu un coup, puis a replongé dans d'autres eaux troubles l'autre coup...
    Entendu au comptoir:
    Y's'dénoncent les uns les autres, on sait plus kikafékoi et en fin d'compte, tous pourris, alors, çui-la ou un aut'...

    RépondreSupprimer
  2. Balkany élu au premier tour, tout est dit...

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez oublié une cinquième option, qui me paraît pourtant la seule raisonnable parce que réaliste : je vote pour lui parce qu'il a fait des trucs bien dans la ville où j'habite, et que, pour un maire, c'est bien la seule chose qui compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais s'il faut des choses bien pour la ville est qu'il est pourri par ailleurs, pas question en ce qui me concerne!

      Supprimer
    2. Eh bien vous avez tort, et même doublement tort.

      Une première fois tort parce que, là, vous substituez la morale à la politique, ce qui est toujours source de catastrophe.

      Une seconde fois parce que vous ne comprenez pas qu'un élu doit être légèrement corrompu (c'est l'histoire de l'andouillette d'Herriot), car ça le rend moins intransigeant envers les autres, moins autoritaire, plus conciliant. Je vous rappelle, Mademoiselle l'historienne, que le seul homme politique français à avoir été affublé du sobriquet d'incorruptible, c'est Maximilien de Robespierre…

      Supprimer
    3. Bof... Je ne suis vraiment pas convaincue.
      Et si vous voulez bien m'appeler madame, ce sera aussi bien.

      Supprimer
    4. Je ne pensais pas vraiment vous convaincre, à dire vrai !

      De votre côté, n'essayez pas de m'apprendre à parler français…

      Supprimer
    5. Loin de moi cette idée. Et puis "Madame" c'est français, je crois.

      Supprimer
    6. Évidemment. Mais je puis vous prouver très facilement qu'en utilisant uniquement des mots français jusqu'au bout des ongles, on peut aboutir à une phrase en pur charabia. Du reste, comme vous lisez les blogs, vous le savez déjà !

      Or, en "bon" français, madame n'est pas adapté à votre cas : vous êtes trop jeune ou pas assez mariée pour lui…

      Supprimer
    7. Mademoiselle n'a-t-il pas été supprimé du vocabulaire officiel ?

      Supprimer
    8. Je repose la questions que je vous avais déjà posée: quel est l'âge à partir duquel on peut se faire appeler "Madame"?

      Supprimer
    9. Il n'y en a pas. C'est une question de sensation, de rapport entre les êtres, donc, pour tout dire, de civilisation. La civilisation étant le contraire de la barbarie, représentée par votre ami Bob, ci-dessus, lequel s'informe si le mot mademoiselle n'a pas été supprimé du vocabulaire "officiel". On vit donc dans un monde où il existe un vocabulaire officiel et l'ont sent que tous les Bob progressistes trouvent ça très bien. On sent la nostalgie du communisme.

      Vocabulaire officiel, bon sang ! Il est trop con pour avoir lu 1984 ?

      Supprimer
    10. le communisme n'a rien à voir dans cette affaire
      regardez plutôt du côté des féministes

      Supprimer
    11. Pas la peine de s'énerver et d'insulter hein...
      J'ai le droit de préférer Madame ou pas?
      Et ça fait quand même plusieurs années qu'on m'appelle 9 fois sur 10 "Madame"...
      Bref.

      Supprimer
  4. Ah! T'as pas eu le temps de lire mon billet sur le sujet (ton élection) , je te le mets ici
    Morale (politique): Comme à droite, rendez-nous Jérôme Cahuzac et DSK! Vite!
    Oui! Pourquoi la Gauche serait-elle la seule à bannir de ses rangs ses brebis galeuses?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui merci. Bonnes questions en effet.

      Supprimer
  5. ceux qui se sont fait jartés

    Nein ! Ils se sont fait jarter, à l'infinitif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mon dieu, quelle horreur.
      Ci-mer.

      Supprimer
    2. Tu me fais marrer Eloooooooooody à rechercher de la vertu dans le pouvoir ...... La réalité n'est faite que de rapports de forces ..... et toi tu y cherches de la vertu ????? ..... La raison du plus fort est toujours la meilleurs ........ On vote pour le plus fort ou pour celui CON croit être le plus fort ....... Toi , tu es dans ton "pathos" d'idéaliste .......
      Avec le "pathos" on ne fait que de la religion . On ne fait pas de la politique ..... Et encore moins de la philosophie

      Supprimer
    3. Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de rapport de forces dans le pouvoir. Je dis juste qu'on n'est pas obligé de sombrer dans l'illégalité.

      Quant au pathos, je le cherche encore dans mon billet.

      Supprimer
    4. Je pense que tout idéalisme et toute utopie sont imprégnés de "pathos" , cette douleur de l'être souffrant du réel , un réel qui ne lui convient pas , et qui s'imagine pouvoir y changer quelque chose par ses actions ...... Je pense que le monde est gouverné par la fatalité et que les humains n'y peuvent rien changer sinon les formes , les apparences , autant dire rien d'important au fond ....... Mais je suis dans un jour où je me sens particulièrement misanthrope .....

      Supprimer
  6. J'aimerais bien ne pas être obligée de faire de la morale, ce n'est pas à moi de juger ce qui est moral ou non. Mais il me semble que quelqu'un qui s'est sali les mains dans des affaires d'abus de biens sociaux ou de conflits d'intérêts devrait automatiquement devenir inéligible par voie de conséquence.
    Bonne soirée Madame Elo et que le ciel vous tienne en joie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord. Bonne soirée à toi aussi.

      Supprimer
  7. Défaite de François Hollande , défaite de la gauche , défaite également de la démocratie avec 36% d'abstention et c'est Là le plus grave parce que la défaite de François Hollande c'est banal et sans grande importance , mais la défaite de la démocratie , ça c'est grave ...... Partout dans le monde la démocratie décline de plus en plus , remplacée par la "démagocratie" aussi nommée démocratie d'opinion c'est à dire gouvernance par le pouvoir médiatique finalement . En fait les peuples n'ont que faire de la démocratie et , comme je l'ai entendu dans la bouche d'un abstentionniste : " Ce qu'il nous faudrait c'est une bonne dictature ! " Parce que c'est ça la "démagocratie" , une inavouable aspiration à la dictature qui sauve , la sécurité de la tyrannie ou alors une sorte de despotisme éclairé , une dictature à "visage humain" ......
    Bon , voila , c'est cela que symbolise l'abstentionnisme : le déclin universel de la démocratie ........ Mais au fond la liberté ça sert à quoi ? .......

    RépondreSupprimer
  8. Le choix de Valls par Hollande était tellement previsible , évident , fatal que ce n'est même pas un choix . Une necessité ? ... Ultime tentative de Hollande pour sauver son système agonisant ... Le système Hollande ne fonctionne pas et ne fonctionnera jamais ... La France dérive vers l'extrême droite avec toute l'Europe . C'est une fatalité ... La gauche est morte .

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise