mardi 1 avril 2014

Danser la valse avec Manuel

Tout le monde est tombé de sa chaise, mais tout le monde s'y attendait.
Manuel Valls Premier Ministre, ce n'est finalement une surprise pour personne. On en parle depuis des semaines, voire des mois, entre copains de gauche, de droite, voisins et collègues de boulot.

Genre :" Pourvu que ce soit pas Valls".

Ça veut bien dire que tout le monde s'y attendait.
Moi la première.
Ma première réaction (militante il faut bien le dire) a été:
"Noooooon pas Valls! Franchement, si François Hollande voulait rassurer l'électorat de gauche, c'est raté".
Oui mais voilà.
La France, les Français, ce ne sont pas l'électorat de gauche. La raclée des Municipales parle d'elle-même me semble-t-il.

François Hollande avait dit qu'il ne serait pas le Président d'un parti.
Sauf que. On apprend par Le Point que 77% des sympathisants du Parti Socialiste approuvent ce choix. Ma 1ère réaction a donc été celle de 23% des sympathisants du PS si je compte bien.
Manuel Valls est hyper populaire. "Hyper" n'étant pas de trop quand on voit les cotes de popularité respective des autres (anciens?) ministres et du Président.

Par ailleurs, et jusqu'à preuve du contraire, Manuel Valls n'est que Premier Ministre, il y a donc peu de chances pour que le programme qu'il défendait quand il était candidat aux Primaires socialistes devienne celui de François Hollande qui, jusqu'à preuve du contraire, est toujours Président de la République.
François Hollande avait dit qu'il n'était pas élu pour être populaire. Certes.
Mais il y a fort à parier que, comme par miracle, sa cote remonte avec Manuel Valls Premier Ministre. Pas de bol, car j'en arrive à la conclusion que cette nomination arrive trop tard et je me retrouve en pleine contradiction avec ma première réaction. Ce dont tout le monde se fout, il faut bien l'avouer.

Mes camarades Cyril et Abadinte se risquent au billet classique du remaniement en proposant une liste de 16 ministres. Allez les lire, c'est instructif.
Et contre toute attente (encore une fois), je suis assez d'accord avec eux.
Comme quoi.

Manuel Valls à Matignon serait-il annonciateur d'un souffle nouveau et d'un nouvel élan pour aller au combat?
Affaire à suivre comme dirait Eric.

Toujours est-il que si on a seulement 16 ministres demain, il y a des chances pour que ça limite sérieusement les couacs et autres sorties malheureuses qui furent un peu les marques de fabrique du Gouvernement Ayrault.
Avec 16 ministres seulement, on est aussi en droit de se dire que ça ira un peu plus vite.

Mais revenons au titre tout à fait formidable de ce billet. Bah quoi? On n'est pas à un jeu de mots près si?

Pour bien danser la valse, plusieurs règles sont à respecter.
  1. Il est conseillé de débuter la chorégraphie par de petits pas pour ensuite élargir les mouvements. On peut donc imaginer que d'ici une semaine, le Gouvernement Valls 1 va piétiner quelques jours avant de prendre de l'envergure.
  2. Les danseurs doivent veiller à décoller les bras de leurs corps en maintenant un écart constant, le seul contact se faisant du côté droit. Tiens donc... Du côté droit, comme par hasard.
  3. La main gauche du danseur tient la main droite de la danseuse. Il tient la main droite. Autrement dit, il la guide. On peut donc imaginer que c'est de là que viennent les 63% de sympathisants UMP satisfaits de la nomination de Manuel Valls.
  4. Le quart de tour (ou demi-tour) est réalisé tous les 3 temps dans le sens des aiguilles d'une montre. Cela veut-il dire que tous les 3 jours, Manuel Valls se rapprochera de sa gauche?
Source.


Je remets ma panoplie de militante et j'en arrive à me demander ce que vont bien pouvoir se raconter Manuel Valls et Harlem Désir ce soir. Vont-ils danser la valse ensemble? Vont-ils parler des Européennes qui se profilent et pendant lesquelles nous sommes censés, nous militants PS d'Île-de-France, défendre la candidature d'Harlem Désir?

Hum...

Vivement le rock acrobatique.

30 commentaires:

  1. Putain ! Le titre de ce billet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je savais que ça te plairait...

      Oh eh c'est bon hein, tous les jeux de mots ont déjà été pris.

      Supprimer
    2. Ben oui. C'est pour ça que j'ai retenu le pire pour mon billet de ce matin.

      Supprimer
  2. Ils sont élaborer selon une méthode scientifique ses sondages ? Parce que moi je ni croie pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah! Les sondages sont les sondages...

      Supprimer
  3. J'aime ce billet, les pas de Valls, c'est pas mal.
    Juste une chose, qu'on arrête (la presse) de nous gaver avec les "sondages de popularité de Manuel Valls!" . Il l'était déjà "pop" avant à municipale on? Cela ne nous a pas épargné une raclée aux municipales..

    Le jour où la "popularité de Valls" fera gagner la Gauche, là.... Tiens, aux européennes, si on perd avec la "popularité de Valls", on le vire? ;)
    En attendant, je reste sur ma réaction primaire, les sondages du Point, non merci!

    (Bobiyé!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, il était populaire avant les Municipales... Mais il n'était pas Premier Ministre...
      Les sondages, oui, je suis d'accord. Mais ils m'ont servi d'amorce, fallait bien que je les cite!
      On va encore bien rigoler (jaune) aux Européennes, non?

      Supprimer
  4. J'aurai préféré Montebourg. Mais je ne suis pas militant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Montebourg va avoir un grand ministère et je pense qu'il le mérite plus que le siège éjectable qu'est Matignon.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Quel pas? Celui ou le meneur renverse son partenaire du côté droit? ;-)

      Supprimer
  6. Que celui qui a planqué les petites pilules roses de la Steph' soit gentil de les lui rendre : ce n'est vraiment pas drôle, de faire ce genre de "niches" à des gens qui souffrent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, je ne suis pas prêt de faire du corps à corps avec elle.

      Supprimer
    2. Je viens de supprimer ses commentaires. C'est la première fois que je vire plusieurs commentaires d'une même personne. Et c'est la première fois aussi que les commentaires de quelqu'un me font mal au crâne.

      Supprimer
    3. Non ! ce n'est pas la premiere fois .......
      Mais tu sais le faire discrètement .......
      Tu n'es pas une humaniste tolérante , mais tu sais faire semblant de l'être ......

      Supprimer
    4. Si Stéphanie. c'est la première fois que je vire 3 de tes commentaires d'un coup et sur un même billet.
      Je sais encore ce que je fais, vois-tu.
      Je suis une affreuse perfide inhumaine et "inhumaniste"

      Supprimer
  7. Bon , de toutes façons cela m'importe peu ......
    Tu fais ce que tu veux sur ton blog ........
    De toutes façons vous n'existez déjà plus les socialos de la fauche ......
    ça sent le Sapin chez vous ! .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, si nous n'existons plus, cesse donc de parler avec des zombies.

      Supprimer
  8. Mais pourquoi pas ? .....
    J'adore discuter avec les fantômes de mes croyances anciennes .....
    J'adore revisiter mes illusions mortes pour vraiment en finir avec elles .....
    Enterrer une bonne fois tous ces vieux machins .......
    Faire son deuil quoi .....

    RépondreSupprimer
  9. Tu vois , la désillusion c'est bien finalement ......
    Bien sûr c'est douloureux mais c'est aussi une délivrance la désillusion .....
    Parce que c'est la fin des illusions plus que ce n'est la deception .....
    Au début ça fait mal .....
    Et puis après on se sent tellement mieux .

    RépondreSupprimer
  10. Eh bien, que de changement sur ce blog ! je suis ravi car il ne met plus 3h à charger ^^
    Valse à gauche ou à droite ? et il existe des valses-tango et d'autres à trois temps ou à cinq temps : laquelle choisira-il ? Vu qu'il est marié à une violoniste... je pencherais pour des viennoises. De toute façon : alea jacta est, on avisera d'ici quelque temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool que le nouveau look te convienne!

      Supprimer
  11. en parlant de chaises musicales ca m'a l'air un peu amusant les titres des journaux comme ceux du canard enchainé ou charlie hebdo... Valls a un nom qui porte à profusion verbale des jeux de mots. pas toujours de bon goût mais c'est la politique aussi : le verbe haut et le verbe des pâquerettes. Tout dépend du vol de la pensée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes... Après le héros, la valse...

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise