mercredi 30 avril 2014

J'ai testé pour vous l'appli la plus sexiste du moment: SOS PMS

J'ai testé pour vous l'appli la plus débilo-sexiste: SOS PMS.
Ne me remerciez pas, ça m'a fait plaisir.
Mais que se cache-t-il donc sous cette appellation? 
Comprenez: SOS PreMenstrual Syndrome (PMS) ou encore plus vulgairement: Au secours! Les Anglais débarquent!

Armée de mon iPhone et connectée à Google Traduction car l'appli est italienne, j'ai essayé de comprendre l'intérêt et la véracité de ce bidule. 
Tout ceci partait d'un bon sentiment qui a duré 4 secondes 30.

Sur l'Appstore, la description est très claire:
"Survivre au syndrome prémenstruel des femmes? Aujourd'hui, il existe enfin une solution pour vous: SOS PMS, l'application qui vous permet d'éviter la tragédie qui s'abat chaque mois sur tous les hommes"
Et dès la première utilisation, on sait tout de suite à quoi s'en tenir:
Pleurs, sautes d'humeur, irritabilité, nervosité: pas de doute possible, on est en plein syndrome prémenstruel.
Tous aux abris, votre chère et tendre vient de se transformer en sorcière hystérique. Planquez-vous, vous allez en chier.

Excusez-moi mais comme je ne suis pas bilingue en italien, je traduis au mieux hein.

Le but de cette miraculeuse appli est d'aider les hommes à traverser cette période dans les meilleures conditions possibles, afin que leur sorcière hystérique se mue en un ange placide et docile, comme en témoigne ce process irréfutable:


Dès la première utilisation, monsieur est invité à cocher le premier jour des règles de madame sur le calendrier de la naufragée:
"Maîtriser le cycle. Indiquez son 1er jour de cycle. A différents moments du mois, vous recevrez plusieurs alertes avec des suggestions pour lui simplifier la vie. Et la vôtre aussi."


Une fois ce fatidique point de départ coché, un calendrier tout à fait formidable est accessible. A chaque jour son conseil jusqu'à la fête du slip tant attendue.


Avant-veille: offrez-lui une rose. N'importe quelle couleur sauf jaune car ça symbolise la jalousie.
Jour fatidique: faites lui des cadeaux et proposez-lui de l'eau chaude contre les douleurs abdominales.
Jour 2: canapé, film et bière pour vous. Pour elle: une tisane bien chaude qui calmera ses douleurs.
Jour 7: on est proche de la libération. Lire un livre avec elle avant d'aller au lit, si possible le Kamasutra.
Jour 14: gardez la forme. Restez en alerte.

Et ainsi de suite. Je vous épargne le détail de chaque journée du kit de survie de l'homme en période prémenstruelle. Vous noterez au passage ce charmant pictogramme symbolisant que la voie est libre. Le cœur de la femme est entre ses jambes messieurs. Il n'est pas à gauche dans sa poitrine. Non. car la femme est un être différent du commun des mortels, autrement dit: vous, messieurs, sexe fort.

Passées ces quelques considérations, on peut redevenir sérieux 2 secondes et se demander d'où sort une telle appli? Et pourquoi est-elle en italien?
  • Les (hommes) italiens sont-ils plus cons que les autres?
  • Les Italiens sont-ils à ce point débiles qu'ils ont besoin d'une appli pour les aider à traverser la période prémenstruelle de leur femme?
  • Ou Sanofi prend-il tout le monde pour des cons?
Évidemment, je pense que la 3ème question est la seule qui se pose. Ah oui, parce que j'avais oublié de vous dire que cette invention digne du Concours Lépine émane de Sanofi. C'est beau le progrès non?

Notez que le progrès est indiscutable puisqu'au Moyen Âge, on pensait que l'utérus des femmes était relié à leur cerveau par un nerf , désormais, on sait que le cœur des femmes est entre leurs cuisses.

A lire aussi:
Sur ce, je vais aller me faire une tisane car tout le monde sait, c'est bien connu, que l'eau chaude soulage les douleurs abdominales... Tu parles Charles! Un Spasfon et ça repart! 

Il va être temps que je retrouve un boulot pour éviter de perdre mon temps avec des conneries.

12 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est quoi le règle de ce .. euh.. ok! jesors (pardon) ;)

      Supprimer
  2. Lorsque tu dis : " Cette invention digne du concours Lépine " ...... Je pense que tu veux parler du concours Lépine de cheval , évidement ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que de verbes à gérer ! Je suis même sûr que Lépine ne s'attendait pas à une telle avalanche d'applications au goût très douteux.
      Et personne n'ignore la réputation des Italiens à être très machos et pinocentrés.
      Que le progrès soit utile, cette invention puante de sexisme doit être jetée aux orties.

      Supprimer
    2. "pinocentré"? J'aime beaucoup cette expression!

      Supprimer
  3. J'ai toujours pensé que la menstruation n'avait aucune influence sur le caractère ni l'humeur des femmes. Elle leur sert seulement d'alibi pour laisser s'exprimer librement, quelques jours par mois, ce qui ne sont que leurs caractère et humeur naturels.

    C'est exactement la même chose, d'ailleurs, avec les fameuses "envies" de la femme enceinte : pour une fois que je peux faire chier mon mec en toute impunité, je ne vois pas pourquoi je me gênerais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarf... Je ne ferai aucun commentaire sur "leurs caractère et humeur naturels"... On va s'éviter tous deux de glisser vers une conversation dont on sait pertinemment qu'elle ne mènera à rien...

      Supprimer
    2. Didier


      A te lire on croirait que les femmes se tiennent tapies dans l'ombre guettant le moment du mois où le sang coulant d'entre leur jambe, elles peuvent le répandre sur les hommes !
      Ou mieux encore, enfin enceinte, elles peuvent exiger tout et n'importe quoi car ELLES DETIENNENT LA VIE OUIIII et en ça elles peuvent être des serpents cruels envers les HOMMES.

      Je comprends mieux maintenant mon comportement.
      Vivement que je sois enceinte pour asseoir ma domination !

      Supprimer
  4. Apparemment c'est fait pour vendre une poudre de perlimpimpin à la con à base de minéraux et de vitamines.
    De même que des millions de bonnes femmes ont bouffé des tonnes de magnésium pour prévenir la survenue de soi-disant crises de "spasmophilie", maladie foutraque qui n'existait que dans la cervelle perverse des pros du marketing.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà c'est pour Donna Mag... Mais qu'importe... Il n'empêche que c'est complètement con.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise