jeudi 12 juin 2014

Toubon, défenseur des droits? Laisse-moi rire!

François Hollande a ressorti la pelle et la balayette pour poursuivre son ménage de printemps. Qu'il en profite, l'été, c'est dans 9 jours. Ça tombe bien, moi, ma pelle est toujours de sortie pour distribuer quelques coups par ci par là. Ça défoule. Et comme je ne fais plus de tennis depuis belle lurette, ça me permet d'entretenir le revers coupé qui a fait ma légende.

Plusieurs conseillers ont giclé, d'autres ont été nommés, notamment une certaine Madame Boone, que je ne connais pas, mais qui ne manquera pas de se faire connaître j'en suis sûre.

Outre ces changements dans la "garde rapprochée" comme on dit, on apprend que François Hollande envisagerait de nommer Jacques Toubon en remplacement de Dominique Baudis, au poste de Défenseur des Droits. J'utilise le conditionnel car je nourris l'espoir qu'il revienne sur cette décision et / ou qu'elle soit rejetée par les commissions parlementaires.

Je ne suis pas contre Jacques Toubon parce qu'il est de droite, ce serait trop facile. Je n'ai rien contre le fait que François Hollande pratique "l'ouverture" en nommant à des postes à responsabilités des gus de droite, mais s'il pouvait choisir parmi les moins pires, ce serait bienvenu.

Le Défenseur des Droits... Un titre un peu pompeux, une institution qu'on peut contester. Mais elle est là, elle existe et elle se présente comme "une autorité constitutionnelle indépendante. Unique en son genre, elle est chargée de veiller à la protection de vos droits et de vos libertés et de promouvoir l’égalité". 

Du coup, quand je lis ça, j'en arrive à me demander comment un type comme Jacques Toubon qui a voté contre l'abolition de la peine de mort et contre la dépénalisation de l'homosexualité peut être légitime à ce poste.

Si vous avez la réponse, je suis preneuse.

Source de l'illustration: Un dessin par jour

29 commentaires:

  1. Je ne vois pas en quoi le fait d'être (ou d'avoir été) pour la peine de mort pourrait disqualifier pour devenir défenseur des droits, poste qui de toute façon est une stupidité inutile. Défendre les droits des gens ne me paraît en aucune façon lié aux idées personnelles du défenseur.

    La vérité, je pense, c'est que c'est bien parce qu'il est "de droite" que vous le récusez. La preuve, c'est que vous avez éprouvé le besoin de vous en défendre alors que personne ne vous avait encore accusée…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute parce que j'imaginais qu'on me le reprocherait.
      Non, j'insiste, il peut nommer un gus de droite, pas de problème. Mais pas Toubon pitié.
      Peu importe que cette institution soit stupide ou pas, utile ou non. On peut quand même imaginer que son représentant soit vraiment en faveur de l'égalité des droits, ça me semble un minimum tout de même.

      Supprimer
    2. Mais enfin, quoi ! Vous n'étiez même pas né quand ce malheureux faisait de la politique ! De plus, il a été un assez bon ministre de la Culture (autrement meilleur que le calamiteux Lang en tout cas) et il était loin d'être ce que le RPR pouvait aligner de pire à l'époque.

      Supprimer
    3. Non mais d'accord, mais entre Jack Lang le calamiteux et Jacques Toubon, calamiteux lui aussi, il y en a d'autres non?
      Et puis vous exagérez, je me rappelle parfaitement de lui Ministre de la Culture et de son histoire de quota de chansons françaises à la radio...

      Supprimer
    4. Jack Lang a été très bien (mais le sujet n'est pas là et je conçois qu'on puisse ne pas être d'accord).

      Pour ma part (et pour répondre aussi à tes commentaires chez moi), je pense que le machin ne devrait pas être constitutionnel mais comme il est constitutionnel, on n'a pas à nommer quelqu'un du camp d'en face. Ce n'est pas parce que Sarkozy a fait l'ouverture qu'il faut faire pareil. Ce quelqu'un d'en face n'est pas n'importe qui (tout comme Chantal Jouanno que tu proposes chez moi à titre d'exemple) mais un ancien ministre, chef de parti,...

      Il aurait nommé une crevure de gauche, ça ne m'aurait pas gêné (ou moins) !

      Supprimer
    5. Ah non! Pas une crevure de gauche!

      Supprimer
  2. Merde, je croyais qu'il était mort.
    C'est donc une bonne nouvelle finalement d'un point de vue humanitaire.

    RépondreSupprimer
  3. Madame Boone n'a pas vocation à se faire connaitre. En plus, c'est normal de nommer une boone à l'Elysée, au cas où DSK revienne...

    Je lis la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Mais elle se ferai quand même connaître, même malgré elle.

      Supprimer
  4. Une promo hélicoptée! Pfff... Là, Pépère il n'a pas tout bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on va devoir se défoncer aux schoko-bons pour oublier Toubon si cela arrive.

      Supprimer
  5. Quand vous aurez fini avec Toubon il faudra penser à s'indigner du steak de consolation que va recevoir l'ancienne maire socialiste de Reims. Nommée à un poste ou un bon camembert de la république est à partager.

    Cette nomination politique qui récompense une perdante socialiste aux dernières branlée électorale est tout aussi contestable.

    Toubon l'alibi pour Hazan. Et au final même bordel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne compare pas Toubon et Hazan. Ils n'ont pas la mêle notoriété.

      En plus, il me parait naturel que la gauche nommé des types de gauche... Essaie de comprendre que dans nos cœurs de militants (bloguesques), on puisse être fâchés de la nomination de ce lascar. Jamais un type de droite n'a nommé un type de gauche ailleurs qu'à un strapontin sauf pour des raisons politique à chier.

      Supprimer
    2. En même temps, le Défenseur des droits, c'est un peu un strapontin non? Mais j'insiste, je n'ai rien contre la nomination d'un type de droite, mais pas Toubon. Parce que dans le genre réac, il se pose là quand même.

      Supprimer
    3. Comme l'usage civique aime à nous le rappeler constamment, les strapontins sont interdits d'usage à l'heure de pointe. Alors poser une couille molle doublée d'un réac, c'est vraiment gâcher notre argent à le payer pour ce poste.

      Supprimer
  6. Ah mister Allgood est se rigt man in the rigt job. Probablement le plus con de sa génération. L'ayant un jour côtoyé, il m'a séduit par la profondeur abyssale de sa nullié. Là au moins il ne fera de mal à personne, car comme "sinistre" de la culture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne fera de mal à personne... Sauf qu'il a des idées moisies.

      Supprimer
  7. AH ! ..... La pelle du 18 Juin ! ........ avec sa balayette assortie ......... Très joli cadeau pour le jour de la Sainte Maman ......

    RépondreSupprimer
  8. Elody,

    Sur certains sujets, t'es trop sectaire.

    Faut respirer un peu. Faut être plus consensuelle.

    On sent qu'il y a toujours un truc qui bloque: un coup c'est l'orientation politique du mec, un autre coup c'est sa personnalité, un autre coup encore, ce sera son passé, ou un truc anecdotique dans son CV.

    Imagine que le mec aime pas les chats: t'as tous les pédés de Paris qui sont contre lui.

    Tu le sais bien et tu n'as qu'à regarder ta vie de couple: le mec idéal n'existe pas. Toubon pète au lit, laisse traîner ses chaussettes sales dans le couloir, ne met pas sa tasse à café dans le lave-vaisselle, etc.

    Tu veux qui? Brad Pitt? Il est déjà pris.

    Le Christ? C'est pas ta crémerie.

    La Dalai Lama? Il est trop tibétain pour nous: il lévite. Et puis ça la foutrait mal avec les Chinois.

    Il restait Toubon.

    Vala. Rien de grave.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. Rien de grave mais franchement, symboliquement, quel choix pourri!

      Supprimer
    2. Ben, sur un plan symbolique, je vois pas trop de quoi Toubon est le symbole. Son gros défaut, c'est qu'il est de droite. Alors, évidemment, à gauche, ça fait grincer les dents.

      Pourtant, sur un plan démocratique - puisque tu parles de symbole - il n'est pas idiot qu'un défenseur des droits soit du bord opposé à celui du gouvernement au pouvoir.

      C'est une technique de gouvernance importée du monde anglo-saxon, mais en France, c'est pas trop notre culture et ça coince...

      Nos techniques de gouvernance, c'est la massue: tu gagnes les élections, tu rafles tout et l'opposition couche dehors. Vae victis, quoi. Mais ça favorise pas le dialogue, non plus.

      On se la joue façon guerre des clans, c'est marrant.

      Supprimer
    3. Je suis tout à fait d'accord pour qu'un type de droite soit défenseur des droits face à un gouvernement de gauche. Mais pas quelqu'un comme Toubon qui a voté contre l'abolition de la peine de mort et contre la dépénalisation de l'homosexualité.

      Supprimer
  9. Mais il y a prescription. Ca date de quand tu n'étais même pas née. Ou alors touuuuute petite.

    Toubon a été un vieux con très jeune, tout le monde le sait. Il s'est bonifié en vieillissant. Ca, tout le monde le sait pas, c'est un grand discret. Même lui est pas au courant.

    Tu veux qu'on reparle de Mitterrand? De ce qu'il a fait pendant l'Occupation? La guerre d'Algérie? Si on ressort les vieux dossiers, personne ne résiste: tu savais que Mitterrand, quand il était ministre de la justice, ben la guillotine elle tournait:

    http://www.lexpress.fr/culture/livre/francois-mitterrand-et-la-guerre-d-algerie_933958.html

    Eh oui. Alors côté symbole, je sais pas trop quoi penser. Toubon n'a fait guillotiner personne que je sache. Mitterrand, il a 45 têtes à son actif. Pas mal pour un mec qui a fait abolir la peine de mort, non?

    Va t'en comprendre.

    Les symboles... j'te jure cékoi ce truc de ouf encore? Tu regardes le CV d'un mec, tu vois si ça colle avec le poste ou pas. Si tu commences à lui compter les poils du cul, il en aura toujours un qui conviendra pas. Ah! Ce poil là est trop long m'sieur, désolé, le poste est pas pour vous.

    T'imagines qu'on te fasse le coup dans 30 piges? On te ressort un article à la con publié sur ton blog et on te dit "en 2012 vous avez dit ceci cela, et ça fait pas bien pour le symbole" alors que t'avais juste dit le truc comme ça, sans faire gaffe aux retombées à 30 piges.

    Ce serait moche, non?

    PS: scuze le lien, chuis un idiot informatique, je sais pas utiliser les balises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Admettons. Mais alors, quelles sont les compétences avérées de Toubon pour ce poste?

      Supprimer
  10. Bah, côté diplômes il a ce qu'il faut: c'est un juriste (de droit public, attention: c'est l'autre moitié des juristes, ceux qui s'occupent du droit de l'Etat; en droit privé, autre univers, il a rien je crois), sciences Po-Ena. Donc une filière assez classique de dir cab en préfectorale. Pas l'administration centrale d'élite, donc.

    Mais le type plait, sort du lot et accède à des fonctions plus politiques, pas des trucs de gros nazes: président de la commission des lois à l'AN, ce qui n'est en principe pas un poste qu'on donne à des cons, puis il deviens ministre sur des ministères importants: culture puis justice. C'est pas du régalien pur et dur, genre intérieur ou finances, ou éducation. C'est le régalien auxiliaire: à qui on demande des comptes mais qui gouverne pas vraiment.

    En gros, il travaille par laps de 2 ans dans cette période de sa vie, qui a été dynamique. On sent le technicien, compétent et adaptable aux missions qu'on lui confie. Il a sa traversée du désert, mais c'est aussi un type qui se recase (député européen) ou se recycle (missions sakoziennes).

    Il est expérimenté, juste dans ce qu'on demande: pas trop mouillé dans les embrouilles, mais dans le coup. Pas un looser, pas un type qui a lâché la rampe complètement pour écrire ses mémoires, le retiré des voitures façon je m'excuse d'avoir été un homme politique, mais pas non plus un type sous les spots pour des affaires de pognon, de cul ou de trafic d'influence ou de détournement de fonds publics.

    Pour faire bref, c'est un profil de notable parisien, discret et multi-monde. C'est un souple, pragmatique avec des convictions profondes, mais c'est pas un extraverti vitupérant: c'est pas le genre de mec à casser la baraque parce que Sacco et Vanzetti sont injustement condamnés. C'est pas Joan Baez, quoi. Mais il a son petit côté artiste à guitare, bohème à ses heures.

    Donc, il faut pas compter sur lui pour monter sur les chars en cas de coup d'Etat du FN, si tu veux. C'est pas un meneur d'hommes qui va te reprendre la Bastille à la tête d'un commando de révolutionnaires . C'est plutôt la sentinelle discrète sur le rempart de nos libertés, façon proviseur de lycée parisien, attaché à la fois au maintien du rang social en tant que facteur d'organisation politique de la cité, et aux vieux fondements de la république, genre discours de Périclès d'Athènes face à Sparte.

    Un hussard noir, mais sans Bourdieu. Tu vois ce que je veux dire?

    En fait il est dans le profil du poste. C'est peut être pas le meilleur, mais il y est. Je t'accorde qu'on peut trouver mieux, mais en tout cas il est pas scandaleux.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise