mardi 19 août 2014

Rachida Dati, assistée de la République

Rachida Dati vient de commettre ça:

Le père de Rachida Dati qui était maçon et a élevé 11 enfants appréciera sans aucun doute.

Mais au-delà de ça, je voudrais dire à Rachida que ce qu'elle appelle "l'assistanat" est une galère sans nom. 
Oui il y a des gens qui profitent du système, mais ils sont une infime minorité et elle le sait très bien. 

Visiblement, à l'UMP, l'heure est au buzz 2.0. Après Nadine, Rachida.

Les Français qui travaillent... Perso, j'ai bossé 5 ans avant d'être au chômage 19 mois. 19 mois Rachida. 19 mois à galérer, à compter chaque euro, à passer 3h dans les supermarchés à comparer les prix au litre, au kilo, au rouleau de PQ pour savoir si c'est plus intéressant d'en acheter 4 qui en valent 6 ou d'en acheter 6 en triple épaisseur. 19 mois à assurer ma voiture au tiers sans assurance corporelle parce que c'est trop cher. 19 mois avec le plus petit forfait possible pour ma mutuelle... tant pis si je porte des lunettes depuis que j'ai 18 mois.

Et bien ma chère Rachida, je suis bien contente d'avoir bossé 5 ans et d'avoir cotisé pour avoir l'immense privilège de péter dans le polyester pendant 19 mois ensuite.

Et figure-toi que je suis encore plus heureuse d'avoir retrouvé un job et de re-cotiser de nouveau pour celles et ceux qui comme moi ont été, sont ou seront au chômage 19 mois.

Ma chère Rachida, je te propose un défi fou fou fou : pendant 19 mois, essaie de vivre avec 885€ nets par mois. Chiche?

Et ensuite on en reparle.

46 commentaires:

  1. Certains de nos politiques, je dis bien certains, sont vraiment déconnectés de la vie réelle.
    Y en a même qui disent que le salaire minimum est trop haut.
    On croit rêver!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais y a un raisonnement derrière cette affirmation (SMIC trop élevé) qui n'est pas idiot non plus, mais qui suppose d'intégrer le fait qu'un salaire minimum a un effet d'éviction sur les travailleurs les moins qualifiés.

      Sinon, on comprends pas et on ne retient que le côté scandaleux du truc, poing levé, salauds de patrons, quoi.

      A part ça, tu portes des lunettes depuis tes 18 mois? Moi mes gosses, c'est pareil, mais avec les chaussures. Et depuis qu'ils marchent! Ah les vaches. Ca coûte une fortune les pompes.

      Supprimer
  2. Faudrait qu'elles disparaissent de la vie politique, elle et ces autres ridicules qui ont fait du mal à la droite française et font fuir les électeurs

    Mais je crois qu'à gauche vous aimez bien les citer et les mettre en avant :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mettre en avant, non... Mais on ne peut pas se taire face à tant de bêtise, si?

      Supprimer
  3. La solution serait d'arrêter de travailler . Ainsi nous arrêterions de financer les assistés ......
    Et nous nous enrichirions .....
    D'ailleurs le travail ça coûte trop cher au patronat et donc en arrêtant cette activité malsaine qu'est le travail nous ferions du bien à tout le monde .....
    Rachida est une anarchiste finalement ......

    RépondreSupprimer
  4. ça doit être la pleine lune ou un truc comme ça...
    L'UMP a un gros nettoyage à faire avant de redevenir(devenir?) crédible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au karcher le nettoyage, ce ne sera que justice!

      Supprimer
    2. mieux, je prône la sauce sriracha avec un peu de piments Bjut Jolokia pour décoller les taches de Datisme sur notre République. L'UMP a perdu autant de crédibilité que Dati a spolié de fric sur le dos de travailleurs : qui est la pompe a fric de qui ?
      Je vois mal comment Dati qui a été entretenue à coup de Vendômeries (bijoux et dior dans la penderie) se permet de donner des leçons. Qu'elle vive avec peu de moyens et elle sera contente qu'on l'aide à tenir le coup avant de retrouver du boulot.
      L'assistanat n'est que de la misère : comment vivre avec si peu de moyens tout en étant taxé de manière indirecte ? Dans ce cas ca devrait se nommer "de quoi se permettre de survivre" en société civilisée et démocratique.

      Supprimer
  5. faut qu'elle rejoigne le fou du puy .... en velay

    RépondreSupprimer
  6. Nadine Désir - Harlem Morano , même combat ? ......
    Le chomage des femmes (qui feraient mieux de rester à la maison ?) c'est moins grave que les voiles musulmans (?) ou islamiques (?) ...... On nous voile quelque chose de la réalité , Là ! .......

    RépondreSupprimer
  7. Une question en passant, comme ça : D’où viennent ses revenus ? Elle ne touche rien des fonds publics ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment que si!
      Sans parler des 10 000€ de téléphone réglés aux frais de l'UMP!

      Supprimer
    2. Donc, elle n'est pas une assistée...

      Supprimer
    3. Et juste un peu pilleuse d'épave (pour les 10 000€ de téléphone)

      Supprimer
  8. par Auxi, 21/08/14

    Tout cela est fort bien dit, Eloooody, mais dites moi … les solfériniens ne seraient-ils pas un petit peu au pouvoir partout, actuellement ? À l'Élysée, à l'Assemblée, au Sénat ? J'ai vécu plusieurs années le calvaire que vous décrivez. Aujourd'hui, malade à la fois d'un syndrome dépressif et d'une artérosclérose, je survis avec 895 euros par mois, dans un pays richissime qui a mille fois les moyens de tripler cette somme. On attend quoi, à "gauche", pour le faire ? Le déluge ? La Saint-Glinglin ? Que Rachida lise un bouquin ? Des MILLIONS de personnes, dont moi-même, survivent péniblement dans une pauvreté sordide, on attend quoi, à "gauche", pour y remédier SANS DÉLAI, en PRIORITÉ BUDGÉTAIRE ABSOLUE SUR TOUT LE RESTE, et si possible en épargnant aux personnes concernées un de ces calvaires paperassiers dont l'administration imbécile et bornée à le secret. Quand je suis tombé malade, la Sécu m'a contrôlé TROIS FOIS et m'a laissé UN AN SANS UN SEUL CENTIME DE RENTRÉE. J'ai dû m'endetter lourdement pour ne pas finir clodo. C'est ça, la gauche !?
    Les logements SANS LOYER, uniquement les frais d'entretien et de fonctionnement, la France en a mille fois les moyens ;
    Les transports gratuits sur tout le territoire, la France en a mille fois les moyens ;
    Les soins gratuits pour tous, la France en a mille fois les moyens ;
    Les études RÉELLEMENT gratuites, la France en a mille fois les moyens ;
    Les indemnités chômage de 2000 euros nets, illimitées dans le temps, sans contrepartie ni condition, la France en a mille fois les moyens, et cela contraindrait le patronat, petit, moyen et grand à EMBAUCHER et à PAYER.

    Mais voilà, les moyens, la droite solférinienne et son paillasson, le PCF, préfère en faire cadeau à Gattaz et à son gang, préfère renflouer les banksters quitte à laisser crever vieux, malades et chômeurs, préfère les dilapider dans des réalisations "de prestige", en n'oubliant pas de se gaver de champagne, de petits fours et de bagnoles de luxe. Le fasciste Valls et sa milice veille au grain. Sarkozy est toujours au pouvoir, sous les traits du fasciste Hollande. Alors, elle aurait bien tort de se gêner, Rachida…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. du mélenchon dans le texte , mais en plein délire

      Supprimer
    2. Tiens, j'allais dire la même chose que Mister Bob…

      Supprimer
  9. C'est Mélanchon qui m'a laissé UN AN sans un sou ? C'est Mélanchon qui me prive de soins, faute de moyens ? C'est Mélanchon qui me verse royalement 895 roros par mois ? C'est Mélanchon qui pratique les partenariats public/privé qui construisent des ponts au-dessus de rien, des stades vides, des hôpitaux vides ? C'est Mélanchon qui m'a envoyé des huissiers quand je ne pouvais plus payer mon loyer ? C'est Mélanchon qui construit des immeubles de bureaux vides pendant des années, éclairés et chauffés nuit et jour ?

    Quand on n'a pas d'arguments, on se livre à une attaque personnelle, et c'est ce que vous faites. Sachez qu'ayant été censuré quatre fois sur son blog, j'ai cessé de tenter d'y intervenir. Que je le considère comme un sous-marin des fascistes solfériniens. Que son refus de saquer le PCF du Front de Gauche le discrédite à mes yeux.

    Brisons là, monsieur, vous n'êtes pas digne qu'on vous parle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Sachez qu'ayant été censuré quatre fois sur son blog, j'ai cessé de tenter d'y intervenir. Que je le considère comme un sous-marin des fascistes solfériniens. Que son refus de saquer le PCF du Front de Gauche le discrédite à mes yeux."...

      De qui parlez-vous? De moi?

      Supprimer
    2. Mais non, pas de vous : de Mélenchon ! Essayez de suivre, bon sang de bois !

      Vous êtes bien une fasciste solférinienne, vous, alors !

      Supprimer
    3. Ah flûte... Si je peux même plus divaguer alors...

      Supprimer
  10. par Auxi

    Non, du blog de Mélenchon. Ça me paraissait évident, puisque le social-collabo dit "bobcestmoi" m'y a mécaniquement assimilé. À présent que le malentendu est dissipé, pouvez-vous me répondre sur le reste ? Sur la politique pro-riches du fasciste Hollande ? Sur les millions de miséreux, dont je suis, méprisés et laissés pour compte par le fasciste Hollande-mon-ennemi-c'est-la-finance ? Sur les MILLIARDS d'euros dilapidés en partenariats public / privé ? Sur les sans-logis ? Sur les clapiers loués au prix d'une suite de luxe à l'Hôtel Carlton ? Au risque de me répéter, elle n'est pas un petit peu au pouvoir, là, votre "gauche"? À part exécuter les ordres du parasite ruineux Gattaz, elle fait quoi, votre "gauche" ? Elle attend quoi pour augmenter sérieusement les minima sociaux ? Ce que vous avez vécu au chômage, ça a changé ne serait-ce qu'un tout petit peu, depuis l'avènement du fasciste Hollande ? On ne radie plus en masse, au gestapôle emploi, sous n'importe quel prétexte, à présent que Hollandréou pète dans la soie à l'Élysée ? Sur les soins auxquels je vais devoir renoncer, au péril de ma santé, parce que l'hosto, même quand on est reconnu invalide à 80%, c'est 18 euros par jour ? Sur la destruction systématique des minuscules droits acquis dans le sang par les pauvres par le fasciste Valls ? Sur l'impunité systématique de la milice nationale chère à l'ex-ministre de l'intérieur, le fasciste Valls ? Sur le viol du suffrage universel qui a instauré l'eurofascisme triomphant, contre la volonté de 54% des électeurs ? Sur l'indigence de la protection sociale en France, comme avec le fasciste Sarkozy hier, et le social-collabo Hollande aujourd'hui ? Sur les guerres néo-coloniales sous couvert de démocratie, parce que, pour ça, il y en a, du fric, et sans compter !

    Vous voyez, j'en ai, des idées de billets, pour vous, au cas où vous en manqueriez. J'attends avec impatience de voir comment vous allez m'expliquer que tout cela est "de gauche".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK alors déjà pour commencer, il faudrait:
      1) Changer de ton
      2) Revoir votre définition de "fasciste", "fascisme" et "collabo"

      Non, tout ce que vous décrivez n'est pas de gauche. Hollande est président depuis 2 ans seulement et vous me parlez d'injustices en place depuis la nuit des temps.
      Oui, ce que vous touchez est dérisoire et les sommes que vous avez à dépensez sont colossales. Présenté comme vous me le présentez, je peux difficilement dire le contraire.

      Qu'est-ce qui a changé pour moi quand j'étais au chômage sous Sarkozy PUIS sous Hollande? => les droits au chômage rechargeables qui me permettent d'épuiser les ARE dues par mon 1er employeur avant de toucher celles du suivant, ce qui fait que ça allonge d'autant la durée des droits.

      Supprimer
    2. Je crois que vous en tenez un beau, là…

      Supprimer
  11. Madame

    Veuillez, en votre infinie patience, souffrir quelques réflexions sans doute peu dignes de Votre Grandeur, mais je ne suis qu’un homme du menu peuple, et mon langage laisse sans doute à désirer plus souvent qu’il n’est bienséant. Je m’en remets à votre indulgence.

    Il m’a semblé, si vous voulez bien tolérer cette outrecuidance, que quelques menues erreurs se sont glissées dans vos raisonnements. En effet, la Gauche, intraitable défenseur des pauvres et des opprimés, est parvenue au pouvoir le 10 mai 1981. Ce qui nous amène à plusieurs décennies de pouvoir, et non deux ans. Pour des raisons que je ne saurais, étant ce que je suis, expliquer, j’ai cru constater, durant tout ce temps, qu’un nombre sans cesse croissant de personnes préfèrent vivre dans la rue, de leur plein gré, confortablement installés dans de magnifiques cartons tout propres, plutôt que d’occuper les splendides logements qui pullulent partout en France à des prix abordables depuis que la Gauche, intraitable défenseur des pauvres et des opprimés, est au pouvoir. Vous admettrez qu’il y a là, au minimum, un paradoxe que mon niveau intellectuel ne me permet pas d’aborder, mais vous avez raison : Paris ne s’est pas fait en un jour, et plusieurs décennies de pouvoir ne permettent pas de réquisitionner les immeubles de bureaux vides, éclairés et chauffés nuit et jour, des années durant, que l’on peut observer dans toutes les grandes villes. C’est bien trop court. D’autant que nous aurions à craindre les foudres de M. Goux, qui ne manquerait pas de nous tomber dessus en poussant son célèbre cri de guerre : « corédunor ! corédunor ! «, ce qui est absolument terrifiant ; notre maître, Monsieur Hollande, en son infinie sagesse, protège le peuple de ce considérable danger.

    On ne saurait exiger de nos élus qu’ils soient partout à la fois : pour être de Gauche on en a pas pour autant le don d’ubiquité, et Monsieur Valls, que son saint nom soit béni mille fois, prépare son intervention, impatiemment attendue dans le monde entier, à l’Université d’été du Medef, l’association de bienfaiteurs de l’humanité bien connue, qui ne cesse, en dépit des sarcasmes et des injures des gauchistes jaloux de leur splendide réussite sociale, de défendre pied à pied les emplois des gueux. Hélas, le peuple est ingrat, et refuse stupidement de se priver de son paquet de tabac hebdomadaire, ce qui est au demeurant fort mauvais pour sa santé. On ne lui demande pourtant pas grand’chose !

    RépondreSupprimer
  12. Il faut donc faire face aux urgences : enrichir toujours plus ceux qui possèdent déjà deux, trois ou quatre maisons, quelques voitures haut de gamme qu’ils doivent changer quand le cendrier est plein - de nos jours, on ne trouve plus de petit personnel, voilà où mène l’assistanat ! - des écrans plasma dans chaque pièce de leurs demeures, une salle de bains avec jacuzzi attenante à chaque chambre, tout ce qu’ils ont bien mérité à la sueur de leur front en travaillant nuit et jour, à l’image de Monsieur Bartolone, socialiste, président de l’Assemblée nationale, dont les fâcheux raillent, par pure jalousie, la splendide maison avec terrasse donnant sur Paris. Monsieur Bartolone a pourtant bien du mérite de s’être installé dans cette ville de Saint-Denis, si mal famée et envahie de prolétaires, dont certains sont tout de même très bronzés, et perpétuellement insatisfaits : donnez leur du travail, et vous verrez qu’au bout d’un mois, ils exigeront un salaire suffisant pour se loger, se nourrir, se déplacer, s’habiller, se laver et toutes ces sortes de choses. Certains mêmes prétendent aller au cinéma, s’acheter des livres, voire prendre des vacances au bord de la mer, au prétexte qu’ils créent des richesses alors que c’est l’entreprise qui le fait et qu’en plus elle leur donne du travail qu’elle pourrait leur vendre !

    Monsieur Gattaz et ses amis sont les forces vives de la Nation, et ils risqueraient de se fâcher tout rouge et de quitter notre pays, ce qui constituerait une catastrophe sans précédent si, au motif futile que certains ne mangent pas tous les jours, on s’avisait de les contrarier : qu’ils patientent donc, tous ces manants, sauter deux, trois ou quatre repas par semaine pendant quelques décennies n’a jamais tué personne ! Et puis, il y a les Restos du Cœur, allez donc voir en Corée du Nord si c’est pareil !

    Vous m’apprenez que Monsieur Hollande a consenti à apporter quelques mesures adoucissant une peu votre esclavage. Décidément, Monsieur Hollande est trop bon, cela le perdra sans doute. Toutefois, Monsieur Hollande a préservé le droit de vie ou de mort sociale dévolu au Pôle Emploi, cette admirable institution que le monde entier nous envie, et il a, une fois de plus, bien raison : la justice sociale, c’est comme tout, il ne faut pas en abuser. Les gueux en profiteraient pour refuser les emplois d’esclaves à mi-temps et à salaires albanais qu’on leur propose avec tant de générosité, en prétendant qu’il ne peuvent pas en vivre, ou qu’il y a quatre heures de transport pour s’y rendre et en revenir. Tous les prétextes sont bons à cette engeance de fainéants vautrés dans les trente-cinq heures et la luxure !

    Vous me demandez ma définition des termes « fasciste » et « collabo ». Eh bien, par exemple, ce serait quelqu’un qui se ferait élire en se disant l’ennemi de la finance et qui, une fois élu, ruinerait les caisses de protection sociale en faisant des cadeaux considérables aux forces vives de la Nation, sans contrepartie, ni condition, ni contrôle. Mais une telle chose ne saurait exister que dans mon imagination de gauchiste dépressif chronique quand il a oublié de prendre son xanax. Tout comme, d’ailleurs, de porter la retraite effective à 66 ans, pour l’instant ; mais vous commencez à me connaître, je suis capable d’imaginer qu’il finira son mandat en la portant à 95 ans. Métro / boulot / caveau, voilà un programme qui ne me semble pas franchement « de gauche », mais le peuple est ignorant et notre maître, Monsieur Hollande, sait ce qui est bon pour lui. Il y a d’ailleurs un précédent célèbre : Monsieur François Mitterrand qui, lui, se fit élire sur la promesse de « rupture d’avec le capitalisme », en mai 1981. Il plaisantait, bien sûr, le petit canaillou, mais le menu peuple n’a aucun humour et a pris ça au premier degré ! Heureusement que Monsieur Valls, que son saint nom soit mille fois béni, est à la barre, comme jadis Giscard, et qu’il tient bon le cap qui nous mène droit dans le mur, enfin, ceux qui n’y sont pas déjà !

    Souffrez, Madame, que je dépose à vos pieds mes plus respectueux hommages.

    RépondreSupprimer
  13. mais c'est souvent les deputes qui son des assistées de de la république pas les rmistes

    RépondreSupprimer
  14. Certes.

    Anonyme / Auxi: chacun voit midi à sa porte. vous écrivez très bien mais ouvrez donc un blog, vous serez ainsi bien plus constructif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous trouvez réellement que cet indigeste galimatias est "bien écrit" ? Hé bé…

      Supprimer
    2. Bof... je ne savais que répondre pour l'inciter à ouvrir son propre blog.

      Supprimer
    3. Comment ça, "bah" ? Vous vous prenez pour un gros frisé affublé d'une cravate à chier ?

      Supprimer
    4. Oups. Il va encore me demander des droits d'auteur...

      Supprimer
    5. " MÂ DÂME ! Souffrez que je dépose à vos pieds mes plus savoureux fromages "........
      La classe ! ..... mais bonjour l'odeur ! .......
      Ya des coutumes con a bien fait d'abandonner .......
      Moi je suis contre ces mœurs ancestrales z'é désuettes ........

      Supprimer
  15. Par Auxi, 28/08/14

    Stéphanie,

    On m'a demandé de changer de ton, je change de ton. Pour le reste, faites vous expliquer par quelqu'un ce que sont l'ironie et le second degré. À Monsieur Goux, par exemple. Moi, je fatigue, là…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Auxi , tu fatigues parce que tu es fatiguant .....
      Essaie de te reposer un peu de tes exercices stylistiques et ça ira mieux .....

      Supprimer
  16. j'ai une idée : qu'on l'oblige à vendre ses bijoux et sa penderie, tout cet argent sera redistribué aux nécessiteux !

    RépondreSupprimer
  17. par Auxi, 24/08/14

    Repos :

    MOTS

    RépondreSupprimer
  18. au fait , l'agité en haut à gauche de ton texte , c'est NDA ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu t'es pas gouré de billet pour ton com?

      Supprimer
    2. si , bien sur
      mais tu as rétabli de toi-même

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise