dimanche 7 septembre 2014

Chère Valérie, je ne lirai pas votre livre

Chère Valérie,

Je ne vous tutoierai pas, contrairement au Ministre du Travail, car je ne crois pas que nous soyons socialistes toutes les deux. Par conséquent, nous ne sommes pas non plus camarades.

Chère Valérie, je ne lirai pas votre livre

J'imagine que ça vous fait une belle jambe de le savoir, puisque bien entendu chacun est libre de lire ce qu'il veut. Pourtant je l'ai, en version numérique sur mon ordi. Il est là bien au chaud dans les méandres de mon disque dur.

Un jour peut-être, à tête reposée, je me pencherai sur vos mémoires de Première Dame.

Mais pas là, pas maintenant. Pour la simple et bonne raison que je déteste ce genre de publications, qui plus est quand la personne qui est au cœur de l'ouvrage - à part vous - est une personne en exercice, un personnage public dont la vie privée ne me regarde pas.
J'ai eu la même réaction quand Cécilia Sarkozy, devenue Attias, a publié son bouquin qui parlait du couple qu'elle formait avec l'ex-président. J'ai eu la même réaction et finalement, je ne l'ai toujours pas lu. Néanmoins, il y a une différence de taille entre elle et vous, c'est qu'elle a attendu 2013 pour le publié. Et c'est une différence de taille.
  • Que vous ayez souffert pendant que vous étiez Première Dame, je veux bien l'entendre.
  • Que vous ayez maudit Ségolène Royal parce qu'elle était son ex, je veux bien l'admettre.
  • Que vous ayez été meurtrie par la mauvaise image que vous véhiculiez, je l'admets aussi.
  • Que l'exposition médiatique des virées à scooter de François Hollande chez Julie Gayet vous aient anéanties, ça tombe sous le sens.
Mais que vous osiez prendre la plume "à chaud" comme on dit pour cracher autant de fiel sur le Président de la République en dévoilant des aspects de votre vie privée et de la sienne, ce sont des pratiques qui me débectent.

Vous déclariez en mai dernier :
"Ce que je refuse, c'est qu'on me catalogue parmi les people, je ne suis pas ça. Je ne veux pas être à la Une des magazines people pour tout et n'importe quoi. J'ai le droit d'avoir une activité publique auprès du Secours populaire, et pour le reste ma vie est privée".
J'ose espérer, mais je ne vous cache pas que j'en doute fort, que lorsque vous déclariez cela la larme au coin de l’œil, vous n'aviez pas encore envisagé de pondre ce livre.

Chère Valérie, je ne lirai pas votre livre.

Et si, il y a encore quelques mois, je vous souhaitais de trouver la paix et la sérénité après les souffrances et les humiliations que vous aviez subies, je vous souhaite aujourd'hui d'empocher vos royalties et de vous faire oublier, pour le bien de tous, mais aussi pour le vôtre.

Bien cordialement,

Elooooody

48 commentaires:

  1. Je suis bien d'accord avec toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour, quand je vois ce livre en rayon dans les librairies, j'ai envie de cracher ma bile et dire tout le mal que je pense de ce paveton ! Que Valérie ait été lésée lors de son orbite sur Hollande, soit mais qu'elle étale sa vie privée et que des gens achètent ce torchon ca me reste en travers de la gorge. Ces gens là n'ont rien à faire dans leur vie, elle est d'une vacuité navrante au point de se repaître d'un torchon scandaleux pour se pimenter la vie. J'ai honte d'un tel voyeurisme et de la bassesse épouvantable dont Valérie a fait preuve.
      De mémoire, Ségolène ne s'est jamais abaissée à faire de basses manœuvres envers ce qui fut son ex-compagnon.
      La seule raison valable pour brûler ce paveton, ce serait pour se venger des arbres.
      Beau billet Elody ^^

      Supprimer
  2. Que vous ne lisiez pas ce livre (si c'est vrai : je vous soupçonne d'aller le lire en cachette, sans nous le dire, comme un ado qui se pignole sur un vieux Playboy en faisant croire à sa mère qu'il révise sa Guerre de Trente ans…), je le comprends d'autant mieux que, sauf si on me le demande à titre professionnel, je ne le lirai pas non plus. (Mais, moi, je ne l'ai pas en fichier dans mon ordinateur : que fait-il dans le vôtre ?)

    En revanche, mais vous n'y êtes pour rien évidemment, cette affiche de "libraires" dont vous faites votre illustration me conforte dans ce que je pense de ces répugnants petits cloportes idéologiques et, le plus souvent, incultes : ils doivent crever, et ils vont crever.

    A-t-on déjà vu un épicier annoncer à sons de trompe et par voie d'affiche qu'il refuse de vendre du beurre de Guérande parce que seul le beurre de Noirmoutier lui semble digne d'être tartiné ? Non, n'est-ce pas ? Un épicier propose des produits et les vend indifféremment à ceux qui sont tentés par eux. Depuis quelque temps, les libraires s'imaginent être autre chose que des épiciers…

    Qu'ils crèvent dans d'atroces souffrances, bordel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon! Un génocide de libraires.

      Supprimer
    2. dans ces mêmes libraires moralistes on trouve quand même du zahia, du nabilla,du cecilia sarkozy ... ils ont l'indignation sélective

      ils mourront tués par amazon aorès une longue agonie financée par nos impôts.

      Supprimer
  3. Il faut le lire pour mesurer le degré de ridicule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non : ça, c'est l'argument du type qui n'a pas pu s'empêcher de le lire (ce que notre chère Élodie est en train de faire en ce moment même, et c'est pour ça qu'elle ne nous répond pas…).

      Je ne vous en veux pas de l'avoir lu (je m'en fous, en fait), mais assumez, bordel ! Vous vous êtes comporté comme n'importe quelle lmectrice de magazine "people".

      Supprimer
    2. Je ne suis pas en train de le lire mauvaise langue!
      Un jour peut-être comme je l'ai écrit.

      Supprimer
    3. C'est vrai que c'est quand même bizarre de télécharger un livre, de le stocker sur son disque dur, puis de faire un billet sur son blog pour dire qu'on va pas le lire.

      Ou alors plus tard, peut être.

      Mais, il ne va pas se bonifier avec le temps, ce bouquin. C'est pas comme du pinard. Tu crois qu'il sera meilleur dans 10 ans?

      Soit c'est de la merde et ça le restera, soit cela n'en est pas. Pour le savoir... faut le lire.

      D'où la question: es tu intéressée par le fait de savoir si ce livre est de la merde ou pas? Si oui, tu le lis, car la curiosité doit toujours être satisfaite, par principe. Si non, tu t'en fous et dans ce cas la question ne présente pas le moindre intérêt.

      Mais là, tu fait un peu sainte nitouche qui se paluche aux gants mapa. C'est un style, remarque.

      Supprimer
    4. Je suis une sainte nitouche, tout le monde sait ça.
      J'ai le bouquin parce qu'un ami me l'a donné après l'avoir lu. J'ai dit "vas-y balance, pourquoi pas?"
      Et depuis, j'attends. Quoi? j'en sais rien.

      Supprimer
    5. Le tome 2 peut être?

      Supprimer
    6. Dans ce cas, si l'ouvrage a une suite (perspective qui me fait considérer avec sérieux un retour au régime de l'imprimatur), l'attente sera plus délicieuse que sa lecture.

      Ca me fait penser à Didier Goux.

      Supprimer
  4. Je trouve ce livre mal écrit ... Peu importe le sujet dont on traite . Ce qui importe c'est le talent de l'écrivain . Je trouve que le mode d'emploie d'un robot ménager est plus interessant à lire que ce livre chiant ... Je me moque de Hollande et de ses copines et de M'am' Rottweiler ... Ce livre est ennuiyeuxet ça , pour moi , c'est rébidditoire (?) rédybîtoire (?) ou un truc
    de ce genre ..... Parce que le mode d'emploie d'un robot ménager y a du suspens surtout dans les avertissements des precotions à prendre , des choses à ne pas faire comme ne pas mettre les doigts sur les lames , ne pas plonger la machine dans une baignoire et tout ça ..... C'est très très gore un mode d'emploie de robot ménager en fait ... Et puis j'adore l'ecriture Coréenne et Chinoise aussi ....
    Mais le livre à M'am' Rottweiler , pas le moindre petit frisson d'épouvante , que du pathos raté .....
    Elle ne fait pas de fautes d'orthographe et de grammaire ... et alors ? ... Ce n'est pas ça qui suffit à faire un bon livre ... Et d'ailleurs tu n'en aurais pas parlé de ce livre que tu n'as pas lu et bien on l'aurait déjà oublié ...... Alors j'attend un bon roman sur la vie dérisoire de Hollande et de ses copines de cheval et toute sa cour ..... Et on verra ..... Tous les sujets sont bons . Il n'y a que de mauvais écrivains . Pas de mauvais sujet .....
    Signé : Une disorthographique qui te veut du bien .....

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement j'aurais voulu ecrire au sujet de la vie privée de Hollande j'aurais choisi une chaussette sale oubliée au fond d'un panier à linge comme naratrice : La chaussette elle voit défiler toutes les petites culottes de ses copines successives et le calebards du president ... Elle imagine les différentes personnes rien qu'à l'odeur des culottes ... Elle imagine les émois du president ..... Et puis y a aussi les cravates qui passent ...... Et puis les draps ..... Elles fantasme les nuits torides dont ils se souviennent et tout ça ...... Et puis un jour fatal une main se saisi de sa personne et la jette dans une machine à laver ..... Et c'est la fin atroce ! ... Sa mémoire s'efface ......
    Voila comment j'aurais traité ce sujet et c'est autrement palpitant que le bouquin de M'am' Rottweiler ....... J'ai pleins d'autres sujets de romans comme par exemple la vie sexuelle d'une carotte depuis la graine jusqu'au pot au feu ...... Sa vie au Super marché . Sa rencontre avec la cuisinière nymphomane ..... Enfin tout quoi ........
    Ce ne sont pas les sujets qui manquent .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là pour une fois, tu dis un truc pas idiot.

      Ca me fait m'interroger: si ça se trouve, le narrateur, dans la Recherche du Temps perdu, était une chaussette sale.

      Je pense à Proust à cause de la madeleine (un souvenir associé à une saveur): la chaussette perd sa mémoire quand elle passe au lavage.

      Mais là il y a un problème de scénario: si la chaussette passe au lavage, comment elle peut faire la narration d'un récit qu'elle a oublié?

      Suggestion: les chaussettes vont par paire. L'une pourrait passer au lavage, mais pas l'autre. Une chaussette aurait oublié, l'autre non. La chaussette qui va oublier, on pourrait l'appeler François, et cette qui n'oublie pas, Valérie. Tu me suis?

      Ca colle bien avec la vengeance, qui est une absence d'oubli.

      Supprimer
    2. Oui , Tchok ! ... Tout à fée ( Karabosse évidement) ....
      Mais mon histoire n'est qu'un conte de fée bien sûr , et dans les contes tout est permis ....
      En fées c'est un morbak échappé d'une des culottes qui aurait recueilli les souvenirs de la chaussette sale et qui les aurait narrés (tu notes l'emploie d'un mot désuet comme ceux qu'utilisent tonton Didier) .... Bon , tout ça pour dire que même une dysorthographique limite dyslexique peut écrire de meilleurs livres que Valérie Rottweiler ....
      J'espére que tu sauras t'en souviendre au deumeurant .......

      Supprimer
    3. J'ai une grande capacité d'oubli, je le crains.

      Mais si tu veux dire que tu peux écrire un meilleur bouquin que le sien, je te crois sans peine, vu que la critique, en cette période de rentrée littéraire, ne mentionne même pas l'ouvrage parmi ceux qu'il faut lire (c'est très germanopratin ce que je dis).

      M'enfin bref, personne n'y a vu ni un chef d’œuvre ni même une œuvre moyenne ou simplement médiocre, premier trait d'un génie littéraire qui doit persévérer pour tenir ses promesses. C'est l'étage du dessous, d'après ce qu'on en dit: l'écrit littéraire qui, dès l'origine, se manifeste comme une plénitude d'un soi qui ne pourra jamais dépasser son niveau de départ, faible. C'est un document de plus qui, un jour, intéressera l'historien pour comprendre l'époque. Je suppose que la bibliothèque nationale l'a d'ores et déjà archivé au moment où son numéro d'ISBN a été enregistré.

      Cela dit, elle cartonne et on s'arrache son brulot, preuve que personne ne s'y brulera les doigts en le lisant. Il s'agit donc d'un brulot à faible température qui n'expose pas celui qui le lit à un risque quelconque.

      Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi Elody fait de tels chichis. C'est le genre de livre qui se prête admirablement à la lecture de siège, comme Rustica ou La Vie du Rail, dans le domaine des périodiques, et on peut fort bien le lire d'un derrière distrait.

      Mais il faut avoir conscience d'une chose: ceux qui nous gouvernent ne pense pas cela. Ils sont saisis par l'effroi et calculent la com' qu'il va falloir mettre en place pour parer le coup. Dans cet univers particulier, analyser leurs réactions est plus édifiant que lire le livre.

      Et ça, c'est vraiment drôle.

      Non?

      Supprimer
  6. Il y a des tas de politiciens nuls qui éprouvent le besoin irrepressible d'ecrire le roman de leur vie ....
    Quelle vanité derisoire !!! .....
    Ce matin j'en entend un à la radio qui parle de son bouquin .....
    Le mec il prétend avoir ecrit son livre POUR les Français .... Rien que ça ! .....
    Non ! pas par narcissisme mais POUR les Français .....
    Mais je m'en moque de sa vie à ce mec là .....
    Le mec il pretend vouloir que chaque Français soit fier de son parcours dans l'existence ....
    C'est complétement bidon comme idée de roman , être fier de son parcours ....
    Ridicule ce culte du "MOI" .....
    Et là je suis en contradiction avec moi - même puisque je disais qu'il n'y a pas de mauvais sujet de roman , sauf ! (exeption qui confirme la régle) le culte du "MOI" parce que ça c'est vraiment nul comme approche du roman , le culte du "MOI" , la fierté d'être ceci cela .....
    On peut (soit) ecrire le roman de sa vie mais pas avec cette approche débile du culte de soi même , c'est pathétique comme approche ......
    Et puis je m'en moque de tous ces politiciens qui veulent se donner en exemple aux Français .....
    Il y en a des tonnes de bouquins de ce genre là , des gens qui se croient exemplaires de LA VIE et qui écrivent leur conception de l'univers ..... Tiens , je preferre encore la vie de Nabilla avec Kévin à la télé réalité parce qu'on sait que rien n'est vrai , que c'est bidon ...... Ras le bol e ces mecs prétentieux de l'UMP ou du PS ou du parti de n'importe quoi qui se donnent en exemple aux Français ...... Je m'en moque de leurs vies et ils peuvent bien crever la gueule ouverte , je m'appitoie plus sur la vie d'un chien écrasé sur la route par un chauffard alcoolique que sur leurs existences nulles ......... MERDE ! ......

    RépondreSupprimer
  7. Je ne le lirai pas non plus ou peut être que si mais quand je serai dans une maison de retraite et que la cataracte aura pris soin de mes yeux

    RépondreSupprimer
  8. En ce qui me concerne, je ne le lirai pas plus que je ne lis Paris Match depuis des années (même dans une salle d'attente). Une pipolerie d'une personne qui cherche sans doute à se faire mousser.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne vois pas l'interet de dire qu'on ne lira pas tel ou tel livre ....
    Il suffit de ne pas le lire ....
    Il existe des millions de livres très intéressants ou nuls que personne ne lira jamais ....
    Dire qu'on ne lira pas un livre suffirait à rendre ce livre nul ? ....
    Il faut vraiment être très prètentieux pour s'imaginer pouvoir connaitre le contenu d'un livre qu'on pas lu ... Et , de plus c'est un syllogisme car dire : "Je ne lirai pas ce livre parce qu'il est nul donc je ne le lirai pas" c'est un raisonnement en boucle ..... J'ai lu ce livre et je le trouve nul . Voila ! .... Mais mon opinion n'apparteint qu'à moi , contrairement à celle des gens qui déclarent ne pas lire ce livre parce qu'il est nul . Leur opinion prêtent à l'universel car alors tout ce qu'il ne connaissent pas serait nul ? ....
    Quelle farce ! ..... Voila pourquoi je ne serai jamais membre du PS .... Ce sont une bande de nuls ....

    RépondreSupprimer
  10. Fillon s'indigne du livre de M'am' Rottweiler car selon lui à travers ce livre c'est tout le pouvoir politique qui est discrédité ..... Tant mieux si c'est le cas , mais je ne pense pas que les politiciens aient eu besoin de ce livre pour se discréditer .... Tous ces institutionnels flippent à mort à cause du FN et ils agittent tous l'épouvantail FN sous le nez des électeurs qui s'en moquent car le FN ne leur fait plus peur ...... Alors on va avoir droit au "front républicain" ..... Mais , si le FN ne respecte pas les lois démocratiques des élections alors il faut le faire interdire , c'est tout ..... Les gens qui critiquent ce livre sans l'avoir lu me font penser à des "bonnes sœurs" aux quelles on parlerait du Marquis de Sade en leur demandant si elles l'ont lu ..... "OH ! MON DIEU ! .... Lire de telles horreurs nous souillerait et ce serait pécher !" ...... ça me fait trop rigoler .......

    RépondreSupprimer
  11. Livre vengeur d'une grande bassesse. Qu'elle cuise dans sa haine... J'ai honte pour elle, et ses enfants. Son avenir financier étant assuré qu'elle s'abstienne de réapparaitre !
    Je ne lirai pas non plus, mais j'avoue que j'ai eu du mal à digérer !

    Fauvette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es d'accord avec le fait que Fauvette ait honte pour "ses enfants"?

      (pas les siens, ceux de l'autre là, la Valérie, la galeuse)

      Euh...

      Le truc de la malédiction sur 12 générations, tu marches?

      Oh? Sans blague?

      Intéressant. Faudrait que tu nous fasse un papier sur l’Ancien Testament et le Dieu Vengeur un de ces quatre pour expliquer en quoi les gosses ont un truc à voir dans l'affaire.

      En même temps, on perçoit le souci de la ménagère de plus de 50 ans: "Son avenir financier étant assuré qu'elle s'abstienne de réapparaitre !"

      Décodage:

      - Une ménagère est en général mal baisée, elle veut éliminer des rivales qu'elle place sur le terrain de l'apparence ("ne plus réapparaître!");

      - En même temps elle a le souci des équilibres financiers de la famille ou de la femme isolée ("son avenir financier étant assuré"). Ouf.

      Et puis la conclusion finale, typique de l'époque: on ne mange pas, mais pourtant, on a du mal à digérer: "Je ne lirai pas non plus, mais j'avoue que j'ai eu du mal à digérer !".

      C'est la nouvelle maladie du siècle, après le mal de dos: on ne se donne pas la peine d'éprouver les choses par soi-même, mais on ressent tout le mal qu'elles peuvent nous faire, sans les avoir personnellement testées.

      Le placebo inversé, quoi.

      Nul n'est obligé de s'infliger une épreuve, mais si on ne se l'inflige pas, qu'on vienne pas dire qu'elle nous fait mal: il ne s'agit que de lire un livre, pas de soumettre intentionnellement au viol ou à la torture, enfin voyons. Restons calme.

      Supprimer
    2. Tchok , un placebo inversé cela s'appelle un nocebo ...
      Le placebo a un effet positif . Le nocebo a un effet négatif ....
      L'un comme l'autre effet relevent de la psychologie ....

      Supprimer
  12. J'ai pas lu votre billet mais je sens qu'il est bien.

    RépondreSupprimer
  13. ElOoOody , ce panneau des libraires me fait penser à une nouvelle forme de censure , la censure privée ... Remplacer la censure d'état par une censure privée voila une idée qu'elle est bonne ! .......
    Plus de soucis à se faire , la censure par les libraires relevant alors de leur seule responsabilité il n'y aurait rien à y redire , et libre à chacun de rechercher ailleurs les livres et revues qu'il ne trouverait pas chez son fournisseur habituel ..... Et ainsi la bonne conscience de gÔche serait épargnée .....
    Quand il n'y aura plus que des radios "libres" et sans contraintes publiques alors on aura droit aussi à ce genre de censure ..... Vive la liberté de l'opinion dominante contre les opinions marginales finalement .

    RépondreSupprimer
  14. J'avais commencé à écrire un commentaire, mais comme il était trop long, j'en ai fait un billet.

    RépondreSupprimer
  15. En résumé il s'agit d'un livre insignifiant pour parler de Hollande un personnage insignifiant ...
    L'histoire s'empressera d'oublier le livre et le personnage ...
    Finalement le temps est miséricordieux avec l'inutile ...

    RépondreSupprimer
  16. Je dois te faire un aveux ElOoOody , ce livre je l'ai acheté au super marché en faisant mes courses , je l'ai posé sur ma table et puis au bout de quelques jours je l'ai mis ailleurs ... dans un placard ... Et en fait je ne l'ai pas lu et je crois que je ne le lirai jamais ...
    Cela m'arrive parfois , j'achète de la nourriture que je mets au frigo et puis je ne la mange pas et puis la datte de péremption arrive et je la jette sur mon composte ...
    Un jour je retrouverai ce livre et je le mettrai au recyclage sans l'avoir lu ...
    Alors , tout ce que j'en ai dit c'est sans l'avoir lu . J'ai tout inventé comme ça au pif ...
    J'aurais pu dire tout le contraire de ce que j'ai dit , ou ne rien en dire ...
    C'est comme ce pain du super marché que j'achète parfois et que je ne mange pas et qui finit par séché et que je donne aux oiseaux ...
    C'est marrant ce truc . Parfois j'achète un habit que je ne porte jamais et je finis par le donner à une association qui vend les vieux trucs à des "sans dents" , des fringues en bonne état mais démodées . J'en achète aussi de ces fringues là dans cette association et bizarrement je les porte et parfois je grignote un vieux bout de pain rassis et je mange même des trucs dont la datte de consommation est passée , mais ce livre je l'ai acheté et je ne le lirai jamais et finalement cela n'a aucune importance ...
    Bon , voila , tu n'es donc pas la seule à parler de ce livre sans l'avoir lu ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète pas, c'est pas grave. Et puis, as tu songé à cela: ne crois tu pas que tu pourrais lire le livre et l'oublier?

      Tu te rends compte du truc? T'achètes le bouquin, tu te casses le cul à le lire et là, paf! tu l'oublies. Dans ton cerveau, le truc part direct au compost.

      Après, on se demande pourquoi on se fait chier à lire des trucs ou à se demander si on va les lire ou pas.

      PS: si tu veux pas gâcher, mets le à côté des Rustica, aux waters.

      Supprimer
    2. Mais , Tchok , c'est mieux le recyclage parce qu'avec le vieux papier on en fait du neuf et ça économise des arbres innocents .... Et en plus le papier obtenu ainsi est de meilleur qualité ..... C'est pareil avec l'acier je crois ..... Pour le verre c'est assez complexe parce je crois qu'il est impossible de ne réutiliser que du verre recyclé , mais en le recyclant on en économise beaucoup ..... Le compost c'est plutôt pour les matières organiques .....
      Bon , le recyclage c'est très compliqué ..... Moi je recycle beaucoup par une association d'entre aide . Je leur donne pleins de trucs dont je n'ai plus besoin mais qui ont une petite valeur commerciale et ça sert à d'autres gens ...... Et puis je trouve des tas de livres pas cher dans cette association ....... Le recyclage c'est l'avenir des objets de consommation .... En fait il ne faudrait presque rien jeter ...... Je récupere les vieilles palettes des super marchés et je les démonte pour faire des meubles pour moi au lieu de les bruler ...... Voila Tchok ...... Sinon je recycle aussi mes souvenirs , mais ça c'est très compliqué à expliquer et c'est perso' ......

      Supprimer
  17. Vouloir témoigner de sa vie dans un roman c'est faire de sa vie une fiction ...
    Publier ce livre c'est vouloir en faire une fiction collective ...
    Mais au fond l'Histoire n'est que cela , une fiction collective ...
    Il suffit d'arrêter d'y croire ...
    Il ne s'agit que d'un compte de faits divers finalement ........

    RépondreSupprimer
  18. Le feuilleton continue ! ... C'est "Poubelle la vie" au gouvernement ... Après Trieurvaleur et Hollande voila Montebour et Filipêti ....... Bon , bientôt ce sera la troisième guerre Mondialeu et on oubliera tout ça , on aura l'état d'urgence , la mobilisation générale contre le TERRRRRORISME et on fera alliance avec Vachard el Sadique pour combattre l'état islamique ..... ça relancera l'économie . ça résoudra le chômage . ça évacuera le problème de l'écologie puisque tout cramera de partout ..... Enfin le Bonheur ! ..... Hollande pourra rester président pendant toute la guerre , HYOUPI !!!!!!

    RépondreSupprimer
  19. Hollande prétend aimer les pauvres .... Mais je n'ai pas envie d'être aimée de Hollande ....
    Il fait partie de la classe bourgeoise et s'il aime les pauvres c'est à la façon des riches qui les aiment bien soumis et dociles , courbant l'échine , tendant la main ..... Peu importe qu'il est dit ou non "les sans dents" en parlant des pauvres car l'expression me convient bien .... Ce qu'il faut ce n'est pas quémander l'amour des riches , ce qu'il faut c'est leur casser les dents afin qu'ils arrêtent de dévorer le monde .....

    RépondreSupprimer
  20. HAAAA !!!! Enfin la guerre ..... Obama le sauveur du monde entre en guerre contre la galaxie terroriste ..... La France s'est trouvée un ennemi à désigner , la peur du loup ça marche bien pour rassembler le troupeau égaré autour du bon berger .... Tous avec Valse !!!! ..... Il y a urgence ! .....
    Fini l'ennemi FN . Fini l'ennemi Sarko . Voila le Grand Ennemi incontestable , le TERRORISTE ! .....
    Les LoÔÔUps sont Là !!!! ..... Rassemblons nous en une seule et même armée pour sauver la PAIX !
    Car nous voulons un monde en PAIX ....... Mais elle viendra la paix ... Après la guerre , et on dira tous en cœur : "Plus jamais ça !" ..........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle nous en a même pas laissé un bout.

      Sniff... (c'est le cas de le dire)

      Supprimer
    2. Stéphanie,

      Dans le souci de faire avancer un peu ton débat intérieur vers une autre direction que celle de la bergerie, je te ferais remarquer que tu utilises trop souvent la métaphore du troupeau associée à la guerre.

      Tu l'avais déjà fait pour les commémos de 14 18, si je ne m'abuse.

      Par exemple, tu pourrais associer la guerre au fil de fer barbelé... euh... non, c'est pas un bon exemple (tu vas repenser troupeau).

      Bon enfin bref, faut que tu trouves un truc pour sortir de tes représentations mentales habituelles, qui sont traumatisantes (je fais une promo sur les divans, là).

      Tiens: si tu pensais à une ruche avec des abeilles? C'est sympa les abeilles, ça butine, c'est bosseur, c'est organisé et en plus c'est féministe comme truc. Oui, c'est un monde de filles gouverné par une reine.

      Hein? Kestan penses?

      Supprimer
    3. Je prefere les frelons (ne pas confondre avec les freux longs qui sont des sortes de corneilles à long bec) Les frelons sont des sortes d'abeilles féroces et anarcho loufdingues ......... Les frelons sont organisées en bandes de meufs très indépendantes , individualistes et solidaires .......

      Supprimer
  21. Bravo, je n'ai rien à ajouter. Il n'est jamais bon de laver son linge sale en public. Ce sera sans nul doute la seule image qui restera d'elle dans le futur : une femme jalouse et aigrie, alors qu'elle aurait pu avoir le beau rôle, à l'image de Ségolène, qui a fait profil bas, pour mieux rebondir aujourd'hui, la tête haute.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise