lundi 16 mars 2015

Départementales en Essonne : la saga grotesque de la droite

A 6 jours du 1er tour des élections départementales, je suis atterrée par les arguments de celles et ceux qui soutiennent la droite essonnienne.
Ici, en Essonne, "on" nous accuse de faire campagne contre Georges Tron.
C'est faux.
On ne fait pas campagne contre lui, on fait campagne pour Jérôme Guedj, pour son bilan, pour notre projet, pour nos idées... et contre Georges Tron.

Georges Tron, patron de l'UMP dans l'Essonne, renvoyé aux assises pour viols - excusez du peu - est soutenu ce soir à Palaiseau par Nicolas Sarkozy, celui-là même qui l'a limogé du Gouvernement dès qu'il a été mis en examen pour une sordide affaire de fétichisme podologique.

http://www.liberation.fr/politiques/2015/03/15/l-essonne-sur-la-voie-de-droite-pour-les-departementales_1221296Une bonne partie de la droite essonnienne est soit moisie, soit amnésique, soit carrément schizo.

Grâce à des manœuvres politiciennes teintées d'opportunisme, le MoDem et l'UDI se sont alliés avec l'UMP et se retrouvent ainsi à soutenir Georges Tron.
Dans la team Tron, on retrouve Jacques Lebigre, n°2 de l'UMP en Essonne et ex-bras droit de Serge Dassault, celui-là même qui est mis en examen pour achats de votes avec son compère Jean-Pierre Bechter, tous deux candidats dans le canton de Corbeil et se pavanant fièrement ce week-end en compagnie de Valérie Pécresse.

Dans l'autre droite, la souverainiste opportuniste, on retrouve François Durovray, Maire de Montgeron et Conseiller Régional UMP, soutenu par Nicolas Dupont-Aignan, Maire de Yerres DLF. Donc Nicolas Dupont-Aignan soutient un candidat UMP à la Présidence du Conseil Départemental, qui n'est pas soutenu par son parti puisque l'UMP soutient Georges Tron, soupçonné de viols. 

Tu suis hein ?

En marge de toute cette grotesque saga, on a Xavier Dugoin (lui aussi candidat à la Présidence du Conseil Départemental), condamné à de la prison prison pour « abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêts » lorsqu'il était Président de l'Essonne dans les années 90. Officiellement UDI, mais soutenu par personne, il fait campagne droit dans ses bottes en trimbalant ses casseroles derrière lui.

Je passe sur les envolées lyriques et racistes du Front National à Dourdan, de certains élus de droite à Juvisy et de l'absence totale de campagne locale des candidats FN qui produisent le même tract dans tous les cantons de France et de Navarre.

Et après, les gens nous demandent pourquoi il faut voter à gauche en Essonne dès le 22 mars ?





























Et bien simplement parce que le bilan du CG sortant est bon, que notre programme est réaliste et sans démagogie, et qu'aucun des candidats de la gauche rassemblée n'est mouillé de près ou de loin dans des affaires judiciaires.

25 commentaires:

  1. Le hic, et vous le savez fort bien, c'est que être mis en examen = être innocent (jusqu'à preuve du contraire). Donc, vos indignations feintes c'est du vent. Et même un vent de panique, car vous sentez venir la déculottée magistrale. Mais, bon : je dois reconnaître que vous n'y êtes pour rien et je suis sûr que, durant cette campagne, vous fîtes ce que vous pûtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y suis pour rien et j'ai la conscience tranquille, c'est certain. Néanmoins, comme je l'ai dit et écrit un peu partout, ce qui me choque, ce n'est pas la mise en examen. Ce qui me choque, c'est de faire comme si de rien n'était. Je pense que lorsqu'on est impliqué dans une affaire judiciaire et qu'on est présumé innocent, le mieux est encore de se mettre en retrait de la vie politique, au moins le temps de régler la chose. Basta.

      Supprimer
    2. Se retirer de la vie politique quand on est mis en examen, ce serait déjà admettre que l'on puisse être coupable : je ne vois aucune raison de le faire.

      Supprimer
    3. Non. Ça évite le mélange des genres: on se consacre pleinement à sa défense, on lave son honneur et si on gagne, on réclame des dommages et intérêts encore plus élevés parce qu'on a été privé d'une élection.

      Supprimer
  2. Je vois que Tonton Didier est un amateur de Boby Lapointe , grand chanteur littéraire , auteur de magnifiques chansons à textes qu'on devrait enseigner dans les écoles ...
    Bon , moi z'ossi je fis ce que je pute à la campagne ceci dit ...

    RépondreSupprimer
  3. Allez, ça peut passer. Comme en 2012, Sarko a declare qu'il sentait la vague monter. Ce n'est pas un bon signe ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vague ou la claque, nous verrons bien !

      Supprimer
  4. Salut amour de ma vie,
    Si tu déprimes trop après le désastre de la gauche, je veux bien t'épouser.
    Dupont-Aignan, dans son dernier texte de blog, critique durement la gauche. Comment puis-je savoir qui a raison?
    Bises.
    jard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La droite de Dupont a approuvé tous les budgets de la gauche essonnienne en votant pour tous les ans. Elle critique aujourd'hui mais n'a rien proposé pendant des années. C'est rigolo. Et je serais bien curieuse de savoir où ils vont faire des économies puisqu'ils n'ont jamais rien proposé quand ils siégeaient au CG. Quant à la Conseillère générale sortante, elle a été inexistante et muette.

      Supprimer
  5. Comme l'avait dit Patrick Balkany (qui s'y connait en matière de justice...), si la droite ne présente que des candidats sans ennuis judiciaires, ils ne présentent personne...

    Et NDA qui penche vers l'UMP c'est marrant, aux dernières nouvelles il racolait le FN (un homme aux convictions inébranlables donc).

    RépondreSupprimer
  6. C'est quand meme dramatique ... est ce que tu te rends compte que, le message, c'est : "nous, nous sommes moins pourris que ceux d'en face." ?

    Georges Tron, deja, si on respectait la présomption d'innocence, vous ne devriez pas l'attaquer sur ses affaires de moeurs puisque jusqu'à preuve du contraire, tout ce qu'il a fait, ce sont des choses qui apparaissent effectivement étranges au commun du mortel, mais légales et entre adultes consentants.

    Non, s'il y a un point sur lequel attaquer Tron, c'est bien sur son attachement à l'Essonne : pourquoi a t-il un HLM ILN dans le XVeme arrondissement de Paris ? C'est ce type, qui se gave à l'argent public, qui veut donner des lecons alors qu'il n'est qu'un socialiste de droite ?

    Bref, parlons de la cohérence entre l'action et les mots, plutot ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon il faudrait évoquer :

      - Manuel Valls le white, le blancos, qui cumulerait les fonctions de Premier ministre et de commerçant inscrit au registre du commerce et des sociétés»
      http://www.agefi.com/nc/une/detail/archive/2015/february/artikel/manuel-valls-la-presence-du-premier-ministre-au-registre-du-commerce-est-contraire-a-la-constitution-391495.html?cHash=cf7e6b4c657c9d501a144fb48c8195f8&sword_list%5B0%5D=xavier&sword_list%5B1%5D=kemlin

      - Manuel Valls toujours, accusé par Médiapart de potentiel conflit d’intérêt à Evry
      http://www.mediapart.fr/journal/france/100114/valls-est-pris-dans-un-conflit-dinterets-dans-lamenagement-devry

      - le cumul de mandats et fonctions de Jerome Guedj (député, président du conseil général de l'Essonne,conseiller général de Massy, président du plus gros organisme hlm d'ile de france) en dépit de la promesse de Hollande sur le cumul

      et sans doute d'autres dossiers inconnus des non Essonniens ?

      Supprimer
    2. Nous ne l'attaquons pas sur ses affaires de mœurs... Nous l'attaquons sur le fait qu'il ne se mette pas en retrait de la vie politique le temps de régler ses affaires de mœurs justement.

      Supprimer
    3. Pour le cumul des mandats, tu n'est pas sans savoir que - pour l'instant - seuls les mandats de sénateur et député sont concernés. Qu'il soit conseiller général de Massy ET président du CG, c'est un peu comme un maire qui est président d'une Interco : logique. C'est bien parmi les conseillers généraux qu'on choisit le Président non ?

      Supprimer
    4. Et sinon, Valls, il est mis en examen ou pas?

      Supprimer
  7. Les pauvres politiques en sont rendus là , à n'avoir pour tout argument que de dire : " Citoyens ! Votez pour le moins pourri d'entre nous ! ... Car nous sommes tous pourris , mais certains le sont plus que d'autres "............................ Conclusion : la démocratie a échouée . La politique est morte ...
    Mais , après tout , pourquoi ne pas voter pour le plus pourri ? ... Dans un monde pourri en état de décomposition le plus pourri me semble le plus apte à gouverner finalement ................
    Alors , rendez vous en 2017 pour assister au triomphe du plus pourri ......................

    RépondreSupprimer
  8. Quelle idée stupide de vouloir être gouverné par des gens honnêtes ! ...
    Les gens honnêtes sont des faibles ... Ils peuvent faire de bons serviteurs mais ne seront jamais de bons chefs ... Le bon chef se doit d'être sans scrupule , malhonnête , intolérant , violent ... Alors oui ! votons pour les plus malhonnêtes car ils sont de la race des grands conquérants , ils sont de la race des vainqueurs ... Laissons l'honnêteté au troupeau car le troupeau doit être honnête et obéissant , mais le chef se doit d'être malhonnête car il doit se montrer sans pitié en ce monde violent ...
    AMEN ! ......................

    RépondreSupprimer
  9. En tant que candidate dans l'Essonne, on attend toujours votre réaction suite à l'attaque du RER à Juvisy : c'est vos électeurs potentiels qui se sont fait racketter, non ? Même pas un petit message de soutien ? Une vague condamnation murmurée en direction des racailles qui ont fait le coup ? Il est vrai qu'elles aussi sont peut-être des électeurs potentiels…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi Z'ossi j'ai des potes en ciel , Monsieur Tonton Didier ... Je les appelle des anges , mais ils ne votent pas ...

      Supprimer
    2. Évidemment que je condamne, ça tombe sous le sens non ?

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Euh... Mais je vais très bien. Je n'ai pas besoin de publier une condamnation officielle pour me sentir mieux.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise