mercredi 20 avril 2016

Le Front National : crédibilité zéro / compétence zéro

A un peu plus d’un an de l’élection présidentielle, force est de constater que les instituts de sondages sont au taquet. Chacun y trouvera son compte, les relaiera… Ou pas. 

François Hollande dira s’il est candidat à la fin de l’année.

Du côté de la super vraie gauche, Jean-Luc Mélenchon semble avoir le vent en poupe même s’il peine à décoller au-delà de 20%.

Les Verts ne savent plus trop où ils habitent.

Chez Les Républicains, une primaire chabraque et pas piquée des hannetons va encore bien nous nous occuper… 11 ? 13 ? 15 ? Personne ne sait combien ils sont réellement. Entre ceux qui se sont déclarés, ceux qui ne le sont pas encore et ceux qui sont déclarés mais à qui il manquera des parrainages parlementaires… M’est avis que cette primaire nous réserve bien des surprises.

Du côté du Front, Marine Le Pen est plus ou moins absente des plateaux TV. La rumeur dit qu’elle en a ras le front du tapage médiatico-politique. Du coup, elle sillonne le monde et l’univers : Pologne, Canada, Angleterre, USA, Espagne… Où elle se prend des scuds partout où elle va.

Nicolas Dupont-Aignan s’est levé et marche, mais pas avec Emmanuel Macron, et il se voit au 2ème tour quand ce n’est pas carrément Président de la République avec Arnaud Montebourg et Malek Boutih dans son gouvernement. Cela dit, ça nous change de ses projets de 2012 où il se voyait Président avec Marine Le Pen pour Premier ministre.

En 2013, j’ai fait un pari avec une amie. Elle m’a dit, à grands regrets : 
« Tu verras, en 2017, Marine Le Pen, elle sera au Gouvernement. » 
Comme je suis un Bisounours qui vit dans le monde de Oui-Oui (combo), j’ai parié contre. Et quand je lis la moisson des sondages du jour, je crois que je suis en passe de gagner mon pari.

En effet, il semblerait que - selon un sondage Odoxa - le FN progresse dans l’opinion, mais le jugement porté sur sa capacité à gouverner laisse carrément à désirer.

Autant, tout le monde s’attend à un 21 avril bis (là, on pourra pas dire qu’on n’était pas prévenus), autant tout le monde semble assez raccord pour dire que le Front ne passera jamais le 2nd tour tant il semble incapable - voire carrément incompétent - pour répondre aux attentes économiques et sociales de notre pays. Et pan ! Sur le bec.

Le Front National, « 1er parti de France » le moins crédible.

Globalement, ce qui ressort assez nettement de ce sondage, c’est que le FN représente un danger pour la démocratie. Ce qui, au regard de ce qui se fait dans les villes conquises par le FN depuis 2014, semble être un doux euphémisme. 
Danger pour la démocratie. Danger pour l’économie. Danger pour la tolérance. Et pan ! Sur le bec. 
Et là où c’est vraiment pas d’bol, c’est que parmi les mesures proposées par le Front, la seule qui semble faire un petit consensus, c’est celle qui vise à réserver les aides sociales aux Français 100% français pur souche, arbre généalogique à l’appui… Sauf que c’est une mesure phare de Le Pen Père et que les autres mesures proposées par la fille font pschittt. Mais heureusement pour elle, les frontistes et leurs petits camarades de ratonnades approuvent les mesures économiques et sociales de Marine. 
Ouf ! Si même son propre camp n’adhérait pas à ses idées rances, y aurait plus qu’à mettre la clé sous la porte.

Le Front National, « 1er parti de France » le plus incompétent.

7 Français sur 10 pensent que le Front National serait incapable de gouverner la France.

Et pan ! Sur le bec. 



18 commentaires:

  1. Mélenchon à 20 % ????? Vous avez vu jouer ça où ?

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas "chabraque", peu usité. Merci. Mais je vois que le mot s'applique, dans ses acceptions familières, à une femme (vieille peau, prostituée ou femme de mœurs douteuses).

    Une "primaire chabraque" me semble bizarre. M'enfin bon.

    Sinon, je suis étonné par le résultat du sondage sur la défense par le FN des classes populaires: une majorité de sondés ne pense pas que le FN défend bien les classes populaires.

    J'aurais cru que le FN avait une meilleure image sur se plan, vu qu'une grande part de l'effort de la propagande du FN porte justement là-dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui... Tiens "chabraque"... J'aime bien ce mot...
      Je pense que - quels que soient les sondages - il y a un gros décalage entre ce qu'est le FN, ce qu'il représente et ce que les électeurs en attendent.

      Supprimer
  3. Vous pouvez vous cacher derrière votre petit doigt, mais le FN grimpe...

    Vaudrait mieux que Hollande se gamelle au premier tour, sinon le FN a de fortes chances de remporter la mise. Hollande face à la Marine, vu les sondages, ca va emballer les marchés, pendant toute la campagne du second tour, anticipant une sortie de l’Euro, et les finances publiques feront un gros plongeon avant même de savoir qui sera à l’Elysée. Les marchés, via le principe prophétie autoréalisatrice et la ruse de l’histoire, auront mis la Le Pen à l’Elysée sans le vouloir.

    Donc, fin de l’Euro pour la France, voire fin de l’Euro tout court, dont personne ne sait très bien comme ca va se passer.

    Hollande aura réussi ce tour de force en amenant une situation explosive pour l’Europe.

    Vous êtes ignorante sur dans le domaine politique, économique et statistique, donc vous vous plantez dans tous vos racontards.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Vous pouvez vous cacher derrière votre petit doigt, mais le FN grimpe"
      En l’occurrence, je ne me cache pas derrière mon petit doigt. Je commente un sondage et je n'ai jamais nié la montée du FN.
      Je suis peut-être ignorante mais pas complètement débile.

      Supprimer
  4. Votre position est simple à comprendre. Vous étiez au chomdu, personne n'en avait rien à cirer de votre formation, ni en France, ni à l'étranger. Blogeuse du PS, celui ci vous a embauchée pour mettre du beurre dans votre maigre portion d'épinards. Donc, mordicus, vous êtes prête, comme tout esclave, à défendre la main du maitre qui vous nourrit.

    CQFD, vous racontez âneries sur âneries pour vous faire bien voir de votre maitre payeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1) Je ne suis pas salariée du PS.
      2) Je ne blogue pas "pour lui"
      3) Quand j'ai retrouvé du boulot, celui-ci n'avait rien avoir avec la politique.
      CQFD, vous racontez n'importe quoi.
      Et prenez un pseudo.

      Supprimer
    2. "Elodie est docteure en Sciences Humaines. Depuis le mois d’août 2014, elle est la collaboratrice parlementaire de Romain Colas, député de la 9ème circonscription de l’Essonne. Auparavant, elle a été chargée de communication pour la DIRECCTE Île-de-France.

      En 2011, libérée de sa charge de travail de chercheuse, elle a activement participé à la webcampagne de François Hollande et a adhéré au Parti Socialiste après la victoire du 6 mai 2012."

      A part ca, vous ne devez rien au PS...

      Vous savez pertinemment bien ce que vous devez au PS. Vous n'avez aucune expérience du privé et internationale. Vous êtes une petite apparatchik qui tète les mamelles de l'état. Vous n'avez rien produit de votre vie qui se vende, qui rapporte des recettes fiscales et salariales. Tout ce que vous faites est de la comm de bas étage, des racontards de propagande.

      Supprimer
    3. Je sais pertinemment ce que je dois au PS. OK.
      Pour le reste, je vais me flageller pour ne jamais avoir bossé dans le privé ni l'international. Mea culpa.
      J'ai honte, vous n'imaginez même pas comment.

      Supprimer
  5. Voilà, avec le péesse de Hollandeuh, la France elle va mieux, tandis que le FNeuh c'est que des gros nuls. Juppé fait couiner les chaudasses avec son torse d'huile et la méluche est beaucoup mieux gaulée que votre poney. C'est clair.

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, y a plus que des réacs pour réagir, ici. C'est un signe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que les réacs s'ennuient peut-être.

      Supprimer
    2. Vous êtes tout autant réac que les réacs que vous dénoncez. Vous vous croyez dans le camp du progrès, mais vous êtes dans le passé.

      Désolé de blesser votre narcissisme de PS béate.

      Supprimer
    3. Ouhlà... Soyez sans crainte. Je ne suis absolument pas blessée.
      Et je ne suis pas béate non plus.
      Ne vous en déplaise.

      Supprimer
  7. Comme vous, je persiste à croire que le FN n'a rien à nous apporter sur le plan démocratique sans parler de son manque de crédibilité en termes de diplomatie et géopolitique internationale. Je signe encore en disant que comme tous les partis d'extrême droite, ils attisent les haines et profitent d'un contexte assez instable pour instiller leurs idées aussi creuses qu'une cruche. Ce n'est pas en nous repliant sur nous-mêmes que nous parviendrons à voir clair dans ce (poliment dit) maelström politique et économique.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise