mardi 20 novembre 2012

Liberté de conscience? Bullshit!

François Hollande
Allons bon!

François Hollande a déclaré cet après-midi que les maires auraient le loisir de disposer de leur liberté de conscience en cas de mariage gay dans leur commune.

Autrement dit?
-- "Dis-donc Jean, ça me fait vraiment chier de devoir marier Carine et Sophie samedi prochain et Paul et Marc le samedi suivant, tu veux bien t'en charger?" 
-- Bah pourquoi ça te fait chier? 
-- Bah, tu sais en mon âme et conscience, je t'avoue que marier des gays et des lesbiennes, bah c'est pas vraiment mon truc quoi... 
-- Ah bon. Bah OK je veux bien m'en charger. Mai par contre, j'espère qu'on tournera et que c'est pas toujours moi qui me coltinerai les mariages homos hein!"
Non mais sans déconner, c'est quoi ces conneries?

Il a peur de quoi François Hollande?
De voir débarquer Civitas, des curés brandissant des crucifix et des prêtres exorcistes à chaque mariage dans les mairies?

Et cette liberté de conscience, c'est quoi au juste? 
Nan mais on croit rêver.

Je sais bien que c'est déjà le cas et qu'un élu peut, pour diverses raisons, refuser de célébrer un mariage. Mais quel était le besoin d'enfoncer le clou une nouvelle fois précisément sur le mariage gay, alors que le débat touche déjà le fond et que ce projet de loi attise les haines les plus violentes?

Est-ce que les futurs prétendants au mariage vont devoir se mettre en quête d'une mairie qui acceptera de les marier une fois la loi votée? 

François, Ressaisis-toi merde! 

14 commentaires:

  1. Un pas en avant, deux pas en arrière...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof pas vraiment. La loi va être appliquée mais je me demande si le moment était bien choisi pour rappeler la cette close de liberté de conscience qui existe déjà...

      Supprimer
  2. Ouille!
    Dire à Marc-V que je ne suis pas là
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eloody te casse pas la tete, l'autre là est obsédé par Marc Vasseur ça evite les débats de fond

      Supprimer
    2. P'tain les gars, je comprends rien à ce que vous dîtes...

      Supprimer
  3. Mais il fait aussi se mettre bien avec les maires inquiets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfffff. Oui je sais bien. Mais ras-le-bol de rassurer tout le monde hein. Z'auraient mieux fait de voter cette loi plus rapidement en précisant dans le texte que "conformément au droit de disposer de sa liberté de conscience. Cette loi sur le mariage pour tous n'y changera rien". Point barre.
      Je dis juste que ce rappel tombe mal niveau timing.

      Supprimer
  4. « Et cette liberté de conscience, c'est quoi au juste? » Pour répondre à ta question : La liberté de conscience se définit comme étant le droit - pour tout individu - de choisir les valeurs, les principes, les idées qui gouverneront sa vie. Elle est présente dans la loi de 1905, loi fondatrice de la laïcité. Autant dire que la liberté de conscience est un des fondements de notre république. C'est pas tout à fait anodin et malheureusement ça s'applique même aux cons - mais une liberté, ça ne se distribue jamais à la carte.

    Il faut combattre les cons, mais jamais en rognant sur leurs libertés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais Dedalus. Je connais bien la loi de 1905 pour l'avoir étudiée et même fait étudier ensuite.
      J'insiste sur le fait que je pense qu'en termes de com, cette déclaration tombe mal.
      Puisque la loi de 1905 est ainsi faite, quel besoin avait-on de rappeler une évidence à savoir qu'elle serait valable AUSSI pour les mariages gay?

      Supprimer
  5. la "charia molle " (@Politeeks) :)))))

    RépondreSupprimer
  6. Ce serait donc ça l'égalité devant la Loi ...

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise